Tag Archives: tournefeuille

Tournefeuille : témoignage d’une famille de cyclistes, plutôt non usagère des TC

Je suis instit et j’ai la chance d’habiter Tournefeuille et d’y travailler ; un luxe que nous payons avec un loyer élevé mais qui nous permet de circuler, tous les quatre, en vélo.

Mon mari va ZI du Chapitre en vélo presque tous les jours ; 30 minutes de vélo contre 1 heure d’embouteillage en voiture. Il a essayé le bus (48 + métro + 12) mais si ça marche plutôt bien à l’aller, c’est long au retour !

Je vais à l’école maternelle G Lapierre en vélo presque tous les jours. Si je suis fatiguée ou chargée, je prends la voiture (7 minutes sans bouchon, jusqu’ à 20 minutes après 17h00 pour rentrer). Impossible en bus, j’en ai pour plus d’une demie heure donc démotivant (marche + 48+ 21)

Le « grand » va au lycée en vélo tous les jours ; ou en skate quand il commence à 9 ou 10H00 car le parking vélo est saturé après 8H00… en attente d’agrandissement. 15 minutes de vélo matin et soir, au moins il prend l’air! Il achète chez Tisséo les 10 déplacements à 4€ mais il les utilise uniquement quand nous allons en ville.

La « petite » va au collège en vélo tous les jours. Elle n’a pas de carte bus scolaire. Donc, si besoin, elle utilise le bus de ville (4€ les 10), très très rarement. Le bus lui sert à aller en ville avec nous, et parfois chez une amie si elle a la chance d’être sur une des deux lignes qui desservent la maison (67 et 48).

Pour les activités périscolaires, vélo en journée, voiture en soirée (pas de bus direct pour aller à la médiathèque, à l’école de danse ou à la médiathèque donc voiture sinon c’est trop long) au moins l’hiver. A la rentrée et bientôt avec le retour du beau temps, nous privilégions le vélo!

Pour aller en ville, excepté le dimanche parce qu’il n y a pas de bus, nous prenons de préférence le bus, sauf en soirée, sinon, nous ne pouvons pas rentrer! Parfois, nous laissons une auto à Basso Cambo ou aux Arènes

Voilà pour nos usages des transports en communs et de nos déplacements familiaux.

Share

Besoin urgent d’une solution transports efficace à Tournefeuille

Suite à la réunion publique du 26 mars 2018 à Tournefeuille

Mon témoignage: les travaux de Linéo 3 ont montré l’insuffisance totale des transports à Tournefeuille : en effet, j’ai mis UNE HEURE pour quitter Tournefeuille vers 08 heures. Cela montre que, compte tenu de l’accroissement de la population, à Tournefeuille et dans les environs, même le linéo 3 sera très insuffisant.

Il faut le métro : jonction avec la ligne 3
Ou, solution alternative et efficace, un train régional qui utiliserait les voies ferrées abandonnées des usines de en Jacca, avec prolongement jusqu’à Pahin, avec parking relais. Nous serions en un quart d’heure aux Arènes! En ce qui concerne les passages à niveau, on peut les remplacer par des tunnels ou des ponts, moins coûteux que le métro.
Une autre possibilité consisterait à faire circuler en site propre un bus sur ces voies ferrées (idée d’un élu de Plaisance).

Share

Témoignage Ligne C et Lineo 2 sur trajet Tournefeuille-Marengo

Mercredi dernier (7 fév 2018), jour de manifestation des agriculteurs, je devais aller à Marengo pour une réunion à 9h, en partant de Tournefeuille (près de la limite de Colomiers quartier des Ramassiers).

Afin d’éviter les bouchons routiers, j’abandonne les options [parking relais des Arènes + ligne A] ou [Bus 63 + ligne B + ligne A].

Il me reste le train avec l’option [parking relais des Ramassiers + ligne C + métro ligne A] (faible risque de bouchon sur trajet de 2km jusqu’au parking des Ramassiers).

Je prends le train de 8h28, arrivée 8h38 aux Arènes, puis ligne A ; arrivée à Marengo à 8h55. Parfait timing !

