TER_2022_SCOTT

Vous utilisez le TER : votre témoignage nous interesse

« La Région Occitanie a décidé de signer une convention de 2 fois 5 ans avec la SNCF sans passer par une mise en concurrence. Pour cela la convention devra être signée avant le 31 décembre 2022. Le CESER Occitanie (Conseil économique, social et environnemental) qui réunit les organisations professionnelles, syndicales et les associations devra donner un avis en urgence mais le prépare par anticipation.

La FNAUT Occitanie, représentée au CESER par une adhérente de l’AUTATE, sera auditionnée prochainement.

Nous vous proposons de participer à cette démarche en adressant à l’AUTATE votre avis :

1/ sur votre vécu d’usager habituel ou occasionnel (les horaires, les tarifs, les formules d’abonnements, la régularité, l’information …)

2/ sur ce que vous voudriez voir amélioré dans les 10 ans à venir et pourquoi

Faites entendre votre voix en répondant dès que possible, la date de l’audition n’est pas fixée mais ne saurait tarder.

Share

One thought on “Vous utilisez le TER : votre témoignage nous interesse”

  1. La région assure beaucoup plus que ce qu’elle devrait en finançant non seulement l’achat du matériel mais aussi en réhabilitant des lignes, des gares,…
    L’Etat se décharge sur la région pour l’entretien de lignes dont il est le propriétaire.
    Les métropoles de Montpellier et surtout de Toulouse qui dispose d’une étoile ferroviaire devrait aider la région dans les projets de RER.

    Ce que l’on pourrait demander à la région :
    – un abonnement libre circulation annuel pour les jeunes, les adultes et les personnes âgées sur toutes les lignes de train et de car de la Région qui serait d’une grande simplicité par rapport aux nouvelles tarifications dégressives
    – des conditions de gardiennage à imposer à la SNCF pour que le matériel ne soit rapidement tagué
    – des exigences de nettoyage et en particulier des fenêtres pour admirer des paysages remarquables (responsabilité de la SNCF)
    -des affiches papier dans les gares listant les trains au départ et les trains à l’arrivée, comme cela se faisait, il y a plusieurs décennies et comme cela se fait toujours en Suisse, en Allemagne,…
    -avoir recours systématiquement à des bureaux d’études indépendants de la SNCF pour chiffrer au plus juste les chantiers envisagés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.