Category Archives: Actualités

Journée « L’Occitanie au cœur des enjeux du ferroviaire

L’ Autate a assisté à cette journée, organisée le 17 octobre par la Région, l’agence de développement régionale et MIDIPI, cluster d’industriels du ferroviaire.

burst

Cette journée a permis de balayer les innovations que développent, expérimentent ou étudient les entreprises de la filière ferroviaire concernant les trains, mais aussi les métros et les tramways, dans la région. Les perspectives sont intéressantes. Quelques exemples : la connexion train-passage à niveau qui permet de signaler au conducteur de train qu’un véhicule est sur la voie, la prédiction de pannes qui permet de réparer avant même que la panne se concrétise, la télémaintenance qui permet à l’atelier de Tarbes d’avoir l’assistance d’un spécialiste du technicentre de Toulouse, le train hybride, le train autonome…etc

Les plus utiles dans l’immédiat sont les améliorations apportées à la maintenance qui va permettre de diminuer les pannes et l’indisponibilité des rames.

On regrette quand même de ne pas avoir vu de nouveauté sur l’information en gare et les distributeurs de billet, en dehors du passage au digital, ce qui n’est pas adapté à tous les voyageurs. On s’interroge aussi sur l’impact de ces innovations sur la capacité des lignes pour y faire passer plus de rames. L’AUTATE posera la question suite à cette journée.

Share

Retour sur le forum des associations à Tournefeuille

Action coordonnée avec 2 associations de Tournefeuille pour discuter avec les usagers des transports en commun :

Il apparait un manque de connaissance des habitant-e-s sur les « maigres » possibilités de transport en commun.

  • Une méconnaissance évidente apparaît sur le parcours voire l’existence des lignes de bus 21, 63 et 48 par rapport aux deux lignes historique 65 et 67. Ce qui signifie qu’une campagne d’information doit être menée.
  • Lorsque les transports en bus sont utilisés, les temps de transports sont évalués à plus d’une heure  suivant les destinations. Pour capter le plus grand nombre d’usagers, il est impératif de diminuer ce temps de transport, inter-connexions comprises.
  • L’augmentation de la fréquence des passages et les parcours en site dédié doivent être une priorité dans les études ou réaménagements.
  • Les demandes de modification des tarifs sont réalistes : augmenter la durée de validité du ticket tant que le trafic routier pénalise les temps de trajet en transport en commun.
  • Avoir un tarif vraiment attractif les jours de pic de pollution.

Un développement en parallèle des transports et de l’urbanisation est une question cruciale pour notre avenir.

Share

Réaménagement de la gare Saint-Agne

La gare St Agne va être enfin aménagée pour répondre aux exigences d’accès aux Personnes à Mobilité Réduite. Il ne s’agit pas d’un projet de déménagement sur le site de l’ancienne caserne Niel,   toujours envisagé à plus long terme, mais d’aménagement sur l’espace limité du site actuel.

SNCF réseau a lancé une consultation du public du  10 septembre au 12 Octobre sur son projet que vous pouvez consulter avec le lien suivant https://www.sncf-reseau.fr/fr/actualite/locale/occitanie/lancement-de-la-concertation-publique-sur-le-projet-damenagement-de-la

L’AUTATE fera une contribution et souhaite recueillir vos avis.

Merci d’avance de vos messages : contact@autate.fr

Share

Communiqué sur la procédure juridique contre le PDU de l’association 2P2R

vendredi 14 septembre 2018

L’AUTATE a pris connaissance du recours de l’association 2Pieds2Roues, contre le Plan de Déplacements Urbains pour les motifs de non-respect du volet environnemental et de faiblesse du budget consacré au vélo. Notre association considère que cette démarche juridique pourrait permettre de contester le contenu de ce PDU, côté transports en commun, pour changer son ossature, basée sur une 3ème ligne de métro, trop chère, mal positionnée et bien trop tardive par rapport aux besoins de transport des habitants.

La carte ci-jointe, avec la 3ème ligne, représentée en gras en haut de la carte et les embouteillages en rouge en bas, est révélatrice des erreurs sur son tracé :

Nous demandons des engagements courageux, face à l’urgence des déplacements : d’abord, des bus en site propre sur toute l’agglomération, y compris sur les rocades, c’est-à-dire des Lineo vraiment efficaces et des liaisons transversales relancées ; ensuite, un plan de lutte urgent contre la voiture solo autour de Labège Innopole et du complexe aéronautique autour d’Airbus Saint-Martin enfin, des billets combinés TER-Tisseo peu chers. Les usagers veulent un réseau rapide et pratique.

Share

Pas de ticket spécial pendant les pics de pollution à Toulouse

Le ticket journée à Toulouse est de 6,10€ contre 3€ pour les lyonnais : pourquoi ?

Lyon est-elle plus touchée par la pollution que Toulouse ?
Les pouvoirs publics lyonnais sont-ils plus sensibilisés aux pics de pollution que les toulousains ?
La ville de Lyon est-elle plus riche que celle de Toulouse ?
Le Syndicat des transports moins endetté ?

https://www.radioscoop.com/infos/lyon-un-ticket-special-pollution-pour-les-tcl_159661

A Paris, le billet journée est à 3,80€  les jours de pollution. Cf article Dépêche :
Share

Les bouchons du mois de Juillet

source La dépêche, Publié le 31/07/2018 à 07:06

En juillet, les bouchons continuent

Elle semble loin l’époque ou périphérique en été rimait avec liberté. Les travailleurs estivaux pouvaient se consoler d’être privés de vacances en ne passant pas la matinée dans les bouchons. Mais depuis quelques années, les embouteillages sur le périphérique en heure de pointe font de la résistance jusqu’à la fin du mois de juillet. Un constat appuyé par Matthieu Athanas, chef du centre de gestion trafic à la direction interdépartementale des routes du Sud-Ouest (Dirso), qui gère le périphérique à l’ouest de Toulouse : «C’est une tendance que nous captons depuis 2012. Cette année le mois de juillet a été proche du mois de juin et semblable au trafic du mois de juillet 2017. Notre ressenti est que cela est dû aux nouveaux arrivants à Toulouse».

Pour Pascal Barbier, trésorier de l’association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine et de ses environs (Autate), cela est peut-être lié à la fermeture de la ligne A du métro : «Nous sommes en contact avec des usagers qui ne souhaitent pas prendre le bus et se reportent sur la voiture. La durée des trajets en bus les repousse. Les parkings deviennent gratuits quinze jours en été, pourquoi ne pas le faire avec les transports en commun, cela inciterait moins à prendre sa voiture».

Une thèse qui ne tient pas la route pour Jean-Michel Lattes, vice-président à Toulouse Métropole en charge des transports et déplacement : «La fermeture de la ligne A a un effet minime, elle ne couvre pas les mêmes trajets». Selon lui, les causes sont à chercher dans l’accumulation de facteurs : «Nous avons constaté la hausse de la fréquentation du périphérique depuis plusieurs années. Les Toulousains partent en vacances sur des périodes plus courtes. Les transports en communs sont aussi touchés par cette hausse de fréquentation. L’an dernier, nous avons connu le plus gros pic de fréquentation de l’histoire de Toulouse, cela ajoute du trafic». L’élu reste optimiste pour le mois d’août : «E 2017, nous avons constaté que la fréquentation de la rocade était bien moins importante au mois d’août, je pense que ce sera aussi le cas cette année». Il est vrai que la semaine dernière, le périphérique était déjà un peu moins chargé.

Maxime Noix

Share