Voyager en TER est très agréable ; le train était bien rempli, mais il restait des places assises. Train peu bruyant, sans vibration ni à-coup de conduite.

Avec la marge prise au départ, j’ai donc mis ¾ d’heure. J’aurais certainement mis le même temps en prenant le métro aux Arènes, sachant que j’aurais tourné avant de trouver une place pour ma garer, ce parking relais étant saturé le matin (la parking relais des Ramassiers est quasi vide quant à lui).

Le retour a été plus compliqué. La fréquence de la ligne C pour la gare des Ramassiers étant au mieux à la ½ heure, il faut bien calculer son trajet.

En quittant Marengo à 11h40, j’ai donc couru pour attraper le train de 11h51. Arrivée juste à l’heure en sueur, je trouve le train arrêté en gare moteur éteint avec un affichage n’indiquant pas l’horaire de départ … Mauvais signe … J’attends quelques minutes avant de comprendre que le train était certainement supprimé. Mais aucune information n’est donnée …

Le suivant étant prévu à 12h21 (mais non indiqué non plus sur le panneau), je regarde quelle autre option j’aurais (grâce à l’application Tisseo sur smartphone). Je vois que je peux prendre la Lineo 2, et descendre à l’arrêt Caulet, derrière la gare des Ramassiers (7 minutes à pied).

Départ du Lineo à 12h, arrivée à l’arrêt Caulet à 12h20, et aux Ramassiers 12h25. Retour à la maison à 12h30. Soit durée du trajet total 50 minutes. Pas mal, mais si le train n’avait pas été supprimé, j’aurais mis seulement 35 minutes (la sueur en prime !).

L’expérience Linéo est plutôt concluante sur ce créneau horaire car la route était dégagée, et le bus a bien roulé.

 

Conclusion : Ligne C performante, et je pense la prendre plus souvent. Le seul frein est sa faible fréquence et sa faible amplitude horaire le soir et le week-end. Lineo 2 est une solution de repli que je n’avais pas imaginée jusque-là.

Share

L’Autate ne partage pas l’enthousiasme des articles de presse sur le Lineo 3

Communiqué de presse, samedi 6 janvier 2018.

Objet : réponses aux deux articles consacrés à la Lineo 3 : le point sur les travaux (La Dépêche 19/12/17), et article dans la Newsletter de Métropole d’Avenir de Tournefeuille (Nov 2017)

Dans l’article de La Dépêche, M. Le Maire de Tournefeuille a souligné, dans la réunion où participaient commerçants et riverains, la qualité de la concertation préalable pour aplanir les difficultés prévisibles et celle du travail de la SMAT et de l’entreprise en charge de l’opération.

Effectivement, il semble que les commerçants aient été entendus et écoutés; en particulier à Plaisance alors que l’enquête était close et que les plans étaient arrêtés, les commerçants ont élevé la voix pour demander que les voitures continuent de passer dans l’artère principale de la ville. Ils ont eu gain de cause.

En revanche, bien plus tôt dans la concertation, alors que les plans étaient toujours en cours de définition, les autres demandes et suggestions de la part des associations et particuliers n’ont pas été écoutées. Les propositions de modification pour améliorer l’efficacité du bus vis-à-vis de la voiture ont été rejetées systématiquement.

Résultat : moins de 25% du trajet Plaisance-Tournefeuille sera en site propre (d’après les données fournies par le SMTC-Tisseo), ce qui ne fera gagner que 4 minutes sur le trajet Plaisance-Tournefeuille en heure de pointe (pas de gain de temps aux heures creuses).

De la même manière, l’intégration des pistes cyclables au projet a été très difficile, et n’a pas encore abouti pour certaines (pas de piste dans le sens Plaisance-Toulouse sur le boulevard Vincent Auriol après le rond-point « du jet d’eau » …).

Dans cette newsletter de novembre consacrée à Tournefeuille, on trouve un article sur le Lineo 3 dans lequel on nous dit que c’est un bus en site propre

Voilà une fausse information que l’on nomme plus communément « fake news ». Quelle crédibilité donner à ces Newsletters ? Ne seraient-elles pas plutôt des outils de propagande ?

