Actualités

Position de l’AUTATE par rapport à la pétition « stop à l’asphyxie à l’ouest » : lettre aux Maires

https://www.mesopinions.com/petition/autres/stop-asphyxie-blagnac-nord-ouest-toulousain/58338

A Monsieur le Maire de Blagnac,

Copie à :

Mme Lysiane Maurel maire d’Aussonne, M. Patrice Rodrigues maire de Beauzelle, M. Alain Topan maire de Cornebarrieu, M. Michel Simon maire de Gagnac, M. Edmond Desclaux maire de Mondonville, M. Jean-Louis Miegeville maire de Seilh.

Monsieur, Madame,

Vous avez lancé, dernièrement, avec d’autres maires, une pétition « Stop à l’asphyxie de Blagnac et du nord-ouest toulousain » qui comprend trois volets, dont le dernier porte sur les transports en commun, sur lequel nous souhaiterions réagir. Je reprends ici votre paragraphe :

Les pétitionnaires sont amenés à demander d’améliorer les transports en commun :

  • augmentation de la fréquence de la ligne de tramway T1,
  • augmentation de la fréquence des lignes 70  et 30,
  • création accélérée de la ligne Optimo (Colomiers / Cornebarrieu / Blagnac / Fenouillet) en prenant en compte la desserte des communes d’Aussonne et de Seilh.

Du point de vue des usagers des transports en commun, ces propositions sont largement insuffisantes, eu égard à la situation d’asphyxie.   

Je reprends dans ce courrier, nos principales idées générales et détaillées, déjà présentées lors du débat public sur la 3ème ligne et de l’enquête sur le plan mobilités :

  • il faut empêcher les voitures solo et donner systématiquement la priorité aux transports en commun par tous les moyens possibles :
    • étudier l’aménagement et la création de lignes nouvelles (y compris sur la rocade),
    • sites propres pour tous les bus et tramways,
    • augmenter la fréquence des bus et tramways,
    • renforcer les horaires au moment des vacances scolaires,
    • adapter la tarification (gratuité lors des pics de pollutions et le dimanche, par exemple),
    • accroitre l’affichage et la publicité accrues pour ces modes de déplacement,
    • relancer les bus arc-en-ciel,
    • réunir les entreprises et relancer les transports en commun de leurs salariés (ouvrir les navettes airbus à d’autres usagers, par exemple).

Point par point :

  1. Le tramway
    • Il est trop lent et mal connecté aux autres modes :
    • le connecter à la LINEO 1 par un bus depuis les Sept-deniers
    • augmenter la fréquence
    • le mettre en site propre à hauteur de la station Airbus (sauf riverains)
    • mettre des trams express (qui pourraient ne pas desservir certaines stations en heures de pointe)
    • prolonger tous les tramway 1 jusqu’au parc des expositions (et pas seulement lors des salons)
    • mettre des parking relais au parc des expositions
  2. la ligne aerospace express :
    • le tramway T2 a couté très cher
    • la LAE doit être annulée et reportée
    • si elle est maintenue, la prolonger jusqu’au parc des expositions
  3. Les bus :
    • Mettre en place un Bus entre barrière de Paris et le tram, avenue d’Elche 
    • Augmenter la fréquence du bus 70 pendant les vacances scolaires
    • Penser à re-prolonger le 66 vers Blagnac
    • Relancer les bus arc-en-ciel
    • Remettre un bus Bus transversal Est-Ouest dans blagnac fréquent (ancienne ligne 25)  

Les temps de parcours :

Ce point nous parait essentiel car il est évoqué par les automobilistes comme argument en défaveur des transports en commun. Du coup, je vous joins ce tableau et vous conseille de vous en servir lorsque vous négociez des améliorations du réseau de transport en commun.

Par ailleurs, et cela est plus anecdotique, nous souhaiterions aussi savoir quelles sont les mesures d’incitation à réduire l’usage de la voiture, et donc à utiliser les transports en commun, que vous mettez en place pour les employés de votre mairie.

Nous serons très attentifs à vos réponses et vous adressons nos sincères salutations,

La présidente

Share

Essayez les transports en commun !

Et répondez à l’enquête Domicile-travail en vue de définir le tracé de la Ceinture Sud


L’AUTATE et TAE (Tournefeuille Avenir Environnement) incitent les Tournefeuillais à tester le réseau de transports en commun. L’essayer c’est l’adopter !
Voici quelques suggestions à partir de Tournefeuille vers des destinations importantes; dans le fichier joint ci-dessous:

Sur ce même document, vous trouverez aussi des informations sur la future Ceinture Sud ainsi qu’un lien à suivre pour répondre rapidement à une enquête sur vos déplacements domicile-travail.

Share

Le Tronçon Ouest de la Ceinture Sud au rabais ?

