Projet de 3eme ligne de métro

Le réseau de transport TISSEO : Constats et propositions – Mai 2020

Les membres du Conseil d’Administration de l’AUTATE ont travaillé pendant deux ans, à ce qu’ils pourraient appeler « leur réseau de transport Tisseo idéal », c’est-à-dire celui correspondant aux besoin des usagers tels qu’ils nous les font remonter depuis 5 ans. Voilà le résultat d’abord sous forme de résumé puis de version plus longue.

RÉSUMÉ :

Les décisions en matière de transport en commun ont toujours été centrées sur la ville de Toulouse; par ailleurs, le réseau a été développé en étoile, ce qui le rend incomplet car mal corrélé avec les besoins, en particulier non adapté aux implantations des entreprises.  Les embouteillages qui sont actuellement concentrés sur la rocade le montrent: les personnes comparent le temps de déplacement en transports en commun avec celui en utilisant leur automobile.

Les Lineos forment une étoile, les bus ne sont pas assez fréquents en banlieue, les tramways, bus et métros sont mal connectés, les temps de transport sont trop longs, le réseau est réduit en période scolaire.

Voici nos propositions d’amélioration en prenant en compte les priorités :

PRIORITE 1 : un réseau en couronne

Comportant deux volets :

Un réseau de bus complété et rééquilibré, dit TEB « Transport express Bus », qui consiste en un maillage fin du réseau de bus, imaginé sur le même principe que le futur réseau de pistes cyclables REV (Réseau Express Vélo).

Des propositions de réalisations comme un tramway à l’ouest: pour le tronçon Portet-Cugnaux-Plaisance-Colomiers, nous souhaitons la création d’un tramway/trolleybus.

PRIORITE 2 : des bus et trams en site propre

Nous demandons :

  • des sites propres dédiés et prioritaires pour les bus et les tramways
  • une augmentation des fréquences
  • équilibrer l’offre de service des bus pour les communes éloignées de Toulouse et non desservies par les Linéos
  • une meilleure desserte le soir et le week-end
  • une augmentation de l’offre pendant les vacances scolaires
  • revoir l’offre de parkings
  • travailler les liaisons fines entre les bus, métros et tram.

PRIORITE 3 : un boulevard urbain sur la rocade

Le constat : Les autoroutes urbaines (périphériques ou rocades) qui étaient jadis une solution de mobilité deviennent une source de problèmes : bruit, pollution, congestion. Il s’agit ainsi de transformer cet espace en boulevard « modes doux », progressivement : 1ère étape : 2 voies automobiles avec 1 voie de bus et 1 voie de covoiturage, puis 2ème étape : 1 voie automobile + 1 voie covoiturage + 1 voie piéton-vélo. Exemple:

https://www.2p2r.org/dossiers/amenagements/autres-amenagements/article/plan-anti-bouchons

Conclusion :

Ce sont les liaisons banlieue à banlieue qui doivent être développées. Elles doivent être rapides, fréquentes et efficaces.

VOILA LE PROJET PRESENTE DE MANIERE DETAILLEE :

AUTATEProjetdeRéseaudetransport_mai2020-diffusé

 

Share

Pour un grand plan de sauvetage des transports en commun dans la banlieue

Rassemblement des usagers-es le 27 novembre à 9 heures à l’occasion du prochain conseil syndical de Tisseo qui a lieu à Toulouse Métropole (Arche Marengo) et porte sur la 3ème ligne de métro

Comme 95% des enquêtes publiques en France, celle-ci a encore rendu un avis favorable à la 3ème ligne de métro. C’est dire que cette procédure de consultation est inutile et couteuse. Son avis permet aux autorités de lancer une 3ème ligne de métro pour un coût de 3 milliards d’euros et un tracé à 80% intra-toulousain. Depuis toujours, les décisions en matière de transport en commun sont centrées sur la ville et ont développé un réseau en étoile, forcément incomplet. Les embouteillages qui sont actuellement concentrés sur la rocade le prouvent : les automobilistes se déplaçant de banlieue en banlieue n’ont pas d’autres alternatives.

