Tag Archives: Linéo

transports en commun de Colomiers à Toulouse.

 

La ligne C train entre gare de Colomiers et Arènes est très pratique.
Néanmoins le dernier train des Arènes vers Colomiers le soir est à 21h30.
Un columérin passant la soirée à Toulouse (restaurant,  cinéma…) utilisera la voiture alors que l’infrastructure existe. Il y a le bus Lineo 2 mais le trajet est deux fois plus long qu’avec le train. La voiture est donc privilégiée.
Bruno.
Share

Linéo 6 en soirée : insuffisant

Utilisatrice du Lineo 6 :  les horaires en soirée sont parfaitement inadéquats pour les personnes qui vont à des spectacles à Toulouse. En effet, il ne circule qu’un bus toutes les 1/2h. Qui a envie (comme c’est arrivé à mon fils) de rater de justesse un bus et de devoir attendre 30 mn, alors qu’on est pressé de rentrer chez soi, particulièrement en hiver ?? A mon avis, 20mn serait un maximum.

Le bus 81 (Paul Sabatier —> Castanet) été supprimé en soirée, alors qu’on aurait pu faire alterner les départs avec ceux du Lineo, de façon à avoir un bus tous les 1/4 d’h. J’ai envoyé ces remarques lors de mon « compte-rendu » mensuel pour le Lineo 6 (ex-62). D’autant plus que Castanet est en train de voir sa population exploser avec toutes les démolitions de maisons remplacées par des immeubles (4 juste à côté de chez moi)…

Share

Ceinture sud : l’AUTATE demande à avoir accès au projet précis

A la réunion publique de rentrée organisée par le maire de Tournefeuille le mardi 26 septembre, une diapositive contenant une carte et des éléments sur la « ceinture sud » ont été présentés au public.

L’AUTATE ne sait pas si cette carte correspond au vœux du maire de Tournefeuille ou s’il s’agit d’un nouveau projet concret du SMTC Tisséo. Si c’est le cas, nous nous étonnons qu’il ne soit pas intégré au Projet Mobilités 2020-25-30 en place de l’actuel (voir plus loin).

Le projet présenté oralement, en l’état, ne nous paraît pas répondre aux besoins des habitants de l’ouest de l’agglomération toulousaine :

-il s’agit d’un parcours à 85% dans Toulouse

-il passe au travers des zones les moins peuplées de l’Ouest. Il frôle l’est de la commune de Tournefeuille et n’aidera pas à diminuer le flot traversant de voitures, quelle que soit la bonne volonté des habitants à utiliser cette nouvelle ligne.

D’autant qu’aucun parking n’est prévu sur Tournefeuille; seuls sont prévus des parkings à Monestié (terminus du Lineo 3) avec + 50 places et Basso Cambo +450. Pour ce dernier, le risque est d’aspirer des voitures qui traverseront la périphérie ouest pour l’atteindre : On referait une station « Arènes » bis ! La logique serait de répartir les 450 places supplémentaires sur les terminus des Linéos 1, L3, L5.

-les horaires dits « classiques » 6h-21h du lundi au vendredi ne répondent pas aux besoins des usagers en soirée et le week-end.

Revenons maintenant au projet (différent) présenté dans le PDU (Planche 104) :

« Le maillon Ouest (de la ceinture Sud) reliera le site de l’Oncopole à la commune de Colomiers en empruntant l’Avenue Eisenhower, la rocade Arc-en-Ciel. Il offrira des correspondances avec les Linéo 2, 3, 4 et 5, le réseau ferroviaire (axe Toulouse/Muret) et la 3ème ligne de métro en 2025. »

Le calendrier présenté :

– Concertation publique en 2015

– Sélection des entreprises en 2016

– Enquête publique en 2017

……………

 

 

 

Share

Le VRAI-FAUX de l’interview du Pdt SMTCTisséo

Le point de vue de l’Antenne Ouest de l’AUTATE sur l’entretien de la Dépêche du midi avec M. Jean-Michel Lattes, Président du SMTC Tisséo, paru le 18/09/2017

DM : Où en sont les alternatives à la 3e ligne, tracé plus central ou étoile ferroviaire? -JML : Le débat sur le tracé ( au nord ou plus au centre) n’apparaît pas dans les débats publics auxquels j’ai participé. Le Conseil scientifique n’a pas encore rendu ses conclusions sur cette question. Sur l’alternative ferroviaire , le Conseil a confirmé l’orientation donnée par SNCF : une telle alternative, pour être efficace, coûterait bien plus cher (que la 3e ligne) et prendrait un temps considérable. Le réseau fer toulousain est limité et vieux.

