Tag Archives: train

Auch-Toulouse : Priorité à des rames plus longues

J’emprunte la ligne d’Auch à Toulouse, plus précisément entre Pibrac et Saint-Agne. Cette ligne est parcourue par trois types de rames :

–          Des automotrices Bombardier, qui circulent par 3 ou 2 (voire seules !) .

–          Des rames Bombardier (3 voitures entre lesquelles on peut se déplacer par un système de sas), qui peuvent être assemblées par deux (i. e. 6 voitures). Les voitures me semblent un peu plus petites que les automotrices.

–          Des rames Alsthom plus récentes, mais moins bien aménagées, composées de 4 voitures. J’ai vu une fois deux rames assemblées, mais c’était pour déplacer une rame en réparation.

Entre un assemblage de 2 rames Bombardier ou de deux automotrices, il y a donc une différence de capacité énorme.

Je constate ce que je considère comme un dysfonctionnement important. Je prends généralement à l’aller le train de 8 h, ou celui de 7h30, et au retour ceux de 18 h 30. Très généralement, elles se composent de 2 ou 3 automotrices Bombardier, rarement d’une rame Alstom ou Bombardier. Le matin, c’est l’heure de pointe, les rames sont bondés, à la limite du dangereux en cas de freinage brutal par exemple. Le soir c’est un peu mieux, les retours sont un peu plus étalés.

Or, il m’est arrivé de partir à 8 h 30 le matin ou 19 h 30 le soir. Il y a nettement moins de monde sur les quais. Malgré ce, j’ai alors très régulièrement la surprise (qui n’en est finalement plus une) d’emprunter des doubles rames Bombardier, largement sous-équipées. Encore plus étonnant, j’ai vu aussi passer (lorsqu’elles sont en retard) en direction d’Auch 8 h du matin de ces doubles rames Bombardier, quasiment vides évidemment.

Et en plus de tout cela, il y a les trains « exceptionnellement en capacité réduite » ; vu leur fréquence, il semble que la SNCF ne connaît pas le sens de l’adverbe « exceptionnellement »…

Je n’ai pas grand-chose à dire de plus, si ce n’est qu’à mes questions on a toujours répondu que l’optimisation de l’utilisation des matériels étaient une science trop complexe pour être comprise par un profane, ce vis-à-vis de quoi je demeure sceptique.

Ce problème est d’autant plus aigu que, de par les tronçons à une seule voie le long du trajet, un cadencement meilleur qu’1/2 h nécessiterait le doublement des voies notamment en pleine ville (peut-être envisageable entre Brax et Colomiers, mais pas entre les Arènes et Saint-Agne), ce qui me paraît difficilement envisageable. En termes de priorité, dans le cas peut-être particulier de cette ligne, je mettrais des rames plus longues d’abord, plutôt que de viser un séquencement d’un 1/4 d’heure qui me paraît bien plus coûteux, et de long terme.

Cordialement,

David L.

Share

Un train « surpeuplé »

Depuis  début   d’octobre  ma  fille  prend  tous  les dimanches  le  train  de  16h 02   à Gaillac  direction Toulouse .

Or il n’y  a  plus  de places  libres  et  elle  doit  voyager debout !  ( le  train  de   15h  43 est  aussi  plein ) Et Gaillac  n’est  pas la  dernière  gare  avant  Toulouse ….

Pourquoi  la SNCF  n’ajoute-t-elle  pas  de voiture  supplémentaire  sur cette  ligne ?

Share

transports en commun de Colomiers à Toulouse.

 

La ligne C train entre gare de Colomiers et Arènes est très pratique.
Néanmoins le dernier train des Arènes vers Colomiers le soir est à 21h30.
Un columérin passant la soirée à Toulouse (restaurant,  cinéma…) utilisera la voiture alors que l’infrastructure existe. Il y a le bus Lineo 2 mais le trajet est deux fois plus long qu’avec le train. La voiture est donc privilégiée.
Bruno.
Share

Le RER toulousain est nécessaire et faisable.

Le RER toulousain est nécessaire et faisable.

L’association des Usagers des Transports de l’Agglomération Toulousaine et de ses Environs (AUTATE) a critiqué la partialité du conseil scientifique qui devait étudier l’alternative « bus tramway métro train vélo » proposée par l’AUTATE, suite au grand débat public sur l’opportunité de réaliser la troisième ligne de métro.

M. Jean-Claude RUYSSCHAERT le garant de la concertation post-débat public a mis en place et animé un groupe de travail dit miroir composé de personnalités indépendantes pour juger de l’impartialité de l’étude des alternatives.

Ce matin 16 octobre, le SMTC a présenté une étude de faisabilité concernant la partie RER Toulousain des « solutions alternatives » de l’AUTATE, soit les 3 lignes Muret/ Castelnau d’Estrétefonds, Rouffiac/Escalquens et Arènes/Lèguevin.

Cette étude montre selon les termes du SMTC que le RER toulousain est un jalon impératif pour l’avenir des déplacement dans l’agglomération toulousaine; que pour un investissement de 1,9 milliards d’euros en considérant les 1,5 milliards d’euros déjà engagés par la région et l’État dans le doublement de la ligne nord, il serait possible de réaliser d’ici 2034 un RER complet et à très forte capacité; le train d’agglomération est nécessaire et faisable.

