Tag Archives: train

Gardons la gare de Carbonne ouverte !

Nous relayons cette pétition du Collectif Gare de Carbonne

Nous avons été sensible aux aménagements des horaires faits en début d’année suite aux demandes de nombreux usagers ; en effet la gare est à présent ouverte à partir de 5h30.

De plus, dans le cadre de l’amélioration de la sécurité des voyageurs de la gare, SNCF Réseau a investi dans la création d’un nouveau quai et d’une passerelle piétonne équipée d’ascenseurs pour les personnes à mobilité réduite (travaux du 3 avril au 20 octobre 2017). Ces travaux vont dans le sens d’une amélioration de la qualité de la prestation des transports offerts aux habitants du Carbonnais.

Cependant, l’installation en extérieur de la borne de retrais, la récente création d’un abris sur le quai n°1 et la création de cette passerelle semblent indiquer que le hall, son guichet ainsi que le personnel ne seront bientôt plus utiles.

Ainsi, les usagers de la gare se posent plusieurs questions :

  • Le bâtiment de la gare va-t-il rester ouvert et sur quels horaires ?
  • Le guichet de la gare va-t-il rester ouvert et avec quels horaires ?
  • L’agent qui facilite la traversée des voies va-t-il être maintenu à son poste et avec quels horaires ?
  • Le nombre de rame de de TER sera-t-il maintenu, voir augmenté, aux heures de pointes ?
  • Est-il envisagé d’augmenter le nombre de casier à vélo à la gare (gare de Carbonne = Pôle d’échange multi modaux PEM ?)

LES MAINTIENS QUI PARAISSENT INDISPENSABLES :

Par temps de pluie et de froid, le hall abrite les usagers. Quand il fait nuit, le hall permet d’être en sécurité.

Le guichet rend service aux nombreuses personnes qui ne peuvent ou ne savent pas utiliser internet, n’ont pas de carte de crédit, recherche une information particulière.

L’agent de circulation de la voie sécurise le quai (traversée des usagers, interdiction aux vélos, etc…)

NOTRE SOUHAIT :

Déterminés à garantir la qualité des services de transports que nous utilisons et à participer à toutes initiatives constructives, nous sommes environ 500 personnes/jour à utiliser le train au départ de Carbonne pour aller vers Toulouse ou Tarbes.

Nous demandons à nos élus municipaux, départementaux, régionaux, à la SNCF, au TER d’entamer un réel dialogue avec les usagers pour maintenir la gare de Carbonne ouverte dans des conditions satisfaisantes pour toutes et tous.

Share

[La Dépêche] L’Autate préfère le train au téléphérique, pas Tisséo

Un article paru dans la Dépêche le 8 juillet 2017

«Le Téléphérique urbain sud (Tus) est une bonne solution pour desservir localement les hôpitaux Rangueil, Larrey et Oncopole, pour son impact touristique et de détente familiale, ainsi que pour les cyclistes. Il ne constitue pas un maillon essentiel du réseau structurant de transport à l’échelle d’une agglomération d’un million d’habitants.

Les chiffres annoncés (7 000 voyageurs/jour) montrent qu’il n’est pas en capacité d’absorber une part significative du trafic automobile sud-ouest/sud-est et de créer une alternative crédible à la voiture», estime l’Autate (association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine et des environs).

Pour l’association d’usagers, ces besoins d’échange entre sud-ouest et sud-est de Toulouse seraient de 50 000 voyageurs/jour.

Pour l’Autate, «une ligne de train peut répondre à ce besoin sans défiguration du coteau et sans création d’une ligne», en utilisant les lignes de train au départ de la gare Saint-Agne (connectée en outre au métro ligne B) avec une fréquence adaptée et une tarification intégrée, ces lignes assurant la connexion entre les deux rives de la Garonne : les villes de Colomiers (ligne C), Muret-Portet ou Le Vernet (lignes D1 et D2) sont à moins d’un quart d’heure de Saint-Agne, selon l’Autate.

lire la suite

Share

Pétition : POURSUIVRE LES EVOLUTIONS INDISPENSABLES DE LA LIGNE C Colomiers-Les Arènes (Toulouse)

Une pétition initiée par Le désert de l’ouest

La portion de la ligne de train Colomiers-Arènes a été nommée ligne C en 1993 suite à son intégration au réseau urbain (même tarif). En 2003, les voies ont été doublées partiellement afin d’en augmenter la cadence, et 3 haltes ont été créées.
Depuis,le cadencement de la ligne C est au mieux de 15 minutes en gare de Colomiers et de 30 minutes aux gares intermédiaires des Ramassiers et Saint Martin du Touch et plus d’une heure les samedis et dimanches.
La plage des heures de disponibilité de la ligne C est : 5h50-20h50 à comparer à 5h-0h/3h pour les lignes A et B.
Lors du débat public du plan de développement des transports de la métropole toulousaine, aucune évolution n’a été proposée pour renforcer cette ligne C. Au contraire, ses points faibles ont été soulevés :

besoin de doubler la ligne ferrée sur le pont au-dessus du périphérique Ouest pour augmenter la fréquence : « coût 52M€ trop élevé »

besoin d’unifier les gouvernances SNCF et Tisséo pour gérer cette ligne C : « étape longue »

la ligne C n’est plus proposée comme moyen de transport disponible sur le site de calcul de déplacement de la métropole toulousaine http://www.tisseo.fr/ (retirée récemment)

les horaires de la ligne C ne sont plus directement disponibles sur le site Tisseo (retirés récemment)

Une partie du trajet de cette ligne sera en concurrence avec la future ligne 3 de métro.Pourtant cette ligne C permet de transporter plus rapidement que la future ligne 3 les habitants de Léguevin, Brax, Pibrac, Colomiers vers Toulouse centre. Par exemple Colomiers – place du Capitole : 14min avec Ligne C + Ligne A contre 25min avec la Ligne 3 + Ligne A.

