Tag Archives: bus

Pour un renforcement d’urgence du 79 !

Je tente en bus la liaison entre les arrêts Enac et Labège-INP. résultat : 40 minutes

En effet, arrivée au métro Ramonville avec le 27, il faut attendre encore 19 minutes le départ du 79.

Il ne faut donc pas s’étonner des embouteillages à Labège.

Et avant de prolonger la Ligne B, on peut commencer par mettre des bus fréquents et réguliers ! et notamment entre midi et deux.

En fait, c’est hyper bizarre : alors que le panneau d’affichage marquait encore 9 minutes, un bus est arrivé derrière celui qui était arrêté et tous les gens se sont précipités dedans…le chauffeur m’a répondu : « c’est moi qui suis en retard »…Bref, service incompréhensible….

Au retour, j’ai marché jusqu’à l’arrêt AFPA (pour éviter le passage du pont près de l’INP qui ralentit le bus) et j’ai pris le 79 dans l’autre sens, qui est dans les embouteillages du Palays. A Ramonville, j’ai attendu le bus 27 pendant 5 minutes. Au retour, 30 minutes car les correspondances ont été améliorées.

Le bus 79 de Ramonville à Labège est pris à 80% par des étudiants et des étrangers. Les salariés de Labège sont dans leurs voitures.

 

Share

Pas de chauffage dans le bus

Je suis un adepte quotidien (abonnement mensuel) pour me rendre à mon travail sur COLOMIERS depuis CUGNAUX, avec les conditions actuelles suivantes :

  • Matin : CUGNAUX > BASSO-CAMBO : lignes 87-57-47 avec chauffage immédiat dans le bus (départ 06h45)
  • Matin : BASSO-CAMBO > COLOMIERS : ligne 21 – bus « froid » (départ 07h00) – soufflerie à fond le long du parcours sans aucun chauffage ! Est-ce que le chauffeur confond climatisation et chauffage, ou les bus ne disposent pas de chauffage ???

Ceci dure depuis début Décembre…

Merci de faire remonter le problème afin de résoudre celui-ci !

Dans l’attente de votre réponse et problème pris en compte par TISSEO – Cordialement

Share

usagère du réseau isilines

Nous relayons cette réclamation d’une adhérente, adressée à Isilines,  opérateur de voyages en bus en France et à l’étranger
« Je me permet de vous écrire suite a un incident survenu le 22 octobre. J’avais  réservé une place dans un bus Isilines à 22h55, au départ de Marseille Saint Charles et a destination de Toulouse Matabiau. Je suis donc arrivée a la gare 10 minutes avant le départ du car. Quelle ne fût pas ma surprise lorsque qu’un employé m’apprit que le bus était déjà parti, 5 minutes avant mon arrivée. Je me suis donc retrouvée en pleine nuit, à la gare, sans autre moyen de transport. Un ami habitant a Aix en Provence a pu, par chance, venir me chercher aux alentours de minuit. Je n’ai heureusement pas eu a payer de nuit d’hôtel ou de taxi. Je l’ai cependant dédommagé suite a ce trajet imprévu. N’ayant  trouvé aucun autre moyen de transport avant 5 heures du matin, je suis arrivée avec deux heures de retard sur mon lieu de travail. J’ai donc été en incapacité de tenir mes engagements de la matinée, ce qui a mis dans l’embarras mes collègues ainsi que mes professeurs, qui ont pris ce retard pour une négligence de ma part. L’importante fatigue engendrée par ces événements et les trop courtes heures de sommeil donna aux jours qui suivirent un caractère d’autant plus pénible.
Je trouve inadmissible que le bus soit parti avant l’horaire clairement indiqué sur le billet, sachant que le conducteur a en sa possession une liste des passagers, avec pour seule justification qu’il faut être présent a quai 20 minutes avant le départ (ce qui n’est pas indiqué sur le billet, que je joins a ce mail). Étant donné la situation qui a suivi cette erreur de votre part et les complications auxquelles j’ai dû faire face, autant financièrement que physiquement et moralement (et qui auraient pu être bien plus importantes si je n’avais pas eu la chance de connaître une personne habitant dans la région), je vous remercierai de me dédommager en conséquence. Je met en copie de ce mail une association de consommateurs, j’ai également contacté le siège national de la FNAUT. En attente de votre réponse et d’un geste de votre part. »
Camille F.
Share

Priorité au bus / accessibilité d’une station

Le rond point du carrefour Av Marcel Doret – Rte d’Agde dans le sens Gramont Marengo : les bus sont obligés d’attendre le bon vouloir d’un automobiliste, venant en sens inverse pour pouvoir «sortir » du rond-point.
Il faut absolument demander la modification, voire le démantèlement de ce rond-point. Il ne sert à rien, si ce n’est «casser» la vitesse. Voir pour le remplacer par une plateforme.

