Métro

Le réseau de transport TISSEO : Constats et propositions – Mai 2020

RÉSUMÉ:

Les décisions en matière de transport en commun ont toujours été centrées sur la ville de Toulouse; par ailleurs, le réseau a été développé en étoile, ce qui le rend incomplet car mal corrélé avec les besoins, en particulier non adapté aux implantations des entreprises.  Les embouteillages qui sont actuellement concentrés sur la rocade le montrent: les personnes comparent le temps de déplacement en transports en commun avec celui en utilisant leur automobile.

Les Lineos forment une étoile, les bus ne sont pas assez fréquents en banlieue, les tramways, bus et métros sont mal connectés, les temps de transport sont trop longs, le réseau est réduit en période scolaire.

 

Voici nos propositions d’amélioration en prenant en compte les priorités :

PRIORITE 1 : un réseau en couronne

Comportant deux volets :

Un réseau de bus complété et rééquilibré, dit TEB « Transport express Bus », qui consiste en un maillage fin du réseau de bus, imaginé sur le même principe que le futur réseau de pistes cyclables REV (Réseau Express Vélo).

Des propositions de réalisations comme un tramway à l’ouest: pour le tronçon Portet-Cugnaux-Plaisance-Colomiers, nous souhaitons la création d’un tramway/trolleybus.

 

PRIORITE 2 : des bus et trams en site propre

Nous demandons :

  • des sites propres dédiés et prioritaires pour les bus et les tramways
  • une augmentation des fréquences
  • équilibrer l’offre de service des bus pour les communes éloignées de Toulouse et non desservies par les Linéos
  • une meilleure desserte le soir et le week-end
  • une augmentation de l’offre pendant les vacances scolaires
  • revoir l’offre de parkings
  • travailler les liaisons fines entre les bus, métros et tram.

 

PRIORITE 3 : un boulevard urbain sur la rocade

Le constat : Les autoroutes urbaines (périphériques ou rocades) qui étaient jadis une solution de mobilité deviennent une source de problèmes : bruit, pollution, congestion. Il s’agit ainsi de transformer cet espace en boulevard « modes doux », progressivement : 1ère étape : 2 voies automobiles avec 1 voie de bus et 1 voie de covoiturage, puis 2ème étape : 1 voie automobile + 1 voie covoiturage + 1 voie piéton-vélo. Exemple:

https://www.2p2r.org/dossiers/amenagements/autres-amenagements/article/plan-anti-bouchons

Conclusion :

Ce sont les liaisons banlieue à banlieue qui doivent être développées. Elles doivent être rapides, fréquentes et efficaces.

Dernière minute: l’incertitude sur la réalisation de la 3ème ligne de métro (cf. article du Figaro du 12/05/2020 et de la Dépêche du 22/05/20) dégagera le budget nécessaire et accélérera  la réalisation de ces propositions. 

AUTATEProjetdeRéseaudetransport_mai2020-diffusé

 

Share

Communiqué de presse : ligne A taille XXL

L’AUTATE se réjouit du doublement de la ligne A de métro qui permettra à un plus grand nombre d’usager-es de monter dans une rame. Cette ligne était arrivée à saturation et il était temps d’améliorer son efficacité. Cela devrait donc réduire sensiblement les temps d’attente et la durée totale des trajets quotidiens des habitants de l’agglomération. L’association a noté cependant la diminution corollaire de la fréquence de cadencement lié au nombre limité de rames en circulation sur le réseau. Nous espérons que les pannes et les travaux sont derrière nous et que la fiabilité de cette nouvelle ligne sera autant XXL que sa taille. Meilleurs vœux au réseau Tisseo et à ses usager-es.

Share

Pour un grand plan de sauvetage des transports en commun dans la banlieue

Rassemblement des usagers-es le 27 novembre à 9 heures à l’occasion du prochain conseil syndical de Tisseo qui a lieu à Toulouse Métropole (Arche Marengo) et porte sur la 3ème ligne de métro

Comme 95% des enquêtes publiques en France, celle-ci a encore rendu un avis favorable à la 3ème ligne de métro. C’est dire que cette procédure de consultation est inutile et couteuse. Son avis permet aux autorités de lancer une 3ème ligne de métro pour un coût de 3 milliards d’euros et un tracé à 80% intra-toulousain. Depuis toujours, les décisions en matière de transport en commun sont centrées sur la ville et ont développé un réseau en étoile, forcément incomplet. Les embouteillages qui sont actuellement concentrés sur la rocade le prouvent : les automobilistes se déplaçant de banlieue en banlieue n’ont pas d’autres alternatives.

