Category Archives: Pétitions

Gardons la gare de Carbonne ouverte !

Nous relayons cette pétition du Collectif Gare de Carbonne

Nous avons été sensible aux aménagements des horaires faits en début d’année suite aux demandes de nombreux usagers ; en effet la gare est à présent ouverte à partir de 5h30.

De plus, dans le cadre de l’amélioration de la sécurité des voyageurs de la gare, SNCF Réseau a investi dans la création d’un nouveau quai et d’une passerelle piétonne équipée d’ascenseurs pour les personnes à mobilité réduite (travaux du 3 avril au 20 octobre 2017). Ces travaux vont dans le sens d’une amélioration de la qualité de la prestation des transports offerts aux habitants du Carbonnais.

Cependant, l’installation en extérieur de la borne de retrais, la récente création d’un abris sur le quai n°1 et la création de cette passerelle semblent indiquer que le hall, son guichet ainsi que le personnel ne seront bientôt plus utiles.

Ainsi, les usagers de la gare se posent plusieurs questions :

  • Le bâtiment de la gare va-t-il rester ouvert et sur quels horaires ?
  • Le guichet de la gare va-t-il rester ouvert et avec quels horaires ?
  • L’agent qui facilite la traversée des voies va-t-il être maintenu à son poste et avec quels horaires ?
  • Le nombre de rame de de TER sera-t-il maintenu, voir augmenté, aux heures de pointes ?
  • Est-il envisagé d’augmenter le nombre de casier à vélo à la gare (gare de Carbonne = Pôle d’échange multi modaux PEM ?)

LES MAINTIENS QUI PARAISSENT INDISPENSABLES :

Par temps de pluie et de froid, le hall abrite les usagers. Quand il fait nuit, le hall permet d’être en sécurité.

Le guichet rend service aux nombreuses personnes qui ne peuvent ou ne savent pas utiliser internet, n’ont pas de carte de crédit, recherche une information particulière.

L’agent de circulation de la voie sécurise le quai (traversée des usagers, interdiction aux vélos, etc…)

NOTRE SOUHAIT :

Déterminés à garantir la qualité des services de transports que nous utilisons et à participer à toutes initiatives constructives, nous sommes environ 500 personnes/jour à utiliser le train au départ de Carbonne pour aller vers Toulouse ou Tarbes.

Nous demandons à nos élus municipaux, départementaux, régionaux, à la SNCF, au TER d’entamer un réel dialogue avec les usagers pour maintenir la gare de Carbonne ouverte dans des conditions satisfaisantes pour toutes et tous.

Share

Non à la jonction Est, oui aux déplacements non-polluants

Nous relayons cette pétition de « habitants de AGGLO de Toulouse »

Nous sommes opposés à la création d’un nouvel échangeur autoroutier au niveau de la Cité de l’Espace à Toulouse. Cet échangeur nommé « jonction Est » serait situé entre les échangeurs actuels n°17 et n°18. Voici les raisons de notre opposition :

– cet échangeur va créer une nouvelle source de pollution atmosphérique, sonore et visuelle

– il est situé dans une zone naturelle humide (vallée de l’Hers, vallée de la Saune)

– il scinde en deux dans une zone de loisirs où les familles sont nombreuses à se balader

– il va générer un flux additionnel de véhicules dans une zone aux voies étroites : bois de Limayrac, La Terrasse côté Toulouse.

-le périphérique est déjà saturé aux heures de pointes. Un « robinet » de plus, ce sont des bouchons en plus.

– Le Code des Transports impose une autre direction : il faut investir prioritairement et principalement dans les infrastructures accueillant des modes de déplacements non polluants : Transports en Commun, voies cyclables, voies piétonnes. De plus, ces modes sont peu consommateurs d’espace.