A l’arrêt Jolimont (haut), sens Marengo Gramont, les barrières anti stationnement n’ont pas été retirées, donc les usagers avec poussette ne pouvaient pas descendre, les autres devaient se contorsionner.
Il faudrait que Tisséo aménage cet espace ou déplace l’arrêt.

Share

Soucis avec le bus 14 qui remplace la ligne A

Hier à 8h00, donc à l’heure de pointe, niveau Pech ou Corneille, direction centre-ville, bus 14 qui est censé remplacer la ligne A : entre 10 et 15mn d’attente pour un bus… bondé !

Retour à 9h00, saint-Cyprien, même bus direction le Mirail : même punition…

Pourtant j’avais cru comprendre qu’il passerait toutes les 5 minutes cet été ? Difficultés de mise en place ou foutage de gueule ? ma-ligne-a-xxl (quelle bêtise ce slogan alors qu’il s’agit juste de réparer les imbécillités faites il y a 25 ans) mais mon-bus-a-peine-s ! Cordialement,

Emmanuel C.

Share

galère d’usager pendant l’été

Ce matin (le 17/07/2017), que des mauvaises idées:

1. Mauvaise idée de travailler alors que Tisseo est en vacances.
2. Mauvaise idée de prendre deux bus  34 + 78 pour aller bosser.
3. Mauvaise idée pour le 34 d’arriver à Paul Sab juste après le départ du 78.
4. Mauvaise idée pour le 78 d’être cadencé toutes les 20 minutes.

Résultat:

1. Personne (ou presque) dans le 34 : plus les bus sont rares plus ils sont vides, plus les bus sont vides plus ils sont rares.
2. Encore des gens debout dans le 78 : il a beau être rare celui-là, on l’aime troooooooooooooooooop !

Ce soir (le 17/07/2017), ça continue :

Donc à la seconde heure de « pointe » de la journée, c-à-d 18h00, le 78 arrive toujours glorieusement avec un bus toutes les 20 minutes. Résultat évidemment, même (surtout ?) pendant les vacances, il est plein lorsqu’il arrive à la fac de pharmacie. Ou plutôt derrière, à cause des travaux rue des Maraîchers.

Donc il poursuit sa route tant bien que mal sur les ralentisseurs du campus, et il passe par l’entrée principale de la fac, soit juste à côté de l’entrée du métro Paul Sabatier, et à 50m de la gare de bus. Mais… les chefs de Tisséo ont de l’humour, il n’a « pas le droit » (dixit le chauffeur) de descendre ses passagers à cet endroit, il lui faut faire tout le tour du quartier, soit quelques centaines de mètres pleines de voitures et de feux rouges (3 exactement).

Il a pu me faire descendre à l’arrêt Pont Ducoing, j’ai alors rejoint à pied l’arrêt Pont Ducoing dans l’autre sens (ce qui suppose traverser un tas de routes pas bien faites pour ça)… et l’honnêteté m’oblige à reconnaître que j’ai finalement eu mon bus 34.

Là, gros bouchons sur la rocade, donc gros bouchon route de Narbonne à la hauteur de Jules Julien…. mais, ô joie le 34 dépasse toutes les voitures grâce à son couloir de bus ! Donc tout est bien qui finit bien, et merci les couloirs de bus !

Emmanuel C.

Share

Pétition : POUR DES BUS SOIRS & WEEKENDS OUEST de TOULOUSE

Une pétition initiée par le collectif Le désert de l’ouest

A l’ouest de Toulouse, entre 21heures et 5h30 du lundi au vendredi, aucun transport en commun n’existe. Le désert commence aux portes du métro Basso Cambo.
Le projet de Lineo3 (remplaçant l’actuelle ligne 65) entre dans sa phase préparatoire de travaux et sera mis en service en septembre 2018. Ce projet répond à l’attente d’augmenter l’amplitude horaire avec des bus de 5h30 à 0h30, 7J/7.
Dans cette tranche horaire, la circulation routière est fluide. Attendre la mise en place de zones réservées aux bus est parfaitement inutile pour satisfaire un temps de trajet performant.

Puisque le besoin est acté dans le projet Lineo3, pourquoi ne pas anticiper le budget de fonctionnement et faire circuler le bus 65 dès février 2017 sur la plage 21h-0h30 ?
Nous demandons dès l’hiver 2017 une mise en circulation du bus 65 sur la plage 21h – 0h30, 7J/7.

Share