D’ailleurs, la part de déplacement en transport en commun n’est que de 14% : pourquoi continue-t-on dans les mêmes erreurs du passé ? L’équité des habitants de la métropole est-elle respectée ? Actuellement, dans l’agglomération, le temps moyen de déplacement en transport en commun entre deux communes distantes de 15 km est d’une heure 15 minutes. Ce sera toujours le cas principalement dans tout l’ouest de l’agglomération avec la 3ème ligne. La voiture a encore de beaux jours devant elle, les embouteillages ainsi que les pics de pollution vont se multiplier au détriment de la santé de tous, surtout des enfants. D’une part, nous demandons donc au conseil syndical la reconfiguration de ce projet inapproprié aux besoins des 400 000 habitants de la banlieue et aux toulousains qui travaillent à l’extérieur de la ville, à quelques rares exceptions près. D’autre part, nous espérons que les candidats aux municipales dans les villes autour de Toulouse et notamment ceux élus à la Métropole se coordonneront pour lancer un grand plan de sauvetage des transports en commun et étudier des alternatives. 

Share

Desserte rue Plana de mauvaise qualité

Je prends 2 bus (19 et L7) et 1 métro (A) matin et soir, 5 jours sur 7 et franchement ras le bol. Le bus 19 est une vraie galère : Rue Louis Plana : bondé matin et soir sans compter les passagers qui restent sur le trottoir…

je ne comprends pas pourquoi il y a moins de bus pendant les congés scolaires : les gens sortent quand même donc le soir cela ne change pas au contraire c’est encore plus de bordel : excusez moi l’expression mais c’est vrai.

Malgré x mails à Tisséo et au maire de notre quartier : rien de bouge.

Il y a de plus en plus de bâtiments dans la Rue Louis Plana, mais pas plus de bus : cherchez l’erreur.

Au lieu de vouloir mettre une 3ème ligne de métro, cela serait bien que les 2 lignes existantes fonctionnent correctement sans panne ou autre. Et que les bus soit à la hauteur de nos attentes.

Je suis une ancienne parisienne et je n’ai jamais connue autant de pannes de métro et pourtant à Paris il fonctionne beaucoup plus qu’à Toulouse.

Par contre les prélèvements mensuels de Tisséo sur notre compte bancaire fonctionnent très bien, jamais en panne.

Je prends ce moyen de transport car sur mon lieu de travail il y a des parcmètres, si non il y a longtemps que j’aurais pris ma voiture.

Bonne réception

Cordialement

Mme M.C.

Share

Enquête publique 3ème ligne de métro

Projet Toulouse Aerospace Express-Connexion à la ligne B (TAE-CLB)

 
 
Enquête publique unique préalable
* à la déclaration d’utilité publique des travaux nécessaires à la création d’une 3è ligne de métro et une connexion à la ligne B du métro toulousain ;
* à la détermination des parcelles à déclarer cessibles ;
* à la mise en compatibilité des documents d’urbanisme applicables aux communes de Blagnac, Colomiers, Labège, Ramonville-Saint-Agne et Toulouse

Opération : Toulouse Aerospace Express – connexion à la ligne B (TAE-CLB)

Localisation : Communes de Blagnac, Colomiers, Labège, Ramonville-Saint-Agne et Toulouse

Maître d’ouvrage : Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine – Tisséo Collectivités

Share

Stations Esquirol et Carmes combinées ?

La lignes A et B se croisent seulement à Jean-Jaurès où la correspondance est assez compliquée mais elles ont deux stations très proches : Carmes pour la B et Esquirol pour la A . Si on sort à l’une et que l’on veut prendre l’autre, il faut repayer alors qu’il y a moins de 10 minutes à pied entre les deux.

Je souhaiterais que la billeterie permette de passer d’une station à une autre sans repayer, dans un certain délai (plusieurs villes acceptent un délai total du trajet de 1 h).

Il faut aussi demander une signalisation dans le métro de la station mixte Carmes/Esquirol.

Jean-Baptiste

 

Share

Transport en commun à Tournefeuille

Un jeune habitant de Tournefeuille étudiant l’Histoire-Géographie à l’Université Jean Jaurès témoigne:

  • Lineo3: au niveau temps de transports, je n’ai pas constaté de différence par rapport au 65. Les améliorations de fréquence et d’amplitude horaire ne nécessitaient pas de tels travaux.
  • Pour aller à l’Université, je prends le bus 21 qui m’amène rapidement à Basso-Cambo car il prend un bout de rocade Arc-En-Ciel puis du site propre jusqu’à Basso-Cambo. Ensuite je fais la correspondance avec le métro ligne A jusqu’à l’Université. Je suis satisfait par ce trajet que je trouve efficace car rapide.

Share