Tag Archives: Linéo

Courrier de la maire de Colomiers vers C.Delga et JM.Lattes

Voici deux courriers envoyés par Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers,

l’un vers Carole Delga, Présidente de la région Occitanie (cliquer)

l’autre vers Jean-Michel Lattes, Président du SMTC Tisséo (cliquer)

La maire de Colomiers demande des améliorations concernant la desserte en Transports en Commun du quartier des Ramassiers à Colomiers. Ces demandes ont été relayées par le Comité de quartier Sud-Est (Ramassiers) :

Ligne C : augmentation fréquence et amplitude horaire

– Tarification unique ligne C jusqu’à halte du lycée Victor Hugo

– Linéo 2 : modifier tracé pour rajouter un arrêt aux Ramassiers, car les lignes bus 63 et 32 n’assurent pas une fréquence et une amplitude horaire suffisantes.

L’AUTATE va relayer cette demande via nos contacts avec ce comité de quartier

Nous vous renvoyons à la Pétition initié par le collectif « Désert de l’ouest » concernant la ligne C et à nos publications sur les besoins à l’OUEST.

Share

Trajet du Linéo 3 à Plaisance-du-Touch

Courrier AUTATE COLLECTIF

à Jean-Michel LATTES, Président TISSEO-SMTC
Louis Escoula, Maire de Plaisance-du-Touch
Copie à : Dominique Fouchier, maire de Tournefeuille

Plaisance, le 10 mai 2017
Objet : Tracé du Linéo 3 avenue des Pyrénées à Plaisance-du-Touch
Messieurs,
Nous apprenons qu’une étude serait actuellement menée par la SMAT afin d’envisager le maintien de l’une des deux voies de circulation sur l’Avenue des Pyrénées à Plaisance du Touch.

Si cette solution était retenue, le temps de parcours du Linéo 3 en serait sensiblement impacté. Or ce paramètre est probablement le plus important pour motiver le report vers les transports en commun.
Par ailleurs, ce flux entrainerait l’abandon de la «zone de rencontre» alors que celle-ci apportait à notre centre ville :
– L’accès à tous de manière apaisée : piétons, cyclistes, bus et véhicules des riverains et ceux venant pour les commerces.
– Une diminution sensible du taux de pollution. Pour exemple, la piétonisation de la rue Pargaminière en 2011 a fait baisser les polluants de 40% (azote) et 32% (benzène) http://oramip.atmo-midipyrenees.org/pdf/panneau-toulouse-oramip.pdf
– Une diminution de la dangerosité pour les piétons et particulièrement les enfants et les personnes âgées.

Les futurs usagers du Linéo 3 ainsi que les riverains et professionnels sont très sensibles à ce que le bus et la zone de rencontre vont apporter en termes de transports et d’environnement.
D’un autre côté, il est difficile de comprendre les avantages que procureraient cette nouvelle solution. Les usagers pendulaires empruntent difficilement des trajets différents le matin et le soir. Le trafic véhicules privés sera donc probablement reporté vers le boulevard des Capelles, trajet dont la lisibilité sera la plus évidente.

Enfin, les différentes phases de concertation ont porté sur un projet qui comportait cette zone de rencontre. Il serait incompréhensible de prendre la décision de changer la physionomie du tracé de façon aussi impactante et avec aussi peu d’avantages attendus sans aucune concertation, ni la moindre information au public.
Nous espérons donc vivement que le projet du Linéo 3 à Plaisance-du-Touch verra le jour comme définit initialement par vos équipes.
En vous remerciant par avance pour la considération que vous apporterez à ce courrier et dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir nos meilleures salutations.
AUTATE
Marie-Pierre Bès
contact@autate.fr
Collectif riverains / professionnels de Plaisance-du-Touch
vivreaplaisance@gmail.com

Share

les bus Linéo en site propre

Réponse SMTC Tisséo  le 13/03/2017 à

notre courrier du 6/02/2017 sur Lineo 3

Nous en concluons qu’il n’existe toujours pas de volonté d’améliorer le tracé en augmentant la partie en site propre.
Seule info sur le temps de trajet : le gain sera de 4-5 minutes par rapport à la durée de trajet en heure de pointe et pas de gain en heure creuse.
Donc pas d’espoir de réduire les bouchons avec un report modal.

