Harcèlement sexiste

harcèlement sexiste dans le tram

je viens d’être témoin d’un harcèlement de 3 jeunes garçons (environ 16-17 ans) qui ont agressé une jeune fille du même âge et qu’ils connaissaient (semblaient habiter le même quartier): un geste sur le bras et des insultes de leur part, dans le tram à 18h45. La fille s’est défendue en criant et s’agitant, les insultes ont continué. Elle était accompagnée d’autres jeunes qui l’ont protégé. Plusieurs femmes, dont moi-même – qui ai fait le tour par l’extérieur – se sont interposées et ont grondé les garçons, qui nous ont insulté. Puis, nous (les femmes plus âgées) sommes interposées entre les harceleurs et la jeune fille. Aucun homme n’a réagi. L’ambiance s’est calmée mais la fille pleurait en disant que cela lui arrive souvent. Les deux gars sont sortis avant d’arriver chez eux. Les conversations ont continué entre femmes adultes sur ces incivilités permanentes qui ne sont pas repérées et auxquelles les hommes ne réagissent pas.

En tous les cas, on est bien démunis : comment porter plainte ? quel est le nom des agresseurs ? les prendre en photo pour risquer pire ? appeler le 17 pour cela ? pourquoi pas de numéro de téléphone d’urgence à l’intérieur ? que faut-il faire ? interpeller les hommes plus âgés ?

Marie-Pierre

Share

Défendre les femmes usagères des transports en commun

Notre association est engagée depuis 2 ans,  avec la Ligue des Droits de l’Homme et l’association Stop au harcèlement de rue contre le harcèlement sexiste dans les transports collectifs, notamment du réseau Tisseo.

Nous avons mené 5 actions de sensibilisation auprès du grand public, nous avons écrit à l’afficheur Decaux contre les publicités sexistes et participons à un groupe de travail avec Tisseo et la mairie de Toulouse. Dernièrement, nous les avons interpellé sur le manque de formation et d’information des chauffeurs.

Pour connaitre l’ensemble de nos actions, nous contacter.

 

 

Share