temps de trajet

Un réseau circulaire de TC vers Castelginest ?

Bonjour.
 
Castelginestois depuis 1962, je constate la progression inexorable des difficultés de déplacement dans l’agglo.
Plusieurs problèmes touchent particulièrement le Nord Toulousain.
 
1°) La Garonne est une frontière naturelle. Les ponts de Blagnac et de Grenade ( historiques ) ont été complétés par celui de Gagnac
( en remplacement du bac ) en 1963.
Ce dernier est fragilisé: il supporte aujourd’hui un flux de véhicules inapproprié à sa destination prévue.
 
2°) Les transports en commun: toutes les lignes Tisseo sont convergentes, ainsi que les voies S N C F.
La dernière “ trouvaille” de Tisseo est de prévoir un T C S P Lineo 10, de La Vache …à Casino Fenouillet !
Ce projet ignore totalement Castelginest ( 11 000 hbts ) et fait “doublon” avec la ligne S N C F.
La 3ème ligne de métro, bien qu’au nord de Toulouse intra-muros, n’impactera pas le territoire périphérique, de banlieue.
Le bus double des Lineo existe déjà ( ligne 60 ) et n’apportera rien de plus, si ce n’est la fréquence…et s’il dessert les quartiers
denses ( Castelginest, Fonbeauzard, Aucamville, …).
 
Le projet initié par “ Rallumons l’étoile “ est de nature à ouvrir une opportunité quant au réseau radial.
L’enjeu est d’obtenir une fréquence élevée et un programme de rabattements attractifs ( la ligne 113 est un embryon,
de Pechbonnieu à Fenouillet ).
 
3°) Conséquences pour la population: hormis ceux qui se rendent au centre ville, les usagers se rendant de banlieue à banlieue,
empruntent la rocade et amplifient les bouchons quotidiens.
Pour se rendre du Nord à l’Ouest ( vers le secteur aéroportuaire, Airbus, Blagnac,… ) , la Garonne est à franchir.
Compte tenu de la densité de population du Nord, un nouveau pont s’impose entre Gagnac et Blagnac à hauteur de Fenouille/Pex.
Ceci contribuera à amorcer un réseau circulaire de TCSP, en complément de l’étoile ferroviaire et routière.
 
Conclusion : Si certains attendent l’axphyxie complète de l’agglo en matière de déplacements pour prendre des initiatives sous la contrainte, d’autres, à la veille d’élections territoriales, communales, seraient inspirés de prévoir une planification des TCSP à la mesure de notre métropole.
 
Georges Laborie, conseiller municipal de Castelginest
tél:   06 72 03 26 75
Share

Frouzins-Basso Cambo

Bonsoir, 

A mon tour de témoigner :
Je suis usagère régulière  du bus 57 , de Frouzins à Basso Cambo , pour mes trajets domicile-travail.
Le soir, je monte l’arrêt  Mounede , 2ème arrêt  après le départ. Le bus est fréquemment complet, en retard ou carrément absent. Pourtant ce bus utilise la voie en site propre jusqu’à  Cugnaux , ce qui devrait faciliter la régularité.  
Je dépasse souvent 1 heure de porte à  porte. De quoi, me donner envie de reprendre la voiture!
Quand est-ce  que Tisseo va s’adapter à l’augmentation du nombre d’usagers?
 
Cordialement 
Françoise 
Share

1h20 Blagnac-CHU de Rangueil

Mon épouse et moi utilisons très majoritairement les transports publics pour nos déplacements. Mon épouse est suivie pour des problèmes de santé au CHU Rangueil, depuis le regroupement de certains services pour une « rationalisation » de l’offre de soins. Nous habitons le quartier Andromède et partons/arrivons des arrêts (bus/tram) « Lycée ». Nos déplacements jusqu’au CHU durent en moyenne 1 heure 20 (jusqu’à 1 h 40). Il est étonnant qu’un équipement aussi important pour la population de l’agglomération et générant donc de très nombreux déplacements soit si mal desservi. La navette remplaçant le bus 88 ne change rien. Nous rendant souvent à Londres, nous avons remarqué que, bien que privatisé, le service des bus est organisé de manière à ce que tout équipement (qu’il soit commercial, sportif, de santé, de loisir …) soit systématiquement desservi, quitte à un changement de route ou une boucle. Tisséo pourrait avantageusement s’inspirer de cette organisation. En plus du service rendu à la population, le trafic routier vers et à partir du CHU pourrait ainsi décroître.
Antoine SPORTIELLO – Blagnac

Share

Les limites du TAD

Un monsieur nous raconte avoir un rendez-vous pour une éventuelle embauche la semaine prochaine, dans un lieu desservi uniquement par un TAD. Pas de problème pour l’aller, mais comment faire pour le retour, quand on ne sait pas combien de temps va durer l’entretien ? Sauf à accepter d’attendre 2 heures, si on ne peut pas disposer d’une voiture…

Share

Colomiers-blagnac

Je suis lycéen et j’habite Colomiers, quartier des Ramassiers. Je suis intéressé par l’aéronautique et je souhaitais entrer au lycée St Saint-Exupéry à Blagnac. Mais en y regardant de plus près, j’ai du choisir : 2 à 3 heures de trajet en transports en commun par jour, ou faire une demande d’internat, ou renoncer à cette formation. J’ai choisi la troisième option. Certains de mes copains, habitant Colomiers, ont choisi l’internat à blagnac. Pourquoi la région qui finance les lycées ne finance pas des transports en commun efficaces ?

