Tag Archives: Colomiers

Pétition : POURSUIVRE LES EVOLUTIONS INDISPENSABLES DE LA LIGNE C Colomiers-Les Arènes (Toulouse)

Une pétition initiée par Le désert de l’ouest

La portion de la ligne de train Colomiers-Arènes a été nommée ligne C en 1993 suite à son intégration au réseau urbain (même tarif). En 2003, les voies ont été doublées partiellement afin d’en augmenter la cadence, et 3 haltes ont été créées.
Depuis,le cadencement de la ligne C est au mieux de 15 minutes en gare de Colomiers et de 30 minutes aux gares intermédiaires des Ramassiers et Saint Martin du Touch et plus d’une heure les samedis et dimanches.
La plage des heures de disponibilité de la ligne C est : 5h50-20h50 à comparer à 5h-0h/3h pour les lignes A et B.
Lors du débat public du plan de développement des transports de la métropole toulousaine, aucune évolution n’a été proposée pour renforcer cette ligne C. Au contraire, ses points faibles ont été soulevés :

besoin de doubler la ligne ferrée sur le pont au-dessus du périphérique Ouest pour augmenter la fréquence : « coût 52M€ trop élevé »

besoin d’unifier les gouvernances SNCF et Tisséo pour gérer cette ligne C : « étape longue »

la ligne C n’est plus proposée comme moyen de transport disponible sur le site de calcul de déplacement de la métropole toulousaine http://www.tisseo.fr/ (retirée récemment)

les horaires de la ligne C ne sont plus directement disponibles sur le site Tisseo (retirés récemment)

Une partie du trajet de cette ligne sera en concurrence avec la future ligne 3 de métro.Pourtant cette ligne C permet de transporter plus rapidement que la future ligne 3 les habitants de Léguevin, Brax, Pibrac, Colomiers vers Toulouse centre. Par exemple Colomiers – place du Capitole : 14min avec Ligne C + Ligne A contre 25min avec la Ligne 3 + Ligne A.

Ne pas faire évoluer cette ligne, ne pas informer sur ses avantages ….. tout porte à penser que cette ligne vit ses derniers moments d’activité.

Son potentiel est certain, et n’est toujours pas complètement exploité :
Demandons le doublement de la voie ferrée sur le pont enjambant la rocade.
Demandons l’augmentation des fréquences à 10 minutes en gare de Colomiers et sur les gares intermédiaires.

Demandons l’augmentation du nombre de wagons (bondés aux heures de pointe – pétition).
Demandons l’intégration de la ligne C dans le projet de développement des transports de la métropole toulousaine.

Share

Projection-débat le 2 février 2017 Utopia Tournefeuille

A la demande de l’ Université Populaire de Toulouse,

l’association des usagers des transports de Toulouse (AUTATE) assistera au film « Biars-sur-Cère, Mémoire Ferroviaire d’un territoire » à l’UTOPIA Tournefeuille Jeudi 2 février à 20h;

puis débattra sur l’avenir dans les transports à l’ouest de Toulouse et en particulier, de la question des trains urbains.

Transport public et transformation du territoire, quel avenir pour Toulouse ?

S’agissant des trains du quotidien, évoqués dans le film, nous sommes particuliers inquiets pour l’avenir des aménagements prévus sur la ligne Toulouse-Auch et nous en parlerons.

Nous avons invité tous les élus municipaux du secteur de l’ouest de Toulouse (Colomiers, Tournefeuille, Villeneuve, Pibrac, La Salvetat, Brax, etc.) ainsi que le conseil régional et la SNCF.

Le Maire de Tournefeuille Dominique Fouchier sera présent ainsi que celui de Brax, François Lépineux.

Les associations de Tournefeuille en profiteront pour présenter leurs idées dans le hall et notamment une pétition pour disposer au plus vite, d’une mise en circulation du bus 65 sur la plage 21h-0h30, tous les jours.

Car Tournefeuille est la seule grande ville de l’agglomération toulousaine, non desservie par les transports le soir.

Les usagers du cinéma UTOPIA en savent quelque chose !

A plus long terme, le désert de l’ouest, l’AUTATE et l’association Tournefeuille Environnement présenteront au public de Tournefeuille de grandes cartes de l’agglomération et discuteront avec tous les intéressé-e-s.

TRACT EN PDF : Affiche Utopia désert de l’ouest

————-

Comment aller en Transports en commun à l’Utopia:

ALLER :
– aux « Arènes », Prenez le bus, ligne 65, à destination de « Plaisance Monestié PLAISANCE-DU-TOUCH ».
Descendez à l’arrêt « Les Chênes », Marchez 77 mètres sur « Boulevard Vincent Auriol », puis tout droit : 20 minutes

– De Plaisance, le 65 direction les Arènes, 18 minutes

– De Colomiers :

– soit le bus 21 depuis l’arrêt « Colomiers Gare SNCF », à destination de « Basso Cambo TOULOUSE », arrêt les chènes : 18 minutes.

– soit le bus L2 à destination de « Arènes TOULOUSE », Correspondance à « Caulet », puis Prenez le bus, ligne 63, à destination de « Tournefeuille Lycée », Descendez à l’arrêt « Les Chênes », Marchez 77 mètres sur « Boulevard Vincent Auriol », puis tout droit : 28 minutes.

RETOUR : pas de bus
COVOITURAGE (on s’organisera pour ramener tout le monde)

Share

[Côté Toulouse] Troisième ligne de métro à Toulouse. Polémique sur le financement entre Colomiers, Blagnac et Tisséo

Un article d’Anthony Assemat paru dans Actu Côté Toulouse le 27 juillet 2016

Après la présentation du plan de financement de la troisième ligne de métro, Tisséo a appelé Blagnac et Colomiers à participer financièrement au tronçon Airbus-Colomiers gare.

