Un réseau circulaire de TC vers Castelginest ?

Bonjour.
 
Castelginestois depuis 1962, je constate la progression inexorable des difficultés de déplacement dans l’agglo.
Plusieurs problèmes touchent particulièrement le Nord Toulousain.
 
1°) La Garonne est une frontière naturelle. Les ponts de Blagnac et de Grenade ( historiques ) ont été complétés par celui de Gagnac
( en remplacement du bac ) en 1963.
Ce dernier est fragilisé: il supporte aujourd’hui un flux de véhicules inapproprié à sa destination prévue.
 
2°) Les transports en commun: toutes les lignes Tisseo sont convergentes, ainsi que les voies S N C F.
La dernière “ trouvaille” de Tisseo est de prévoir un T C S P Lineo 10, de La Vache …à Casino Fenouillet !
Ce projet ignore totalement Castelginest ( 11 000 hbts ) et fait “doublon” avec la ligne S N C F.
La 3ème ligne de métro, bien qu’au nord de Toulouse intra-muros, n’impactera pas le territoire périphérique, de banlieue.
Le bus double des Lineo existe déjà ( ligne 60 ) et n’apportera rien de plus, si ce n’est la fréquence…et s’il dessert les quartiers
denses ( Castelginest, Fonbeauzard, Aucamville, …).
 
Le projet initié par “ Rallumons l’étoile “ est de nature à ouvrir une opportunité quant au réseau radial.
L’enjeu est d’obtenir une fréquence élevée et un programme de rabattements attractifs ( la ligne 113 est un embryon,
de Pechbonnieu à Fenouillet ).
 
3°) Conséquences pour la population: hormis ceux qui se rendent au centre ville, les usagers se rendant de banlieue à banlieue,
empruntent la rocade et amplifient les bouchons quotidiens.
Pour se rendre du Nord à l’Ouest ( vers le secteur aéroportuaire, Airbus, Blagnac,… ) , la Garonne est à franchir.
Compte tenu de la densité de population du Nord, un nouveau pont s’impose entre Gagnac et Blagnac à hauteur de Fenouille/Pex.
Ceci contribuera à amorcer un réseau circulaire de TCSP, en complément de l’étoile ferroviaire et routière.
 
Conclusion : Si certains attendent l’axphyxie complète de l’agglo en matière de déplacements pour prendre des initiatives sous la contrainte, d’autres, à la veille d’élections territoriales, communales, seraient inspirés de prévoir une planification des TCSP à la mesure de notre métropole.
 
Georges Laborie, conseiller municipal de Castelginest
tél:   06 72 03 26 75
Share

Frouzins-Basso Cambo

Bonsoir, 

A mon tour de témoigner :
Je suis usagère régulière  du bus 57 , de Frouzins à Basso Cambo , pour mes trajets domicile-travail.
Le soir, je monte l’arrêt  Mounede , 2ème arrêt  après le départ. Le bus est fréquemment complet, en retard ou carrément absent. Pourtant ce bus utilise la voie en site propre jusqu’à  Cugnaux , ce qui devrait faciliter la régularité.  
Je dépasse souvent 1 heure de porte à  porte. De quoi, me donner envie de reprendre la voiture!
Quand est-ce  que Tisseo va s’adapter à l’augmentation du nombre d’usagers?
 
Cordialement 
Françoise 
Share

Comment se déplace un jeune de Léguevin


Suite à notre rencontre d’hier soir sur le forum des mobilités organisé par la municipalité de Brax, je vous livre mon expérience :

Ah ! il ne fait pas bon être jeune à Léguevin !
En effet, la ville n’est pas dotée de transports en commun, si ce n’est les bus scolaires en semaine et aux trajets pour le moins non réjouissants : l’école/collège !
Le Légobus, petite navette municipale à des horaires très réduits et des arrêts très ciblés ! Et pour tout dire correspond plutôt aux déplacements de concitoyens du… 3ième âge.
La Gare est loin (sur la commune de Brax) donc même cette option n’est pas satisfaisante lorsqu’il faut faire 1/2 heure de marche à pied (du centre ville de Léguevin) ou 1/4 d’heure de vélo, en n’étant pas sûr de se le retrouver au retour car partout, malheureusement, les gens se servent… Et les pistes cyclables ont une fréquence… aléatoire.
Quand au scooter, il est polluant et oblige nos jeunes à emprunter des axes de circulation soit très fréquentés, soit vétustes et mal entretenus et donc potentiellement accidentogènes… En tant que maman, je suis plutôt inquiète.