A l’Autate, nous pensons que ce concept Lineo n’est pas à la hauteur des besoins de transports en commun efficace, parce que les sites propres et voies dédiées aux bus ne sont pas suffisants sur leurs parcours. Ainsi le gain sur la durée du trajet est minime et les automobilistes qui utilisent le critère « temps de parcours » pour choisir entre leur véhicule personnel et le transport en commun, ne changeront pas leurs habitudes.

Et l’exercice permanent et répété d’hyper-communication autour de ces bus Lineo qui n’apportent surtout qu’un service de soirée (auquel on aurait pu s’attendre depuis longtemps et sans bus double) devient grotesque. En 2018, les habitants de l’agglomération attendent de nouvelles dessertes bus en site propre, surtout transversales complétant l’étoile de branches efficaces. Et vite.

 

Share

Ceinture sud : l’AUTATE demande à avoir accès au projet précis

A la réunion publique de rentrée organisée par le maire de Tournefeuille le mardi 26 septembre, une diapositive contenant une carte et des éléments sur la « ceinture sud » ont été présentés au public.

L’AUTATE ne sait pas si cette carte correspond au vœux du maire de Tournefeuille ou s’il s’agit d’un nouveau projet concret du SMTC Tisséo. Si c’est le cas, nous nous étonnons qu’il ne soit pas intégré au Projet Mobilités 2020-25-30 en place de l’actuel (voir plus loin).

Le projet présenté oralement, en l’état, ne nous paraît pas répondre aux besoins des habitants de l’ouest de l’agglomération toulousaine :

-il s’agit d’un parcours à 85% dans Toulouse

-il passe au travers des zones les moins peuplées de l’Ouest. Il frôle l’est de la commune de Tournefeuille et n’aidera pas à diminuer le flot traversant de voitures, quelle que soit la bonne volonté des habitants à utiliser cette nouvelle ligne.

D’autant qu’aucun parking n’est prévu sur Tournefeuille; seuls sont prévus des parkings à Monestié (terminus du Lineo 3) avec + 50 places et Basso Cambo +450. Pour ce dernier, le risque est d’aspirer des voitures qui traverseront la périphérie ouest pour l’atteindre : On referait une station « Arènes » bis ! La logique serait de répartir les 450 places supplémentaires sur les terminus des Linéos 1, L3, L5.

-les horaires dits « classiques » 6h-21h du lundi au vendredi ne répondent pas aux besoins des usagers en soirée et le week-end.

Revenons maintenant au projet (différent) présenté dans le PDU (Planche 104) :

« Le maillon Ouest (de la ceinture Sud) reliera le site de l’Oncopole à la commune de Colomiers en empruntant l’Avenue Eisenhower, la rocade Arc-en-Ciel. Il offrira des correspondances avec les Linéo 2, 3, 4 et 5, le réseau ferroviaire (axe Toulouse/Muret) et la 3ème ligne de métro en 2025. »

Le calendrier présenté :

– Concertation publique en 2015

– Sélection des entreprises en 2016

– Enquête publique en 2017

……………

 

 

 

Share

Projection-débat le 2 février 2017 Utopia Tournefeuille

A la demande de l’ Université Populaire de Toulouse,

l’association des usagers des transports de Toulouse (AUTATE) assistera au film « Biars-sur-Cère, Mémoire Ferroviaire d’un territoire » à l’UTOPIA Tournefeuille Jeudi 2 février à 20h;

puis débattra sur l’avenir dans les transports à l’ouest de Toulouse et en particulier, de la question des trains urbains.

Transport public et transformation du territoire, quel avenir pour Toulouse ?

S’agissant des trains du quotidien, évoqués dans le film, nous sommes particuliers inquiets pour l’avenir des aménagements prévus sur la ligne Toulouse-Auch et nous en parlerons.

Nous avons invité tous les élus municipaux du secteur de l’ouest de Toulouse (Colomiers, Tournefeuille, Villeneuve, Pibrac, La Salvetat, Brax, etc.) ainsi que le conseil régional et la SNCF.

Le Maire de Tournefeuille Dominique Fouchier sera présent ainsi que celui de Brax, François Lépineux.