La présentation du plan de financement de la troisième ligne de métro, par Tisséo, lundi 25 juillet 2016, n’a pas manqué de faire réagir le Landerneau politique. Et particulièrement les villes de Blagnac et Colomiers, concernées par les études sur la desserte de l’aéroport pour l’un, et la gare pour l’autre.

> LIRE AUSSI : Troisième ligne de métro à Toulouse. Combien ça va coûter et qui va payer

Dans le plan de financement de 3,8 milliards d’euros pour le développement des transports en commun dans la métropole toulousaine, dont plus de 2,1 milliards pour la seule troisième ligne de métro, plusieurs inconnues subsistent. Dont celle de la réalisation du tronçon entre la zone d’Airbus à Colomiers et la gare de la deuxième ville du département (d’un coût de 141 millions d’euros selon les chiffres dévoilés par Tisséo), et le barreau de liaison entre Jean Maga et l’aéroport, estimée à 110 millions d’euros.

lire la suite

Share

[La Dépêche] Métro : Colomiers et Blagnac pas prêts à payer encore

un article de Philippe Emery paru dans la Dépêche du midi le 27 juillet 2016

La présentation du plan de financement des projets de transport de l’agglomération fait plutôt consensus. Mais Karine Traval-Michelet s’étonne de l’appel à contribution lancé à sa commune.

La publication, hier, du plan de financement de la 3e ligne de métro et du programme Mobilités 2030 (l’ensemble des projets de transport de l’agglomération à l’horizon 2030) a suscité de nombreuses et diverses réactions. Ce plan, dont le coût global est de près de 4 milliards (3,821) va être financé par des emprunts à 25 ans qui vont faire passer la dette du SMTC Tisséo, actuellement de 1,4 milliard, à 2,5 milliards d’€ en 2022 voire même 2,8 en 2024 au moment où les remboursements seront les plus importants.

lire la suite

Share

[La Tribune] 3e ligne de métro : la maire de Colomiers refuse de participer au financement

Un article de Sophie Arutunian paru dans La Tribune le 27 juillet 2016 (photo Mairie de Colomiers/Yann Gachet)

Dans un communiqué de presse, la maire de Colomiers répond sèchement à Sacha Briand, vice-président de Toulouse Métropole en charge des Finances. Lors de la présentation du financement de la 3e ligne de métro, ce dernier a suggéré que Colomiers puisse participer financièrement au projet. Pour Karine Traval-Michelet, c’est non.

La maire de Colomiers, Karine Traval-Michelet, s’est exprimée le 26 juillet sur le financement de la 3e ligne de métro (TAE). Dans un communiqué, elle explique pourquoi la ville de Colomiers ne participera pas au financement du tronçon Airbus – Colomiers Gare, même s’il est prévu que le métro passe par cette commune.

lire la suite

 

Share

[20 minutes] Colomiers: C’en est fini des célèbres bus gratuits

Un article et une photo d’Hélène Menal publiés le 08/06/2016

TRANSPORTS Une véritable révolution se prépare à Colomiers avec la disparition, fin août, des fameux bus gratuits. Les nouveaux seront certes payants mais aussi plus performants…

Attention, un séisme se prépare à Colomiers, la deuxième ville de la Haute-Garonne. Le 29 août prochain, les célèbres bus gratuits de la commune rentreront définitivement au dépôt.

Ils seront remplacés comme partout ailleurs dans la métropole toulousaine par des bus du réseau Tisséo dans lesquels, bien sûr, il faudra valider.

lire la suite

Share

[FranceBleu] CARTE – Colomiers rejoint Tisséo : de nouveaux parcours et des bus désormais payants

un article et une photo de Jean Saint-Marc publié le 07/06/2016

La deuxième ville de Haute-Garonne a dévoilé ce mardi son nouveau réseau de transports en commun. Colomiers va rejoindre Tisséo le 29 août : les huit lignes de bus gratuits internes à la ville disparaissent et sont remplacées par six lignes Tisséo, aux cadences plus rapides.

Les bus étaient gratuits à Colomiers depuis… 1971 ! Autant dire que c’est une petite révolution qui s’annonce dans la deuxième ville de Haute-Garonne. C’est la loi, en fait, qui  force la mairie à transférer la compétence des transports à l’intercommunalité, et donc, en l’occurrence, à Tisséo

Lire la suite

Share

[actuCôtéToulouse] Tisséo va finalement étudier l’arrivée du métro à Colomiers et confirme la desserte de Labège

Publié le : 30/03/2016

Mercredi 30 mars, Tisséo a annoncé que l’arrivée du projet de le troisième ligne de métro jusqu’à Colomiers sera finalement bel et bien étudiée. Détails.

L’implantation d’un des deux terminus de la future troisième ligne de métro au niveau de la gare SNCF de Colomiers faisait partie des options étudiées par Tisséo en 2015 mais elle avait totalement disparu lors de la présentation du tracé de Toulouse Aerospace Express (TAE) le 18 décembre 2015 pour des raisons de coût.

> LIRE AUSSI : Voici le tracé de la troisième ligne de métro.

Mercredi 30 mars 2016, Jean-Michel Lattes, le président de Tisséo a annoncé que la possibilité de faire arriver la troisième ligne jusqu’à Colomiers-Gare sera finalement étudiée. Tisséo a donc actualisé le périmètre d’étude de la nouvelle ligne en prolongeant d’une station le tracé proposé le 18 décembre.

lire la suite

 

Share