FAUX : le vrai projet n’a pas été chiffré. Sur la base des travaux en cours dans les agglomérations européennes, l’AUTATE proposait une modernisation des postes de commandement qui permettrait de supporter 4 trains métropolitains par heure sur chacune des branches de l’étoile ferroviaire.

DM : Vous n’y croyez pas? JML : Le train est complémentaire. Un bus Linéo 2 vers Colomiers transporte 10 000 voyageurs/jour contre 7000 pour la ligne C de train (Colomiers-Arènes). Nous avons créé cinq points d’intermodalité avec le fer sur la 3e ligne. Avec les Linéo, cela nous appartient en propre, avec le train on dépend d’orientations nationales.

FAUX On ne peut comparer Linéo 2 et Ligne C en termes de fréquences et d’amplitudes horaires, qui sont bien supérieures sur Lineo que sur ligne C (c’était l’objet de notre pétition sur la ligne C …). Les 7000 passagers/jour de la ligne C pourrait être largement augmentés. N’oublions pas de plus que les rames sont hyper chargées actuellement – certains ne peuvent pas entrer dans le train ….

DM : Ne craignez-vous pas que les Linéo soient englués dans le trafic global et perdent de leur efficacité? -JML : On nous disait cela pour la ligne 1 place Dupuy, or la fréquentation est passée de 16000 voyageurs/jour avec l’ancienne ligne à 20 000 aujourd’hui. La priorité des bus aux feux, avec des couloirs réservés à proximité, permet de rendre les Linéo performants.

FAUX : pas de voie propre aux endroits embouteillés, et les priorités aux feux (et rond-point) sont très rares. Il est très facile de constater que les Lineo sont dans les bouchons comme les bus qu’ils remplacent à grand frais pour un seul vrai gain – l’amplitude – qui aurait pu être fait sans travaux

DM : Vous tablez sur l’usage de plusieurs modes de transport ? -JML : La 3e ligne ne va pas régler tous les problèmes à elle toute seule. L’avenir des mobilités passe par de multiples solutions, comme le covoiturage et le site qu’a développé Tisséo, avec 40 nouveaux spots de covoiturage (lieux où les gens peuvent garer leurs voitures pour faire du covoiturage) créés par an, ou les plans de déplacement entreprise (PDE).

VRAI-FAUX : « La 3e ligne ne va pas régler tous les problèmes à elle toute seule. » On est bien d’accord, mais ce ne sont ni le covoiturage ni les PDE d’entreprise qui vont les régler non plus !

DM : Pour l’usage de la voiture, le but est toujours d’en réduire la part, excessive dans les déplacements de notre agglo ? -JML : Oui, mais le plan Mobilités prévoit un volet routier. On travaille à Toulouse Métropole, sur l’axe Saint-Jory/Parc des Expos/ Blagnac avec prolongement via la Voie du canal Saint-Martory ou le boulevard Eisenhower. Un contournement Ouest qui fait partie des orientations du plan Mobilités, mais pas de la compétence Tisséo.

BIZARRE : un volet voiture ? L’objectif principal d’un PDU n’est-il pas de réduire l’utilisation de la voiture ?

DM : D’où l’intérêt d’une autorité intégrant les autres acteurs? JML : Elle existe depuis juillet 2016, c’est le conseil des exécutifs qui réunit tous les trimestres Région, Département, Etat, intercommunautés et SNCF, qui a contribué à définir le financement de la 3e ligne.

Si cette autorité existe, elle est bien inefficace …

Conclusion : voilà à quoi les autorités engagent les usagers et usagères pour 20 ans, voire plus ! C’est désespérant !

Share

Courrier de la maire de Colomiers vers C.Delga et JM.Lattes

Voici deux courriers envoyés par Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers,

l’un vers Carole Delga, Présidente de la région Occitanie (cliquer)

l’autre vers Jean-Michel Lattes, Président du SMTC Tisséo (cliquer)

La maire de Colomiers demande des améliorations concernant la desserte en Transports en Commun du quartier des Ramassiers à Colomiers. Ces demandes ont été relayées par le Comité de quartier Sud-Est (Ramassiers) :

Ligne C : augmentation fréquence et amplitude horaire

– Tarification unique ligne C jusqu’à halte du lycée Victor Hugo

– Linéo 2 : modifier tracé pour rajouter un arrêt aux Ramassiers, car les lignes bus 63 et 32 n’assurent pas une fréquence et une amplitude horaire suffisantes.

L’AUTATE va relayer cette demande via nos contacts avec ce comité de quartier

Nous vous renvoyons à la Pétition initié par le collectif « Désert de l’ouest » concernant la ligne C et à nos publications sur les besoins à l’OUEST.