Le Maitre d’Ouvrage (Toulouse Métropole) avance les raisons suivantes :

·        Desserte d’un futur quartier en construction (Malepère)

·        Tenants et aboutissants des échangeurs n°17 et n°18 en voie de saturation

·        Desserte de la clinique

En réalité, ce projet « dans les cartons » depuis 1982 n’a jamais été mis en œuvre par les diverses équipes municipales; les études ne le justifiaient pas.  Le contexte a peu évolué sauf un fait nouveau: le déménagement en 2018 d’une clinique privée (Capio) au milieu d’une zone dépourvue d’infrastructure. Cet emplacement a été décidé unilatéralement par Capio qui prévoit de créer un parking de 800 places. Dans ces conditions, précipiter la collectivité dans des aménagements routiers pour un montant de 70 millions€ ne nous parait pas légitime.

Convaincus que la mobilité doit être améliorée, nous proposons :

  • l’élargissement des échangeurs actuels n°17 et n°18 pour accueillir une voie dédiée au bus dans les deux sens. Cette voie pourra évidemment être emprunté par les véhicules de secours  et les cyclistes.
  • à partir de ces échangeurs, une voie améliorée pour desservir la clinique. Cette voie sera partagée par les différents modes (TC, véhicules individuels, vélos)
Share

Pétition : POURSUIVRE LES EVOLUTIONS INDISPENSABLES DE LA LIGNE C Colomiers-Les Arènes (Toulouse)

Une pétition initiée par Le désert de l’ouest

La portion de la ligne de train Colomiers-Arènes a été nommée ligne C en 1993 suite à son intégration au réseau urbain (même tarif). En 2003, les voies ont été doublées partiellement afin d’en augmenter la cadence, et 3 haltes ont été créées.
Depuis,le cadencement de la ligne C est au mieux de 15 minutes en gare de Colomiers et de 30 minutes aux gares intermédiaires des Ramassiers et Saint Martin du Touch et plus d’une heure les samedis et dimanches.
La plage des heures de disponibilité de la ligne C est : 5h50-20h50 à comparer à 5h-0h/3h pour les lignes A et B.
Lors du débat public du plan de développement des transports de la métropole toulousaine, aucune évolution n’a été proposée pour renforcer cette ligne C. Au contraire, ses points faibles ont été soulevés :

besoin de doubler la ligne ferrée sur le pont au-dessus du périphérique Ouest pour augmenter la fréquence : « coût 52M€ trop élevé »

besoin d’unifier les gouvernances SNCF et Tisséo pour gérer cette ligne C : « étape longue »

la ligne C n’est plus proposée comme moyen de transport disponible sur le site de calcul de déplacement de la métropole toulousaine http://www.tisseo.fr/ (retirée récemment)

les horaires de la ligne C ne sont plus directement disponibles sur le site Tisseo (retirés récemment)

Une partie du trajet de cette ligne sera en concurrence avec la future ligne 3 de métro.Pourtant cette ligne C permet de transporter plus rapidement que la future ligne 3 les habitants de Léguevin, Brax, Pibrac, Colomiers vers Toulouse centre. Par exemple Colomiers – place du Capitole : 14min avec Ligne C + Ligne A contre 25min avec la Ligne 3 + Ligne A.

Ne pas faire évoluer cette ligne, ne pas informer sur ses avantages ….. tout porte à penser que cette ligne vit ses derniers moments d’activité.

Son potentiel est certain, et n’est toujours pas complètement exploité :
Demandons le doublement de la voie ferrée sur le pont enjambant la rocade.
Demandons l’augmentation des fréquences à 10 minutes en gare de Colomiers et sur les gares intermédiaires.

Demandons l’augmentation du nombre de wagons (bondés aux heures de pointe – pétition).
Demandons l’intégration de la ligne C dans le projet de développement des transports de la métropole toulousaine.

Share

Pétition : POUR DES BUS SOIRS & WEEKENDS OUEST de TOULOUSE

Une pétition initiée par le collectif Le désert de l’ouest

A l’ouest de Toulouse, entre 21heures et 5h30 du lundi au vendredi, aucun transport en commun n’existe. Le désert commence aux portes du métro Basso Cambo.
Le projet de Lineo3 (remplaçant l’actuelle ligne 65) entre dans sa phase préparatoire de travaux et sera mis en service en septembre 2018. Ce projet répond à l’attente d’augmenter l’amplitude horaire avec des bus de 5h30 à 0h30, 7J/7.
Dans cette tranche horaire, la circulation routière est fluide. Attendre la mise en place de zones réservées aux bus est parfaitement inutile pour satisfaire un temps de trajet performant.

