Actualités

Des Blagnacais contestent le projet de 3ème ligne de métro

Notre association soutient l’association environnementaliste de Blagnac (ABAVE) qui se prononce contre la 3ème ligne avec ces arguments :
– le projet n’est pas objectif lorsqu’il compare les temps de parcours. En effet, pour un trajet entre l’aéroport et Matabiau le temps de parcours actuel [T2+métro ligne A] est de 23 à 25mn. Avec la LAE le temps de parcours annoncé [LAE+métro 3ième ligne] serait de 25mn.
– Nous souhaitons une tarification unique entre la ligne de métro ou de tram T1 et la LAE.
– En 2015, les financements pour la ligne Envol (actuel T2) se sont chiffrés entre 60 et 70M€ et les modifications pour l’évolution de la T2 en Ligne Aéroport Express rajoute pour ces quatre stations une dépense d’un montant de 45M€. C’est beaucoup trop.
– Les impacts sur le quartier Layrac sont très graves.
– persistance d’une rupture charge, station Arènes d’un côté, future station Jean Maga d’un autre.
Share

Enquête publique 3ème ligne de métro

Projet Toulouse Aerospace Express-Connexion à la ligne B (TAE-CLB)

 
 
Enquête publique unique préalable
* à la déclaration d’utilité publique des travaux nécessaires à la création d’une 3è ligne de métro et une connexion à la ligne B du métro toulousain ;
* à la détermination des parcelles à déclarer cessibles ;
* à la mise en compatibilité des documents d’urbanisme applicables aux communes de Blagnac, Colomiers, Labège, Ramonville-Saint-Agne et Toulouse

Opération : Toulouse Aerospace Express – connexion à la ligne B (TAE-CLB)

Localisation : Communes de Blagnac, Colomiers, Labège, Ramonville-Saint-Agne et Toulouse

Maître d’ouvrage : Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine – Tisséo Collectivités

Share

Réunion publique à Blagnac

Pour aborder les problèmes de transport en commun (T1, T2, 70, 17, etc.), et vous faire part de nos propositions, une réunion commune organisée par l’Association Blagnac A Vire Environnement (ABAVE) http://www.abave.net/ et l’Association des Usagères, usagers des Transports de l’Agglomération Toulousaine et de ses Environs (AUTATE)

aura lieu à Blagnac,
le jeudi 23 mai 2019 entre 20h30 et 23h00
Salle municipale 2 B2
rue des Myosotis (près de la patinoire)
BLAGNAC

https://www.ladepeche.fr/2019/05/22/reunion-dinformation-sur-les-transports-collectifs,8214175.php

Share

Tisséo critiqué pour sa gestion financière par la Chambre régionale des comptes: L’AUTATE considère comme majeures deux observations

Suite aux rapports définitifs produits par la Chambre Régionale des Comptes, concernant l’activité 2012-2016 de Tisséo Collectivités, de Tisséo Voyageurs et de Tisséo Ingenierie, l’AUTATE considère comme majeures deux observations des magistrats:

1. Concernant le PDU, la Chambre le qualifie d’ambitieux tout en soulignant qu’il contient néanmoins deux gros points de fragilité.

Le premier concerne l’émission des Gaz à Effet de Serre à l’horizon 2030, qui diminuera de 14% en valeur relative par habitant, mais augmentera en réalité de 9% en valeur absolue. Le deuxième est relatif aux propositions notoirement insuffisantes du PDU concernant l’amélioration de la desserte de la ceinture sud-ouest, entre Saint-Martin du Touch/Basso Cambo et Montaudran/Rangueil, secteur qui concentre un tiers des emplois du Périmètre de Transport Urbain (165.000 emplois), et pour lequel  le projet mobilités ne prévoit que le Téléphérique Urbain Sud assorti d’hypothèses d’extensions, sans garanties.

L’AUTATE, qui a  toujours fait des observations sur cette question, ne peut que se satisfaire de cette recommandation des magistrats, qui  confirme encore celle de la Commission d’Enquête du PDU.