Début 2018, la Commission de l’enquête publique du PDU avait recommandé de faire passer
la ‘ceinture Sud’ avant la moitié Sud de la 3ème ligne de métro, afin d’irriguer
l’Ouest Toulousain, où le déficit en transports en commun rapides est le plus flagrant de
l’agglomération.
La construction du téléphérique urbain entre Oncopole et l’Université Paul Sabatier,
premier tronçon de la ceinture Sud, sert d’opération de prestige pour Toulouse Métropole
‘une référence nationale’ (après Grenoble et Brest, quand même).
Pour son prolongement à l’Ouest, vers Tournefeuille, Colomiers … plusieurs tracés étaient en
concurrence, dont 4 avaient été présentés par Tisseo en Juin 2017 : …

Lire la suite dans le fichier joint:

Share

Communiqué de presse sur le LINEO 3 : à l’ouest, rien de nouveau

On nous avait promis un tramway, puis un BHNS, et finalement on a eu un LINEO : la solution au rabais qui n’est pas à la hauteur du retard dans le développement des transports en commun dans l’ouest de l’agglomération.

Cette ligne remplace un bus existant (65) en améliorant sa fréquence, son amplitude et son temps de trajet, nous dit-on. Pour la fréquence et l’amplitude horaire, pas besoin de travaux. En revanche, on attendait que les 43 millions d’euros soient dépensés pour aménager des voies réservées aux bus. Finalement, à peine 25% du trajet en est pourvu, l’argent ayant essentiellement servi à refaire la voirie et les trottoirs.

De fait, nos premiers tests confirment que le gain en temps de trajet est trop faible pour espérer que les usagers basculent de manière significative de la voiture aux transports en commun. Les habitants de Tournefeuille et de Plaisance n’en seront que plus insatisfaits, car les embouteillages persisteront.

L’Association des Usagers des Transports de Toulouse et son Agglomération (AUTATE) demande un plan d’envergure pour rattraper le retard accumulé au fil des années : mise en voies réservées des bus actuels (63, 67 et 48), création d’une nouvelle ligne pour couvrir les zones blanches, revoir la définition de la ceinture sud pour lui faire traverser Tournefeuille et la prolonger vers Blagnac (création de lignes transversales plutôt que renforcement du schéma en étoile) et acter le prolongement d’une ligne de métro (A ou 3ème ligne) vers l’ouest.

Photo dans le bus lineo 3 pris dans le trafic automobile, 11 janvier 2019

Share

Pour le rétablissement de tous les arrêts des TER à Venerque-Le Vernet et Pins-Justaret

https://www.change.org/p/sncf-occitanie-pour-le-r%C3%A9tablissement-de-tous-les-arr%C3%AAts-des-ter-%C3%A0-venerque-le-vernet-et-pins-justaret

Le Blog de Venerque a lancé cette pétition adressée à Jacques Rascol, SNCF Occitanie, directeur régional, à Carole Delga, présidente de la Région Occitanie et à Jean-Luc Gibelin, Région Occitanie, vice-président aux transports .

Le 9 décembre, au changement de service annuel de la SNCF, les gares de Venerque-Le Vernet et Pins-Justaret ont perdu plusieurs arrêts de train sur la ligne Toulouse-Latour de Carol en contre-pointe.

Par exemple, pour aller de Venerque-Le Vernet à Toulouse en fin de journée en semaine, il ne reste qu’un train à 15h55 et le suivant à 19h57 (disparu le train de 16h54 que prenaient de nombreuses personnes). A Pins-Justaret, il n’y a plus aucun arrêt en direction de Toulouse entre 13h57 et 19h02. Les trains qui s’arrêtaient auparavant ne s’arrêtent plus.

En plus de la suppression des arrêts à Venerque-Le Vernet et Pins-Justaret sur les trains maintenus, de nombreux trains en contre-pointe sont purement et simplement supprimés à savoir le 8h18, 9h18 et 10h18 au départ de Toulouse, et le 16h45, 17h45, 19h45, 20h45 et 22h15 à l’arrivée à Toulouse. Par ricochet cela entraîne la suppression de trains en fin de l’heure de pointe à savoir le 19h19, 20h18 et 21h18 au départ de Toulouse et le 9h45, 10h45 et 11h45 à l’arrivée à Toulouse (pour en savoir plus, lire l’article du Blog ActuTerOccitanie : https://actuteroccitanie.wordpress.com/2018/09/08/le-transpyreneen-fait-son-retour/

Cela va empêcher des jeunes de se déplacer et obliger des adultes à prendre leur voiture. C’est totalement contraire aux objectifs affichés par la Région Occitanie.

(MàJ 12/12) N’hésitez à décrire dans les commentaires en quoi ces nouveaux horaires impactent concrètement (et négativement) votre vie quotidienne.

Nous, usagers et usagères de ces gares TER, citoyens et citoyennes soucieux·ses de mobilités économiques et écologiques, demandons à la SNCF Occitanie et à la Région Occitanie, autorité organisatrice des transports, de rétablir la desserte de ces deux gares par tous les trains les traversant.

Share

Ceinture Sud

La ceinture sud se doit d’être structurante et capacitaire afin de répondre aux besoins de l’ouest de l’agglomération.

Telle qu’elle est décrite dans l’article ci-dessous, il n’en est rien. Elle a clairement été conçue au rabais et très rapidement, pour répondre aux recommandations de l’enquête publique en évitant d’impacter la réalisation de la 3ème ligne de métro.

Nous y reviendrons plus en détails dans un article dédié.

https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/transports-bien-avant-3e-ligne-metro-contournement-toulouse-par-sud-va-etre-cree_20255191.html

Share