D’ailleurs, la part de déplacement en transport en commun n’est que de 14% : pourquoi continue-t-on dans les mêmes erreurs du passé ? L’équité des habitants de la métropole est-elle respectée ? Actuellement, dans l’agglomération, le temps moyen de déplacement en transport en commun entre deux communes distantes de 15 km est d’une heure 15 minutes. Ce sera toujours le cas principalement dans tout l’ouest de l’agglomération avec la 3ème ligne. La voiture a encore de beaux jours devant elle, les embouteillages ainsi que les pics de pollution vont se multiplier au détriment de la santé de tous, surtout des enfants. D’une part, nous demandons donc au conseil syndical la reconfiguration de ce projet inapproprié aux besoins des 400 000 habitants de la banlieue et aux toulousains qui travaillent à l’extérieur de la ville, à quelques rares exceptions près. D’autre part, nous espérons que les candidats aux municipales dans les villes autour de Toulouse et notamment ceux élus à la Métropole se coordonneront pour lancer un grand plan de sauvetage des transports en commun et étudier des alternatives. 

Share

L’avis de l’association sur le projet de troisième ligne de métro

Contribution Enquête publique AUTATE VD

CONCLUSION DE NOTRE REPONSE A L’ENQUETE PUBLIQUE :

L’AUTATE constate que la réalisation de la future ligne de métro TAE ampute la grosse majorité du budget d’investissement des transports en commun, au détriment du développement des transports en commun dans la périphérie de l’agglomération qui souffre d’un manque de dessertes, de congestion automobile, et de pollution atmosphérique due aux transports.

L’AUTATE constate que la réalisation de la future ligne de métro TAE ne permettrait pas d’augmenter fortement l’usage des transports publics, du vélo et de la marche à pied et par conséquent de faire baisser sensiblement la part modale de la voiture individuelle.

L’AUTATE préconise de remplacer la TAE par :

  • Un réseau dense de ligne de bus et de tramways en voies réservées
  • La ceinture sud
  • Une ligne transversale dans l’ouest de l’agglomération (Portet-Cugnaux-Plaisance-Colomiers)
  • L’amélioration de la ligne C
  • Des lignes de RER basées sur l’actuelle étoile ferroviaire (en priorité les branches du nord et de l’ouest)

L’AUTATE demande une étude d’une autre option de fuseau qui relierait les deux mêmes terminus en passant par l’ouest de l’agglomération.

L’AUTATE constate que l’enjeu climatique n’a pas été prioritaire dans le choix de lancer de cette troisième ligne de métro.

En conséquent, l »AUTATE donne un AVIS DEFAVORABLE au projet de réalisation de la future la ligne de métro TAE.

Share

AVIS DEFAVORABLE de l’AUTATE Sur la ligne TAE-CLB

L’AUTATE constate que la réalisation de la future la ligne de métro TAE ampute la grosse majorité du budget d’investissement des transports en commun, au détriment du développement des transports en commun dans la périphérie de l’agglomération qui souffre d’un manque de dessertes, de congestion automobile, et de pollution atmosphérique due aux transports.
 
L’AUTATE constate que la réalisation de la future la ligne de métro TAE ne permettrait pas d’augmenter fortement l’usage des transports publics, du vélo et de la marche à pied et par conséquent de faire baisser sensiblement la part modale de la voiture individuelle.
 
L’AUTATE préconise de remplacer la TAE par :
– Un réseau plus dense de ligne de bus et de tramways en voies réservées
– La ceinture sud
– Une ligne transversale dans l’ouest de l’agglomération (Portet-Cugnaux-Plaisance-Colomiers)
– L’amélioration de la ligne C
– Des lignes de RER basées sur l’actuelle étoile ferroviaire (en priorité les branches du nord et de l’ouest)
 
L’AUTATE demande une étude d’une autre option de fuseau qui relierait les deux mêmes terminus en passant par l’ouest de l’agglomération.
 
L’AUTATE constate que l’enjeu climatique n’a pas été une priorité dans le choix de faire de cette troisième ligne de métro.
 
En conséquent, l »AUTATE donne un AVIS DEFAVORABLE au projet de réalisation de la future la ligne de métro TAE.
Share