Tag Archives: Tisséo

Demande de rencontre avec M. Jean-Michel Lattes (mail)

Monsieur,

Le bureau de l’AUTATE souhaiterait vous rencontrer afin d’échanger sur les remontées que nous avons de la part des usagers et usagères sur le réseau Tisseo.

Nous souhaiterions notamment aborder les questions suivantes :

– les déplacements en transport en commun autour de la zone aéronautique
– la question de l’accessibilité des Etablissements de santé avec le réseau Tisseo
– la mise en place des différentes lignes Lineo
– la question des bus surchargés (14 le matin, le 78 tout le temps,..)
– le calendrier des vacances scolaires pendant lequel les horaires sont modifiés.

Peut-être serait-il judicieux que je vous envoie des éléments étayés avant notre rencontre sur chacun de ces points afin d’être plus efficace lors de cette entrevue ?

Nous pourrions nous voir au mois de Juin si vous en êtes d’accord.

Je vous prie de bien vouloir nous proposer quelques dates et horaires en évitant, si possible, les matinées, où mes activités professionnelles ne me permettent pas de me rendre disponible.

En tous les cas, je pense qu’il serait vraiment intéressant que nous ne retrouvions autour de ce dossier auquel nous tenons tant tous, que ce soit l’AUTATE ou le SMTC.

En attendant que vous nous proposiez une date, je vous prie d’agréer mes sincères salutations,

Cordialement,

Marie-Pierre Bès
pour le bureau,
Présidente de l’AUTATE

Share

Bilan du Débat Public sur la troisième ligne de métro : Un rapport qui n’ose pas.

L’AUTATE remercie la Commission Particulière du Débat Public (CPDP) pour la qualité du débat qu’elle a organisé. Elle constate toutefois que dans son rapport final, dans sa volonté d’impartialité, la CPDP fait trop confiance au SMTC pour poursuivre une concertation de même qualité jusqu’à l’enquête publique. En effet, si le maître d’ouvrage reprend à son compte la suite du débat public, il y a un fort risque de partialité en faveur du projet de 3ème ligne en l’état, et du nouveau PDU dont il est l’investissement le plus lourd.

D’ores et déjà, l’AUTATE s’inquiète des multiples non-réponses du SMTC à des questions majeures qui avaient été posées sur internet ou lors des débats, ainsi que ses comparaisons partiales de l’efficacité du métro vis-à-vis des autres modes de transport (tramways, train) très éloignées des retours d’expérience ailleurs en France.

Nous nous inquiétons également du fait qu’après un an de concertation et de débat public, le projet de révision du PDU n’ait pas bougé d’un iota.

De même, dans son rapport, l’enjeu du financement du métro n’a pas été suffisamment questionné. Le rapport ne souligne pas la sous-estimation de 500 millions € du coût de la ligne faite par le SMTC, l’impact des 120 millions € annuels des intérêts financiers, la capacité des collectivités à doubler leur participation, et les nombreux aléas (20 % selon l’expert de la RATP)…

La CPDP ne souligne pas la faiblesse de la fréquentation, telle que nous l’avons pointée, alors que le chiffre annoncé de 180 000 personnes par jour correspond plus à une ligne de 10 km de métro que de 28 km. Cet argument devrait suffire à remettre en cause le projet de 3ème ligne.

Un projet de métro se justifie uniquement là où se trouvent des fuseaux de fréquentation suffisants.

Une infrastructure sous-utilisée réduit fortement les possibilités de maillage du réseau.

Par contre l’AUTATE se félicite que la commission ait demandé, page 105 de son rapport, que notre contre-projet soit évalué sérieusement par un comité scientifique indépendant du SMTC.

Nous resterons vigilants à ce que cette recommandation soit concrétisée et annexée à l’enquête publique.

Share

Compte-rendu établi par le Président de la Commission particulière du débat public

Pour lire le compte-rendu de 118 pages

Nous vous recommandons la page 105 : « Dans ce contexte, la commission souhaite que soient étudiées avec un soin et une grande rigueur les solutions alternatives proposées par le Collectif citoyen et par l’Autate, notamment sous l’angle de leurs coûts et de leurs impacts sur l’ensemble des enjeux et du diagnostic évoqués en début de la 3ème partie du présent rapport.

Afin que la légitimité de la démarche soit complète, il importe que ces alternatives soient soumises à expertise dans la présentation et la description qu’en feront leurs initiateurs et avec leur concours.

Le maître d’ouvrage ne pourrait pas durablement rester sur la position qui consisterait à contester leur représentativité, d’autant que le débat a fait apparaître que ces groupements étaient aussi porteurs d’interrogations partagées dans le grand public.

Il serait délicat que cette évaluation soit conduite sous la seule égide du maître d’ouvrage. »

 

Share

Communiqué de presse sur la modification de la tarification de Tisseo

Communiqué de presse sur la modification de la tarification de Tisseo

23 Septembre 2016

L’AUTATE soutient les syndicats étudiants et collectifs de jeunes qui demandent l’annulation des mesures de hausse de tarifs des services de Tisseo. La fin du tarif senior n’est pas non plus une bonne nouvelle.

Dans une ville dont les transports en commun sont déjà peu empruntés (9% des déplacements), ce n’est pas le moment de revoir la tarification à la hausse. Il faut, au contraire, encourager financièrement tous les habitants de l’agglomération à utiliser le réseau (lundi gratuit, billet combiné pour 2 personnes, ticket matinal moins onéreux, etc.). Dans les zones industrielles et commerciales (Labège, Colomiers, Portet, Balma), les transports doivent être gratuits, afin d’être incitatifs.