Il n’y a plus qu’à compter sur le dévouement sans bornes des parents pour transporter en voiture qui de droit à gauche ou à droite.
Oui mais alors ? quid de l’impact environnemental et de la qualité de l’ air et donc de l’impact sur notre santé si tout le monde prend sa voiture pour de petits trajets à la gare de Brax, celle de Colomiers ou au métro de Basso Cambo ?

Bref, c’est un imbroglio…
Et je ne vous parle même pas de la saturation des axes routiers aux heures de pointe matinales et en soirée… Alors qu’en bus, on extrairait pas mal de véhicules personnels de ce « traffic jam ».
Il parait que notre territoire de l’Ouest Toulousain est très attractif.
Mon dieu quelle horreur en matière de déplacement ! Cela voudrait dire que les infrastructures actuelles déjà fortement saturées vont s’étouffer encore d’avantage…
Si rien n’est fait rapidement, nous allons nous retrouver complètement paralysés…
A bon entendeur…

Marie Perrin, habitante de Léguevin et maman d’une pré-ado.

Share

1h20 Blagnac-CHU de Rangueil

Mon épouse et moi utilisons très majoritairement les transports publics pour nos déplacements. Mon épouse est suivie pour des problèmes de santé au CHU Rangueil, depuis le regroupement de certains services pour une « rationalisation » de l’offre de soins. Nous habitons le quartier Andromède et partons/arrivons des arrêts (bus/tram) « Lycée ». Nos déplacements jusqu’au CHU durent en moyenne 1 heure 20 (jusqu’à 1 h 40). Il est étonnant qu’un équipement aussi important pour la population de l’agglomération et générant donc de très nombreux déplacements soit si mal desservi. La navette remplaçant le bus 88 ne change rien. Nous rendant souvent à Londres, nous avons remarqué que, bien que privatisé, le service des bus est organisé de manière à ce que tout équipement (qu’il soit commercial, sportif, de santé, de loisir …) soit systématiquement desservi, quitte à un changement de route ou une boucle. Tisséo pourrait avantageusement s’inspirer de cette organisation. En plus du service rendu à la population, le trafic routier vers et à partir du CHU pourrait ainsi décroître.
Antoine SPORTIELLO – Blagnac

Share

Le réseau Toile Express Bus : « le TEB, c’est pas si bête ».

A la journée des mobilités organisée par la FNE le 20 Janvier 2020, L’AUTATE a participé en faisant un état des lieux des transports en commun restreint au réseau de bus TISSEO de l’agglomération toulousaine, à partir du retour des usager.e.s.
Les lignes de métro et de TRAM actuelles et futures ne sont pas traitées.

Nous avons proposé un réseau de Bus, dit TEB.

LeréseauToileExpressBus

Share

Communiqué de presse : ligne A taille XXL

L’AUTATE se réjouit du doublement de la ligne A de métro qui permettra à un plus grand nombre d’usager-es de monter dans une rame. Cette ligne était arrivée à saturation et il était temps d’améliorer son efficacité. Cela devrait donc réduire sensiblement les temps d’attente et la durée totale des trajets quotidiens des habitants de l’agglomération. L’association a noté cependant la diminution corollaire de la fréquence de cadencement lié au nombre limité de rames en circulation sur le réseau. Nous espérons que les pannes et les travaux sont derrière nous et que la fiabilité de cette nouvelle ligne sera autant XXL que sa taille. Meilleurs vœux au réseau Tisseo et à ses usager-es.