Share

Trajet du Linéo 3 à Plaisance-du-Touch

Courrier AUTATE COLLECTIF

à Jean-Michel LATTES, Président TISSEO-SMTC
Louis Escoula, Maire de Plaisance-du-Touch
Copie à : Dominique Fouchier, maire de Tournefeuille

Plaisance, le 10 mai 2017
Objet : Tracé du Linéo 3 avenue des Pyrénées à Plaisance-du-Touch
Messieurs,
Nous apprenons qu’une étude serait actuellement menée par la SMAT afin d’envisager le maintien de l’une des deux voies de circulation sur l’Avenue des Pyrénées à Plaisance du Touch.

Si cette solution était retenue, le temps de parcours du Linéo 3 en serait sensiblement impacté. Or ce paramètre est probablement le plus important pour motiver le report vers les transports en commun.
Par ailleurs, ce flux entrainerait l’abandon de la «zone de rencontre» alors que celle-ci apportait à notre centre ville :
– L’accès à tous de manière apaisée : piétons, cyclistes, bus et véhicules des riverains et ceux venant pour les commerces.
– Une diminution sensible du taux de pollution. Pour exemple, la piétonisation de la rue Pargaminière en 2011 a fait baisser les polluants de 40% (azote) et 32% (benzène) http://oramip.atmo-midipyrenees.org/pdf/panneau-toulouse-oramip.pdf
– Une diminution de la dangerosité pour les piétons et particulièrement les enfants et les personnes âgées.

Les futurs usagers du Linéo 3 ainsi que les riverains et professionnels sont très sensibles à ce que le bus et la zone de rencontre vont apporter en termes de transports et d’environnement.
D’un autre côté, il est difficile de comprendre les avantages que procureraient cette nouvelle solution. Les usagers pendulaires empruntent difficilement des trajets différents le matin et le soir. Le trafic véhicules privés sera donc probablement reporté vers le boulevard des Capelles, trajet dont la lisibilité sera la plus évidente.

Enfin, les différentes phases de concertation ont porté sur un projet qui comportait cette zone de rencontre. Il serait incompréhensible de prendre la décision de changer la physionomie du tracé de façon aussi impactante et avec aussi peu d’avantages attendus sans aucune concertation, ni la moindre information au public.
Nous espérons donc vivement que le projet du Linéo 3 à Plaisance-du-Touch verra le jour comme définit initialement par vos équipes.
En vous remerciant par avance pour la considération que vous apporterez à ce courrier et dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir nos meilleures salutations.
AUTATE
Marie-Pierre Bès
contact@autate.fr
Collectif riverains / professionnels de Plaisance-du-Touch
vivreaplaisance@gmail.com

Share

Galère pour aller à l’Oncopole

Témoignage  de Catherine, adhérente (recueilli au Bazar au Bazacle 2017) :

J’ habite les Amidonniers et je travaille à l’ Oncopole. Je prends le bus Linéo 1 et le bus 13.

-Les Lineo 1 sont plus fréquents. Par contre, je remarque le manque de qualité du transport à bord : problèmes de véhicule (amortisseurs, freins), revêtements et qualité des routes, conduite des chauffeurs trop brusque.  Cela n’est pas confortable pour les personnes âgées et je suggère que les chauffeurs attendent qu’il soient assis.

-Sur la ligne 13 : elle ne s’arrête pas exactement à l’Oncopole et qu’il faut marcher pour accéder aux différents établissements. En plus, son trajet est très long et sinueux. il faut 24 minutes de Saint-Cyprien (de nombreux salariés de l’hôpital habitent encore là, cela date du temps où il était en bord de Garonne) à l’Oncopole (là où il a déménagé). https://www.tisseo.fr/sites/default/files/Tisseo_ligne_13web.pdf
[note de l’AUTATE : si on compare avec le vélo c’est 19 minutes et 21 en voiture]
Je pourrais aller chercher le métro à Empalot après 1/2 heure de marche. Ou le bus 52.
Les abribus près des établissements de santé sont nuls et peu protecteurs.
Le trajet gare Matabiau-Oncopole me  parait beaucoup trop long (entre 36 et 40 minutes sur le site Tisseo).
[note de l’AUTATE :  pertinence de l’idée de relancer la gare SNCF Oncopole qu’il faudrait déplacer selon notre projet]

[suggestion de l’AUTATE pour un trajet alternatif en attendant de meilleures connexions :

L1 -> B -> 52/11.

Ou prendre le 13 à Bagatelle pour éviter pas mal de virages.]

Share