Rappel de notre communiqué de février :

NON AUX LINEO-PIPEAU :

A toutes les réunions sur les nouvelles lignes de bus Linéo, nous demandons des investissements supplémentaires afin qu’ils soient mis entièrement en site propre.

Leurs temps de parcours doivent ainsi être significativement plus courts que les bus précédents (cas du bus 65 repris par la Linéo 3).

Sinon le report modal de la voiture au transport en commun ne se fera pas et les embouteillages continueront.

 

Share

[La Dépêche] Quel réseau autour des bus Linéo

C’est un nouveau réseau de bus qui va prendre place d’ici 2019 avec dix lignes Linéo renforcées, aux passages plus fréquents (moins d’attente aux arrêts), plus réguliers et rapides, avec une amplitude horaire plus large (5 h 30-0 h 30).

Le Linéo 1 (ex-ligne 16) reliera Sept-Deniers à Balma

et le L2 (ex 64) Colomiers à Arènes en septembre 2016.

Les Linéo 6 (ex 62), 7 (ex 10) et 8 (ex 22) relieront respectivement Castanet/Ramonville-Métro, Saint-Orens/Cours Dillon et Montaudran-Marengo en 2017.

Le Linéo 9 (ex 38) reliera L’Union à Empalot

et le 3 (ex 10 et 65), Plaisance-Tournefeuille à Arènes en 2018. C’est la ligne issue du fameux projet, abandonné puis modifié, de BHNS Ouest.

Les Linéo 4 (ex 12) et 5 (ex 52) rattacheront respectivement Basso Cambo et Portet au centre-ville en 2019.

Le Linéo 10 desservira le nord toulousain avec deux variantes possibles l’une par l’ex RN 20 ou l’autre par le BUN (boulevard urbain nord, en construction) à l’horizon 2019.

Les bus Linéo arboreront une livrée spécifique, gris argenté.

En majorité articulés, hybrides (diesel et électrique, avec une nouvelle technologie, paraît-il) ou à gaz, on devrait les voir circuler dès le printemps.

Les 25 premiers véhicules achetés vont être livrés prochainement. Cette restructuration s’accompagnera, selon Tisséo, d’une desserte complémentaire, pour le reste du réseau bus, avec une volonté de renforcer le maillage autour du réseau structurant que constitueront les lignes bus Linéo, le métro et le tramway.

Une desserte complémentaire qui devrait être en partie sous-traitée à des autocaristes privés comme c’est déjà le cas dans le cahier des charges de l’exploitant Tisséo pour 2016.

D’autant qu’avec l’accroissement des services (amplitude horaire élargie, fréquence augmentée), il faudra deux fois plus de conducteurs pour exploiter un Linéo qu’un bus de ligne traditionnelle (on donne l’exemple de 30 chauffeurs pour une ligne exploitée aujourd’hui par 15 conducteurs).

Tisséo voit déjà plus loin et évoque de possibles extensions de lignes Linéo existantes, après 2020.

Share

[La Dépêche] «Les dix lignes Linéo vont structurer le réseau bus»

Circulation – Déplacements – Alexandre Blaquière, Directeur général adjoint en charge de l’investissement et du patrimoine, SMTC Tisséo

Des habitants de certains quartiers de Toulouse ou de la banlieue se plaignent d’être délaissés par Tisséo et notamment par les bus. Les nouvelles lignes Linéo sont-elles créées pour répondre à cette demande ?