L’AUTATE demande de poursuivre la démarche :

1/proposer un phasage chiffré de la mise en place progressive du RER toulousain (et non pas dans 20 ans) afin de commencer à résorber au plus vite les embouteillages à l’extérieur de la rocade. L’AUTATE estime que, seule la prise en compte des premiers phasages du RER dans le Projet mobilités du SMTC, permettra de répondre aux besoins de déplacements à l’extérieur de la rocade. Conformément aux nouveaux dispositifs de participation du public, le SMTC devra amender son Projet mobilités en ce sens.

2/faire une étude complète : L’AUTATE rappelle que son projet alternatif inclut aussi un réseau [bus tramway tram-train vélo] de proximité qui permettrait de desservir tout le territoire. Nous restons dans l’attente de l’étude correspondante.

Share

Pour + de trains Toulouse-Colomiers

J’habite à Blagnac et mon fils est au lycée international de Colomiers.

Le matin, il prend le transport scolaire : un bus qui part pas loin de chez nous.

Le soir, il peut aussi rentrer avec ce bus mais s’il finit plus tôt, il prend le réseau Tisseo. Quand il peut prendre le train, c’est super car en 10 minutes il est aux Arènes puis prend le tram. Mais s’il n’y a pas de train, il prend la Linéo 2 et là, c’est beaucoup plus long. Il lui faut plus d’une heure pour rentrer. En plus, pour 3 mois, il accueille une correspondante allemande qui prend le même trajet que lui. Donc, nous aimerions vraiment qu’il y ait plus de trains Toulouse-Colomiers.

Share

Zone Nord-Ouest/ Comportements/ Tram-train

J’habite dans la zone NO de Toulouse. Afin d’éviter les bouchons sur la N124 tous les matins, j’avais décidé de prendre le train à Brax pour me rendre à Colomiers.

Après 1 an, j’ai décidé d’arrêter ce système car les trains n’avaient que très peu de ponctualité. Mon souhait de diminuer mon empreinte carbone en utilisant le train plutôt que la voiture s’est finalement révélé un échec. Dommage.

Du coup j’ai récupéré une 125cm3 et fais mes aller/retour au travail ainsi.

Je veux juste dire que, certes le gros problème de Toulouse est que tout le monde va au même endroit au même moment puis repart du même endroit au même moment saturant ainsi les voies d’accès, rocades etc., mais à mon humble avis une grosse quantité de bouchons n’est pas que dû qu’à la mauvaise absorption du trafic mais aussi au comportement routier.

Je suis effaré du comportement du trafic toulousain. En gros ça bourre à fond sur la route pour badger le plus vite possible et prendre un café… On marcherait pas sur la tête ?? Je passe sous silence les clignotants pas mis, les non-respect des priorités, les gens qui collent les autres etc etc… Aujourd’hui, quand il pleut, on peut être sûr à 200% qu’il y aura un accident sur Toulouse… C’est normal ?

Donc on peut construire 25  4×4 voies, des rocades etc, si le comportement des gens ne change pas et qu’ils continuent à conduire en « perso », on ne trouvera pas la solution. En bref, remettons nous en cause…

Maintenant une solution intéressante toute droite sortie de nos voisins allemands : la région de Karlsruhe est riche d’enseignements. Bien sûr ce n’est pas parfait mais malgré tout cela mérite d’y jeter un œil.

Leur réseau tram-train est un modèle des plus aboutis en Europe. Pourquoi ne pourrait-on pas s’en inspirer à Toulouse ?

Share

Courrier de la maire de Colomiers vers C.Delga et JM.Lattes

Voici deux courriers envoyés par Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers,

l’un vers Carole Delga, Présidente de la région Occitanie (cliquer)

l’autre vers Jean-Michel Lattes, Président du SMTC Tisséo (cliquer)

La maire de Colomiers demande des améliorations concernant la desserte en Transports en Commun du quartier des Ramassiers à Colomiers. Ces demandes ont été relayées par le Comité de quartier Sud-Est (Ramassiers) :

Ligne C : augmentation fréquence et amplitude horaire

– Tarification unique ligne C jusqu’à halte du lycée Victor Hugo

– Linéo 2 : modifier tracé pour rajouter un arrêt aux Ramassiers, car les lignes bus 63 et 32 n’assurent pas une fréquence et une amplitude horaire suffisantes.

L’AUTATE va relayer cette demande via nos contacts avec ce comité de quartier

Nous vous renvoyons à la Pétition initié par le collectif « Désert de l’ouest » concernant la ligne C et à nos publications sur les besoins à l’OUEST.

Share

aller en train à Colomiers, très pratique

J’ai 17 ans et un frère de 7 ans, je l’ai amené l’autre jour de canicule (jeudi) à la piscine une bonne partie de la journée. On y est allés en train.
Nous habitons à Toulouse à coté de la gare Matabiau et nous sommes allés à la piscine de Colomiers qui se trouve tout à côté de la gare de Colomiers : en 20 minutes, on y était. C’est super pratique et mon frère était bien content.

Pénélope

Share