Les associations de Tournefeuille en profiteront pour présenter leurs idées dans le hall et notamment une pétition pour disposer au plus vite, d’une mise en circulation du bus 65 sur la plage 21h-0h30, tous les jours.

Car Tournefeuille est la seule grande ville de l’agglomération toulousaine, non desservie par les transports le soir.

Les usagers du cinéma UTOPIA en savent quelque chose !

A plus long terme, le désert de l’ouest, l’AUTATE et l’association Tournefeuille Environnement présenteront au public de Tournefeuille de grandes cartes de l’agglomération et discuteront avec tous les intéressé-e-s.

TRACT EN PDF : Affiche Utopia désert de l’ouest

————-

Comment aller en Transports en commun à l’Utopia:

ALLER :
– aux « Arènes », Prenez le bus, ligne 65, à destination de « Plaisance Monestié PLAISANCE-DU-TOUCH ».
Descendez à l’arrêt « Les Chênes », Marchez 77 mètres sur « Boulevard Vincent Auriol », puis tout droit : 20 minutes

– De Plaisance, le 65 direction les Arènes, 18 minutes

– De Colomiers :

– soit le bus 21 depuis l’arrêt « Colomiers Gare SNCF », à destination de « Basso Cambo TOULOUSE », arrêt les chènes : 18 minutes.

– soit le bus L2 à destination de « Arènes TOULOUSE », Correspondance à « Caulet », puis Prenez le bus, ligne 63, à destination de « Tournefeuille Lycée », Descendez à l’arrêt « Les Chênes », Marchez 77 mètres sur « Boulevard Vincent Auriol », puis tout droit : 28 minutes.

RETOUR : pas de bus
COVOITURAGE (on s’organisera pour ramener tout le monde)

Share

Tisséo a-t-il envisagé le métro à Tournefeuille ?

Je suis habitante de Tournefeuille et membre de l’association Tournefeuille Plus.

Tournefeuille est la 3ème ville de Haute-Garonne (26000 hab) après Toulouse et Colomiers.

Ma question est simple: le bureau d’étude de Tisseo a-t-il envisagé un prolongement ou une branche spécifique de la 3ème ligne de métro vers Tournefeuille ?

Actuellement les seuls transports en commun existant à Tournefeuille se limitent à 5 lignes de bus. Tous les projets envisagées ont été successivement abandonnés (prolongement métro ligne A, Tramway, BHNS), et la seule solution retenue à ce jour est la mise en place d’un bus Lineo.

Ce mode de transport ne procure qu’un niveau de service à peine supérieur au bus « de base » (durée trajet à peine améliorée et toujours entièrement dépendante de la circulation). Je considère le Linéo comme le mode de transport du « pauvre ». Ils ne répond ainsi pas du tout au besoin de notre ville: la densification s’y accélère à une cadence infernale et le SCOT exige le Métro ou le Tramway dans le « Cœur d’agglomération ». Pour mémoire, lors de la concertation pour le BHNS ouest en 2012, une planche de l’aua/T a été présentée en réunion publique: elle montrait une augmentation du nombre d’habitants de +20000/an au moins jusqu’en 2020, avec localisation emploi et population dans le secteur ouest. Est-ce que cette tendance a subitement disparue ? (je tiens cette planche à votre disposition )

Une rapide analyse du réseau de la métropole montre que toutes les villes de la première couronne (toutes plus petites que Tournefeuille à part Colomiers) sont largement mieux dotées que Tournefeuille (Metro, Tramway, Train, BHNS, TAD, …).

Je souhaite obtenir une réponse précise à ma question  » Le bureau d’étude de Tisseo a-t-il envisagé un prolongement ou une branche spécifique de la 3ème ligne de métro vers Tournefeuille ? ».

Si la réponse est « oui », alors pouvez-vous expliquer quelles options ont été envisagées et donner les justifications qui ont conduit à leur abandon.

Si la réponse est « non », alors il est urgent que Tisseo traite le sujet (le CNDP aura son rôle à jouer pour appuyer la demande).

Nous avons pensé à la possibilité d’utiliser les réservations foncières du quartier des Ramassiers à Colomiers (prévues pour un BHNS ou Tramway, mais projet dormant), qui pourraient être utilisées pour une branche de Métro en aérien.

Share