Tag Archives: harcèlement

Actions contre le harcèlement dans les transports

L’AUTATE est engagée avec la Ligue des Droits de l’Homme et l’association Stop au harcèlement de rue sur l’amélioration des conditions de circulation des femmes dans les transports de l’agglomération face aux harcèlements sexistes.

Voilà le document de travail transmis au SMTC-TIsseo et discuté lors de la prochaine réunion Le 22 Mai à 16h00
site de Tisséo-Epic à Mesplé :
Salle 234 – 2 ème étage – Direction Générale
4 impasse Paul Mesplé – TOULOUSE

Amendements Propositions TISSEO Mairie Toulouse

Par ailleurs, nous avons prévu d’organiser une 3ème intervention publique sur une autre station de métro le samedi 13 mai: station Jean Jaurès vers 14h.

FLYER harcèlement sexiste transports 13 mai

Share

[JournalToulousain] Dossier Harcèlement de Rue : la riposte s’organise

HE MADEMOISELLE ! – Une main baladeuse, un “Joli petit cul !”, un homme qui vous suit dans la rue… Si le harcèlement sexuel prend des formes différentes, il concerne en revanche toute la gent féminine. Ce phénomène est pourtant sous-estimé. Plusieurs acteurs ont néanmoins décidé de ne pas rester indifférents. Des campagnes de sensibilisation dans les transports en commun, aux cours pour de self-défense en passant par des idées pour concevoir une ville plus accueillante pour les femmes, cette semaine le JT explore des outils pour ne plus rester silencieux.

Endroits clos, affluence, arrêts définis… Les transports en commun sont le lieu idéal pour voir se développer des comportements déplacés et sexistes vis-à-vis des femmes. Une étude de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut), menée en 2015, révèle d’ailleurs que 100% des utilisatrices des transports collectifs ont été victimes de harcèlement de rue.

À Toulouse, « une quarantaine de plaintes sont déposées chaque année », précise Jean-Michel Lattes, président de Tisséo-SMTC, l’autorité organisatrice des transports dans l’agglomération. Les associations, elles, mettent plutôt en lumière le chiffre de 260 faits d’incivilités à caractères sexistes constatés, mais pas forcément suivis de poursuites judiciaires. La Ligue des droits de l’Homme (LDH) s’est également emparée du problème : «Seules 2% des femmes portent plainte, l’ampleur du problème est donc bien plus important que ce que pense les pouvoirs publics », constate Philippe Lebailly, porte-parole du pôle “Harcèlement sexiste dans les transports” au sein de la LDH Toulouse.

C’est donc naturellement que le mouvement s’est associé à l’Association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine et de ses environs (Autate) pour sensibiliser le grand public et saisir les décideurs face au harcèlement de rue. Une rencontre entre Tisséo, la LDH et l’Autate a d’ailleurs eu lieu en janvier dernier et une seconde est programmée le 24 février prochain. «Les élus semblent réceptifs à nos propositions pour mettre en place des actions efficaces comme les campagnes de sensibilisation permanentes, le contrôle des publicités sexistes, l’adaptation des transports aux horaires et aux trajets contraints des femmes», commente Agnès Defosse, adhérente de l’Autate.

«Mais tous minimisent l’ampleur de la situation», lance Philippe Labailly, «la preuve la plus flagrante reste l’absence de définition du harcèlement de rue dans la législation

Share

[La Dépêche] Transports en commun : «Le harcèlement sexiste est sous-estimé»

Un article de Silvana Grasso paru le 29/01/2017

Le problème du harcèlement sexiste est devenu une réelle question de société. Pourtant, il y en a encore pour «banaliser» le phénomène voire parfois déceler dans les réflexions déplacées, une forme de compliment. Hier, à l’appel de la Ligue des Droits de l’Homme, l’association des usagers de transports de l’agglomération toulousaine, (Autate) a distribué des tracts à la station Arènes pour dire «Stop au harcèlement sexiste et aux violences sexuelles» dans les transports en commun. «Avec le chiffre de 100 % des utilisatrices des transports en communs victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste ou de violences sexuelles, comme l’a révélé le Haut-Conseil à l’Egalité Hommes-Femmes, le sujet ne doit plus être banalisé, avance Philippe Lebailly, de la Ligue des Droits de l’Homme. Même si seulement 2 % des femmes osent porter plainte».

275 incidents, 37 cas avérés

lire la suite

Share

[20minutes] Le harcèlement dans les transports de la ville rose, c’est une réalité

Un article de Julie Rimbert publié le 26/11/2016

TRANSPORTS La section toulousaine de la Ligue des droits de l’Homme propose des mesures concrètes pour limiter le harcèlement sexiste dans les transports en commun…

Avoir plus de présence humaine, repenser l’urbanisme et l’éclairage de certaines stations pour stopper le harcèlement sexiste dans les transports toulousains, trop souvent banalisé. Partant du constat que 80 à 100 % des femmes utilisant les transports en commun ont déjà été victimes de harcèlement, la section toulousaine de la Ligue des droits de l’homme (LDH) veut travailler sur ce sujet avec Tisséo, qui est ouvert à cette proposition.

Tous les âges concernés

Avec l’aide de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports et plus localement l’ Association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine et des environs (AUTATE), la LDH a ainsi potassé les deux derniers rapports sur le harcèlement sexiste remis en 2015 et 2016 au gouvernement.

lire la suite

Share