Maxime.

Share

trajet Colomiers-Blagnac

trajet Colomiers  (Ramassiers) – Blagnac (andromède).

Mon fils se trouvant en panne de voiture, je lui ai porté la mienne.

voyage aller, en voiture, départ de chez moi à 7 h 30, arrivée 15 mn plus tard chez lui.

voyage retour en bus (linéo 2) et tram: 1h09 prévue sur le site, en comptant le temps de trajet à pied, soit 50 mn de tram et bus selon le calculateur tisséo.

Une difficulté à signaler: pas facile de trouver un arrêt quand on ne connait pas bien les lieux; le nom de l’arrêt est indiqué sur le site, pas sa situation exacte.

le temps de trajet a été supérieur d’environ 5 mn au temps annoncé, ce qui m’a paru correct; passage dans des rues étroites et sinueuses, ce qui explique la lenteur.

correspondance à casselardit: il vaut mieux ne pas avoir de difficulté majeure à marcher; la distance de marche n’est pas indiquée sur le site de tisséo.

Donc, de porte à porte, 15 à 20 mn en voiture, 1h 10 à 1h 15 en transports en commun.

Heureusement, j’ai eu une place assise dans un bus confortable.

Thérèse.

Share

Réponse aux Maires du Nord-Ouest de l’agglomération

A Monsieur le Maire de Blagnac,

 Copie à :

Mme Lysiane Maurel maire d’Aussonne, M. Patrice Rodrigues maire de Beauzelle, M. Alain Topan maire de Cornebarrieu, M. Michel Simon maire de Gagnac, M. Edmond Desclaux maire de Mondonville, M. Jean-Louis Miegeville maire de Seilh.

 Monsieur, Madame,

Vous avez lancé, dernièrement, avec d’autres maires, une pétition « Stop à l’asphyxie de Blagnac et du nord-ouest toulousain » qui comprend trois volets, dont le dernier porte sur les transports en commun, sur lequel nous souhaiterions réagir. Je reprends ici votre paragraphe :

Les pétitionnaires sont amenés à demander d’améliorer les transports en commun :

  • augmentation de la fréquence de la ligne de tramway T1,
  • augmentation de la fréquence des lignes 70  et 30,
  • création accélérée de la ligne Optimo (Colomiers / Cornebarrieu / Blagnac / Fenouillet) en prenant en compte la desserte des communes d’Aussonne et de Seilh.

Du point de vue des usagers des transports en commun, ces propositions sont largement insuffisantes, eu égard à la situation d’asphyxie.   

Je reprends dans ce courrier, nos principales idées générales et détaillées, déjà présentées lors du débat public sur la 3ème ligne et de l’enquête sur le plan mobilités :

  • il faut empêcher les voitures solo et donner systématiquement la priorité aux transports en commun par tous les moyens possibles:
    • étudier l’aménagement et la création de lignes nouvelles (y compris sur la rocade),
    • sites propres pour tous les bus et tramways,
    • augmenter la fréquence des bus et tramways,
    • renforcer les horaires au moment des vacances scolaires,
    • adapter la tarification (gratuité lors des pics de pollutions et le dimanche, par exemple),
    • accroitre l’affichage et la publicité accrues pour ces modes de déplacement,
    • relancer les bus arc-en-ciel,
    • réunir les entreprises et relancer les transports en commun de leurs salariés (ouvrir les navettes airbus à d’autres usagers, par exemple).

Point par point :

  1. Le tramway
  • Il est trop lent et mal connecté aux autres modes :
    • le connecter à la LINEO 1 par un bus depuis les Sept-deniers
    • augmenter la fréquence
    • le mettre en site propre à hauteur de la station Airbus (sauf riverains)
    • mettre des trams express (qui pourraient ne pas desservir certaines stations en heures de pointe)
    • prolonger tous les tramway 1 jusqu’au parc des expositions (et pas seulement lors des salons)
    • mettre des parking relais au parc des expositions
  1. la ligne aerospace express :
    • le tramway T2 a très cher
    • la LAE doit être annulée et reportée
    • si elle est maintenue, la prolonger jusqu’au parc des expositions
  2. Les bus :
    • Mettre en place un Bus entre barrière de Paris et le tram, avenue d’Elche
    • Augmenter la fréquence du bus 70 pendant les vacances scolaires
    • Penser à re-prolonger le 66 vers Blagnac
    • Relancer les bus arc-en-ciel
    • Remettre un bus Bus transversal Est-Ouest dans blagnac fréquent, comme indiqué par les flèches (ancienne ligne 25)

Les temps de parcours :

Ce point nous parait essentiel car il est évoqué par les automobilistes comme argument en défaveur des transports en commun. Du coup, je vous joins ce tableau et vous conseille de vous en servir lorsque vous négociez des améliorations du réseau de transport en commun.

Par ailleurs, et cela est plus anecdotique, nous souhaiterions aussi savoir quelles sont les mesures d’incitation à réduire l’usage de la voiture, et donc à utiliser les transports en commun, que vous mettez en place pour les employés de votre mairie.

Nous serons très attentifs à vos réponses et vous adressons nos sincères salutations,

Marie-Pierre Bès 

Share