Pour les jeunes et étudiants, leurs revenus sont bas et les logements chers, laissons donc les tarifs de transport en commun au prix actuel. Il faut leur proposer surtout des transports nocturnes plus développés et une desserte de la « banlieue » encore meilleure. Pourquoi un étudiant tournefeuillais doit-il louer une chambre à Rangueil pour réussir ces études ? parce que les transports sont peu performants. Dans ces conditions de réseau sous-dimensionné, on ne peut comprendre une augmentation des tarifs.

L’amélioration du service et du réseau doit être financée surtout par les entreprises, leurs actionnaires et les collectivités locales. Il doit aussi être entièrement géré par le public afin de garder la maitrise du foncier, des investissements, du fonctionnement et des tarifs. Nous demandons, par exemple, l’extension des billets combinés SNCF-Tisséo comme vers Colomiers.

Tout ceci passe par la création d’une Autorité Organisatrice des Transports sur l’agglomération, qui est la recommandation la plus forte du rapport de la cour des comptes.

Share

[Côté Toulouse] Troisième ligne de métro à Toulouse. Polémique sur le financement entre Colomiers, Blagnac et Tisséo

Un article d’Anthony Assemat paru dans Actu Côté Toulouse le 27 juillet 2016

Après la présentation du plan de financement de la troisième ligne de métro, Tisséo a appelé Blagnac et Colomiers à participer financièrement au tronçon Airbus-Colomiers gare.

La présentation du plan de financement de la troisième ligne de métro, par Tisséo, lundi 25 juillet 2016, n’a pas manqué de faire réagir le Landerneau politique. Et particulièrement les villes de Blagnac et Colomiers, concernées par les études sur la desserte de l’aéroport pour l’un, et la gare pour l’autre.

> LIRE AUSSI : Troisième ligne de métro à Toulouse. Combien ça va coûter et qui va payer

Dans le plan de financement de 3,8 milliards d’euros pour le développement des transports en commun dans la métropole toulousaine, dont plus de 2,1 milliards pour la seule troisième ligne de métro, plusieurs inconnues subsistent. Dont celle de la réalisation du tronçon entre la zone d’Airbus à Colomiers et la gare de la deuxième ville du département (d’un coût de 141 millions d’euros selon les chiffres dévoilés par Tisséo), et le barreau de liaison entre Jean Maga et l’aéroport, estimée à 110 millions d’euros.

lire la suite

Share

[Côté Toulouse] Financement de la 3e ligne de métro à Toulouse : vers « un emprunt à un milliard d’euros »

Un article de David St-Sernin paru dans Actu Côté Toulouse le 18 juillet 2016 (photo Tisséo)

Gabriel Bouissou, conseiller municipal d’opposition à Labège s’est positionné contre la réalisation du prolongement de la ligne B (PLB) du métro à Labège depuis plusieurs années. Voix dissonante au sein du Sicoval, l’élu nous donne son regard sur les tractations qui ont lieu depuis plusieurs semaines entre Toulouse Métropole et le Sicoval.

Côté Toulouse : Quel regard portez vous sur le dossier du prolongement de la ligne B (PLB), véritable serpent de mer de notre agglomération depuis plus de 15 ans ?

Gabriel Bouissou : Mon analyse est technique et financière. Ce PLB ne peut être financé aujourd’hui. Si la ligne B était allée jusqu’à Labège dès sa création en 2007, il n’y aurait pas eu de problème mais ensuite, que cela soit économiquement ou “urbanistiquement” parlant, ce prolongement est devenu obsolète. Cela aurait été absurde de mettre 400 millions d’euros dans un métro qui n’aurait servi à rien, d’autant plus que sur les 400 millions, 300 étaient utilisés uniquement pour la portion du Parc Technologique du Canal…

lire la suite

Share

[La Dépêche] Vers une hausse du tarif jeune ?

Un article de Philippe Emery publié dans la Dépêche du midi le 18 juillet 2016 (photo DDM Thierry Bordas)

L’Unef craint que la mairie ne relance son projet de tarification sociale des transports à la rentrée et n’augmente, en janvier 2017, le tarif jeune de Tisséo actuellement à 10 €. Il restera le plus bas de France, pour Jean-Michel Lattes.

On reparle de tarification sociale pour les transports publics. La Dépêche évoquait déjà la fin de la gratuité pour les seniors et une possible hausse du tarif jeune à 10 € par mois, le moins cher de France, dans son édition du 17 décembre 2015. L’Unef et les Jeunes communistes avaient fait du maintien de ce tarif jeune (moins de 26 ans) leur combat de l’été dernier. Avec un certain succès (une pétition lancée par les deux mouvements avait recueilli 18 000 signatures pour le maintien) puisque Tisséo avait discrètement mis son projet de tarification sociale (en fonction des revenus) sous l’éteignoir.
Share

[Côté Toulouse] Tisséo va changer les tarifs pour les jeunes et les seniors en janvier 2017

Un article de David St-Sernin publié dans Actu Côté Toulouse le 8 juillet 2016 (Photo Tisséo)

C’est en janvier 2017 que Tisséo va faire évoluer les tarifs pour les jeunes et les seniors sur le réseau des transports en commun de l’agglomération de Toulouse. Les explications.

Les tarifs des transports en commun vont bouger à Toulouse, et c’est pour le début de l’année 2017 que le changement est prévu.

D’ici l’automne 2016, l’introduction de la tarification sociale, et donc l’évolution de certains tarifs préférentiels tels que ceux dévolus aux jeunes de moins de 25 ans (ils payent 10 euros par mois) et aux seniors (les plus de 65 ans ne payent pas les transports en commun), va être inscrite au menu des réunions de Tisséo.

lire la suite

Share