Ne pas faire évoluer cette ligne, ne pas informer sur ses avantages ….. tout porte à penser que cette ligne vit ses derniers moments d’activité.

Son potentiel est certain, et n’est toujours pas complètement exploité :
Demandons le doublement de la voie ferrée sur le pont enjambant la rocade.
Demandons l’augmentation des fréquences à 10 minutes en gare de Colomiers et sur les gares intermédiaires.

Demandons l’augmentation du nombre de wagons (bondés aux heures de pointe – pétition).
Demandons l’intégration de la ligne C dans le projet de développement des transports de la métropole toulousaine.

Share

Oui au train de nuit !

Nous relayons la pétition de Association des Usagers du Train Perpignan-PortBou; Vélo en Têt

La SNCF et l’État se désengagent des trains de nuit, et de nombreuses lignes disparaissent.

Le train de nuit offre pourtant des services uniques :

  • Il maintient un lien entre les territoires périphériques et la capitale.
  • Il dessert directement de nombreux territoires ruraux et de montagne.
  • Il permet de voyager pendant notre sommeil pour arriver le matin, sans journée perdue, ni frais d’hébergement.
  • Il est une alternative moins énergivore aux transports routiers et aériens. Il est donc à favoriser pour la transition écologique dans les transports.

Nous ne voulons pas que les trains de nuit disparaissent comme les tramways ont disparu il y a 50 ans.

Nous interpellons les élus, SNCF et usagers, pour relancer le service public du train de nuit, un maillon important d’un système de transport d’avenir et écologique au service de nos territoires.

——————————–

Les trains de nuit ont besoin de vous !

Plus d’infos, d’idées d’actions, et une enquête sur les dysfonctionnements et le potentiel des trains de nuit sont disponibles sur:

https://ouiautraindenuit.wordpress.com

Voir aussi: https://twitter.com/ouiautraindnuit

www.facebook.com/ouiautraindenuit

Share

[France 3 Midi-Py] SNCF : des usagers du TER Auch/Toulouse font grève des billets de train

Un article d’Hanissa Harraou paru le 17/03/2016

Il n’y a pas que la SNCF qui peut faire grève. Une poignée de voyageurs de la ligne Auch/Toulouse a décidé de ne plus acheter de titres de transports. Ils demandent que le terminus de ce trajet soit de nouveau la gare Matabiau et non plus les Arènes comme c’est le cas depuis décembre 2015.

En décembre dernier, les usagers gersois de la ligne Auch-Toulouse ont eu une une mauvaise nouvelle : le train qu’ils empruntent tous les matins depuis pour aller travailler, ne s’arrête plus à la gare de Toulouse Matabiau, mais 15 minutes plus tôt, à l’arrêt Saint-Cyprien-Arènes. Une situation inacceptable pour ces voyageurs, qui ont décidé de ne plus acheter leur ticket de transport.

lire la suite

Share

[La Dépêche] Les métropoles veulent davantage de trains entre Toulouse et Montpellier

Le premier accord-cadre de partenariat entre les deux métropoles régionales, Montpellier Méditerranée et Toulouse Métropole, sera signé par les deux présidents, aujourd’hui à 10 heures à Toulouse et demain après-midi à Montpellier. Outre une coopération renforcée des deux collectivités en matière de tourisme et d’attractivité internationale, cet accord comprend notamment un volet important sur les transports. «Les deux métropoles considèrent comme absolument prioritaire la réalisation d’un tronçon (TGV) Toulouse-Narbonne (et) en attendant, elles plaident pour l’amélioration de la qualité, en durée comme en cadencement, de la liaison ferroviaire actuelle Montpellier-Toulouse» peut-on lire dans cet accord. «Le barreau ferroviaire Toulouse-Montpellier ne peut attendre», soulignait François Chollet, ambassadeur de Toulouse Métropole auprès de Montpellier Méditerranée, mardi soir devant les membres du Codev réunis en assemblée générale.

Mardi, Carole Delga, présidente de la grande région, reçue par Guillaume Pepy, patron de la SNCF, lui rappelait «la nécessité d’accorder les moyens qui répondront aux demandes de la Région». Actuellement, il n’existe que onze trains par jour reliant Toulouse et Montpellier en un temps variant de 2 h 05 à 2 h 35 (la plupart avec changement à Narbonne), alors qu’il ne faudra que 2 heures pour relier Bordeaux à Paris en 2017, avec 16 TGV quotidiens. Jacques Rascol, directeur régional SNCF-Mobilités, a estimé récemment : «On pourrait arriver à treize trains Montpellier-Toulouse».

Share