Share

Dysfonctionnement du TAD (transport à la demande)

lundi 18 novembre 2019 :

  • mairie de Seilh RDV TAD (T1) à 14h20
  • arrivée à Esquirol à 18h

récit : le TAD de 14h20 n’est pas parvenu à me récupérer. La mairie de Seilh a appelé la centrale de réservation qui a répondu qu’il avait du retard pour me dire d’attendre 2 heures de plus après 1 heure d’attente. En conséquence, j’ai du aller à pied à Beauzelle vers le centre commercial prendre le bus 70 à Aéroconstellation. Ensuite, le tram s’est interrompu à la station Zenith pendant 40 minutes (sans information sur la raison). Arrivée à Esquirol à 18h. Donc, 4 heures de trajet pour 18 km.

le 29 Octobre 2018 :

Le TAD de 9 heures m’est passé sous le nez, j’ai du attendre 9h30 (double tarification), balade dans la campagne et arrivée à la Mairie de Seilh à 10h15.

Le 10 avril 2017 :

  • envoi d’un courrier à Tisseo au service commercial à propos du service TAD
  • à chaque fois, plainte à  la mairie de Seilh

Monique.

Share

Modification unilatérale des horaires SNCF

Bonjour,

Je suis utilisatrice de la ligne TER Toulouse-Carcassonne.
Je prends le train le matin  à l’arrêt de Labège -village en direction
de Toulouse. J’ai actuellement un cadencement le matin entre de 7h30 à 8h30, toutes
les demies-heures. 7h33-7h54 et 8h33.

Les horaires changent le 14 décembre . Aucune fiche horaire à
disposition….
En faisant des recherches, avec le site , je parviens à trouver les
horaires que je cherche. Je constate alors avec surprise un cadencement
..à l’heure…. Ce sera 7h.. ; 8h et 9h…..
Là encore sans consultation des usagers et au détriment du développement
durable car si les usagers ne peuvent pas prendre ces trains……ce sera la
voiture….. Il semblait pourtant qu’il fallait  encourager les pratiques de modes
alternatifs….Et qu’il fallait se mobiliser pour le climat…….

J’ajoute que le mercredi midi pour les mères qui prenaient leur
après-midi …plus de train pour Labège village au départ de Toulouse….
D’autres usagers ont des trains supprimés le samedi …et ces personnes
travaillent……

Comment la SNCF peut elle choisir seule les horaires ? Ce n’est pas un
changement de quelques minutes, c’est un changement qui engage
l’organisation familiale et professionnelle des usagers !!

Le but final de cette modification de la SNCF est sans doute de
supprimer l’arrêt de Labège-village car dans quelques temps comme les
horaires ne correspondent pas , les usagers ne prendront plus le train à
cet arrêt . La SNCF comptera alors les usagers et déclarera qu’il n’est
pas nécessaire de maintenir l’arrêt.

Je tenais à vous informer des changements sur cette ligne en décembre

Share

Quand le bus 27 ne s’arrête pas

Bonsoir, 

 
Ce soir à  18h30 j’attendais mon bus 27 à  l’arrêt provisoire gare matabiau qui se trouve  sur le trottoir d’en face l’hôtel concorde,  deux bus 27 sont passés et ont refusé de nous monter ( hier j’ai pris le bus au même endroit). Cela nous a surpris quand le 1er bus est passé  sans s’arrêter,  alors avant que le deuxième bus 27 arrivé juste à  l’endroit de l’arrêt,  on s’est signalé  au chauffeur de bus en faisant des gestes, comme on voyait qu’encore il n’allait pas s’arrêter,  on s’est mis sur le passage piéton pour qu’il s’arrête,  il a refusé  de nous prendre.
On est outrée,  comment tisseo peut faire cela, je suis repartie à  la maison à pied ,j’ai un certain âge et de plus je suis malade.
Comme j’habite au démarrage de la ligne lycée Toulouse Lautrec,  quand je suis rentrée  chez moi , je suis allée demandé pourquoi, le chauffeur avait refusé de nous monter, il m’a dit qu’il n’y avait pas d’arrêt. Faux car hier j’ai pris le bus 27 à  cet arrêt,  et c’est seulement le 2 décembre ( c’est écrit sur le site tisseo)que l’arrêt définitif  sera 2 rue bon repos.
Que tisseo arrêt de prendre les passagers  pour des cons.
On paie , pour des prestations qu’on n’a pas, et en plus les chauffeurs de bus nous prennent de haut .
Cela veut dire que toutes les personnes qui vont attendre à  l’endroit de d’habitude ne seront pas pris en charge par le bus, et elles devront rentrer à  pied. Très mauvaise coordination chez Tisseo
Cordialement.
Jacqueline,
Share


Share