Puisque le besoin est acté dans le projet Lineo3, pourquoi ne pas anticiper le budget de fonctionnement et faire circuler le bus 65 dès février 2017 sur la plage 21h-0h30 ?
Nous demandons dès l’hiver 2017 une mise en circulation du bus 65 sur la plage 21h – 0h30, 7J/7.

Share

Oui au train de nuit !

Nous relayons la pétition de Association des Usagers du Train Perpignan-PortBou; Vélo en Têt

La SNCF et l’État se désengagent des trains de nuit, et de nombreuses lignes disparaissent.

Le train de nuit offre pourtant des services uniques :

  • Il maintient un lien entre les territoires périphériques et la capitale.
  • Il dessert directement de nombreux territoires ruraux et de montagne.
  • Il permet de voyager pendant notre sommeil pour arriver le matin, sans journée perdue, ni frais d’hébergement.
  • Il est une alternative moins énergivore aux transports routiers et aériens. Il est donc à favoriser pour la transition écologique dans les transports.

Nous ne voulons pas que les trains de nuit disparaissent comme les tramways ont disparu il y a 50 ans.

Nous interpellons les élus, SNCF et usagers, pour relancer le service public du train de nuit, un maillon important d’un système de transport d’avenir et écologique au service de nos territoires.

——————————–

Les trains de nuit ont besoin de vous !

Plus d’infos, d’idées d’actions, et une enquête sur les dysfonctionnements et le potentiel des trains de nuit sont disponibles sur:

https://ouiautraindenuit.wordpress.com

Voir aussi: https://twitter.com/ouiautraindnuit

www.facebook.com/ouiautraindenuit

Share

PÉTITION CONTRE L’IMPLANTATION DU TÉLÉPHÉRIQUE SUR LE LYCÉE BELLEVUE À TOULOUSE

Nous relayons la pétition du CVL LYCÉE BELLEVUE

Une pétition papier a aussi été lancée dans le lycée, celle-ci a déjà rassemblé plus de 1000 signatures.

Les élèves (représentés par le CVL), le personnel de l’établissement et les parents d’élèves du Lycée Bellevue s’inquiètent de l’implantation de la gare de l’Aérotram et du parcours de la ligne téléphérique dans et au-dessus du Lycée Bellevue. Le choix du site d’implantation de la gare de départ/arrivée du téléphérique « Aérotram », telle qu’il est actuellement présenté, menace le patrimoine bâti et paysager du Lycée polyvalent Bellevue et le quotidien de plus de 2250 élèves et de 200 membres du personnel. En amputant le parc Bellevue d’une partie de sa superficie, en implantant des pylônes dans ce parc, en survolant les bâtiments où travaillent élèves et personnels, en produisant une nuisance sonore, l’Aérotram actuellement en projet modifierait profondément le site du lycée Bellevue et perturberait la tranquillité, le bon fonctionnement et sans doute la sécurité des usagers et du personnel, tout particulièrement par le survol permanent du site. Les flux très importants prévus devant le lycée entraîneraient des problèmes de sécurité pour les lycéens et personnels du lycée comme pour les usagers du téléphérique. Le va et vient incessant de cabines constituerait une dégradation de la qualité des conditions d’apprentissage des élèves. Le projet pourrait engendrer la suppression d’un, voir deux terrains de sport et la destruction de l’entrée du lycée. Ce n’est pas la réalisation du projet en lui-même que nous jugeons négativement, mais bien son implantation sur un site scolaire et son impact prévisible sur le Lycée Bellevue.

Malgré les propositions faites par le lycée lors de réunions, la mairie, les chefs de projets et autres acteurs concernés refusent une modification du projet.

C’est pourquoi nous vous invitons à signer cette pétition, espérant ainsi faire enfin réagir Tisséo, Toulouse Métropole, la Mairie, et SMTC.

Share