Ce n’est pas vraiment le point de départ de Linéo. Le dernier conseil syndical du SMTC Tisséo de 2015 a bien marqué la volonté de structurer le réseau de bus autour de ces dix nouvelles lignes qui vont être mises en place de fin 2016 à 2019. Il y aura ensuite des ajustements autour, en dentelle. On est dans une autre logique, celle de rationaliser l’offre proposée, d’optimiser, d’éviter de mettre des lignes sur des endroits où il n’y a pas d’attente.

Ces Linéo sont amenés à remplacer des lignes existantes, et si c’est le cas avec quelle plus-value ?

Déjà, le service sera plus régulier, fréquent, plus rapide aussi, avec une amplitude horaire élargie de 5 h 30 du matin à 0 h 30, sur ces lignes. Cela offre ainsi un complément de service considérable par rapport aux lignes qu’elles vont remplacer. La démarche Linéo se veut pragmatique, on a choisi de renforcer les lignes les plus performantes, celles dont la fréquentation dépasse 10 000 véhicules/jour. Chaque Linéo est étudié pour offrir au moins deux connexions avec le métro, le tram ou la SNCF. En outre, quand un bus confortable et pratique offre un trajet plus fréquent et aussi rapide qu’en voiture particulière, on constate que les usagers délaissent leurs voitures pour le bus, quand ils le peuvent.

lire la suite

Share

[La Dépêche] La ligne de bus Linéo est en bonne voie

Dans quelques mois, la ligne de bus Linéo 2 reliera Colomiers aux Arènes en 30 minutes. Composé de vingt arrêts entre le rond-point de la Fontaine Lumineuse et le lycée international Victor-Hugo, ce nouveau service est un fait une évolution de la ligne 64, la plus fréquentée de la métropole.

Lors de ses vœux institutionnels, mercredi soir, au Hall Comminges, Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers, a confirmé l’engagement dans cette voie. «Concernant les déplacements et notre agenda 21, nous nous appuierons sur le développement des transports en commun et de nouvelles formes de mobilité. En effet, la ligne de bus Linéo 2 sera mise en service à la fin de cette année. Il offrira une qualité de service de très bon niveau aux Columérines et aux Columérins. Nous pouvons espérer un changement dans les habitudes de déplacement vers Toulouse, compte tenu de sa fréquence et de son amplitude horaires».

lire la suite

Share

[VDM] À quoi va ressembler la ligne de bus Linéo 6 ?

Linéo, c’est un « super bus » avec des fréquences accrues, une amplitude élargie, des trajets optimisés… qui partira de Castanet pour rejoindre Ramonville en septembre 2017.

Lors du conseil municipal de Castanet-Tolosan du jeudi 17 décembre, l’élu d’opposition de la gauche rassemblée, Bernard Bagnéris, a interrogé le maire sur la future ligne de bus Linéo.

Dix axes Linéo sont prévus par Tisséo-SMTC jusqu’en 2020. Parmi eux : la Linéo 6 qui fera des allers-retours entre Ramonville et Castanet-Tolosan dès septembre 2017.

Entre le tramway et le bus traditionnel

Un “super bus” avec fréquence renforcée, amplitude élargie, itinéraires lisibles, accessibilité des arrêts, information voyageurs en temps réel et fiabilité des temps de parcours améliorée, etc. Chez Tisséo, on parle de “mode de déplacement intermédiaire entre le tram et le bus traditionnel”.

La ligne 6 serait de 8 km de long entre Castanet-Tolosan, Auzeville-Tolosane et Ramonville, avec une fréquence de 7 minutes en heure de pointe prévue à l’ouverture, et l’objectif de transporter 7 500 voyageurs par jour.

“Il semblerait qu’elle soit prolongée sur Péchabou, s’est interrogé Bernard Bagnéris lors du conseil municipal. Quel en serait le parcours dans Castanet ? Où est prévu son terminus ?”

lire la suite

photo Tisseo

Share