2. Concernant l’exploitation du réseau par Tisséo Voyageurs, la Chambre préconise d’en maitriser plus fortement l’augmentation des coûts, en poursuivant et en intensifiant un effort qu’elle reconnait avoir été entamé  en fin de période. Elle constate notamment que le réseau bus affrété coûte, au kilomètre produit, environ moitié moins que le kilomètre effectué en propre, et souligne l’ampleur des marges de progrès à accomplir pour une organisation plus efficiente.

L’AUTATE, qui estime que la desserte bus de la périphérie doit bénéficier d’une augmentation importante d’offre pour les usagers, ne peut que s’associer à cette recommandation.

Liens vers les trois rapports de la chambre régionale des comptes Occitanie:
https://www.ccomptes.fr/fr/publications/syndicat-mixte-des-transports-en-commun-de-lagglomeration-toulousaine-devenu-tisseohttps://www.ccomptes.fr/fr/publications/etablissement-public-industriel-et-commercial-epic-tisseo-haute-garonnehttps://www.ccomptes.fr/fr/publications/societe-de-la-mobilite-de-lagglomeration-toulousaine-smat-haute-garonne

Liens vers articles de presse:

https://toulouse.latribune.fr/politique/territoires/2019-02-01/transports-tisseo-critique-pour-sa-gestion-financiere-par-la-chambre-regionale-des-comptes-805984.html

https://www.capital.fr/economie-politique/le-salaire-de-lex-dg-des-transports-toulousains-epingle-1326330

https://www.ladepeche.fr/2019/02/04/transports-en-commun-toulousains-lex-dg-de-tisseo-gagnait-le-meme-salaire-quemmanuel-macron,7994214.php

Share

Manifestation pour que le Pont Neuf et l’axe rue de Metz/rue de la république soient réservés aux modes actifs et transports en commun

Mardi 9 avril à 18h30, allons marcher pour exiger des évolutions fondamentales! Rendez-vous au bord du canal du midi derrière la Halle aux Grains et marchons jusqu’à la Patte d’Oie.
Action co-organisée avec l’association 2pieds2roues.

Nous sommes en 2019. Les embouteillages paralysent quotidiennement notre agglomération. Les automobiles, camions et motos asphyxient ceux qui font l’effort de pédaler ou de marcher. Ils immobilisent trop souvent les usagers des bus. Toulouse ville rose, ville thrombose. Le modèle « automobile » est à bout de souffle. Ni l’Etat,ni les collectivités locales n’avancent de solution sérieuse. Nous voulons une primauté aux modes respectueux de la santé de tous et de l’environnement : à pied, à vélo et en transports en commun.Partout, les besoins sont immenses. Mais ce 9 avril, focalisons-nous sur l’hyper-centre et l’axe Est-Ouest. La traversée en voiture de cet axe central est devenue anachronique et source de nuisances. Nous demandons :

  • le Pont Neuf réservé aux piétons, cyclistes et transports en commun. Bordeaux vient de le faire avec le Pont de Pierre.
  • une augmentation de l’espace piéton et cyclable sur l’axe Est-Ouest: place Esquirol piétonne, zone de rencontre rue de la république, un espace apaisé rue de Metz.
  • un accès à l’hyper-centre réservé aux riverains et exceptions. Le transit auto/moto ne doit plus traverser le centre historique.
  • une modernisation du plan de circulation du canal. Mettons un terme à ce « torrent » de moteurs tournoyant autour de la Halle aux Grains.
  • la suppression du terminal de bus du Cours Dillon et un réseau bus plus adapté:moins de bus grand format, plus de navettes légères dans l’hyper-centre.
  • le développement des livraisons à vélo, des vélo-taxi.
  • Que les places Roguet et Saint-Cyprien ne soient plus des giratoires 2X3 voies automobiles mais une seule place apaisée et végétalisée où les piétons prennent plaisir à marcher.
  • L’Hotel d’Assézat (1555), le Musée des Augustins (XIVème siècle), la Halle aux grains: autant de joyaux historiques sinistrés par un flux motorisé trop important. Mettons-les en valeur en supprimant le trafic de transit.
  • Préoccupons-nous enfin des personnes à mobilité réduite : leur parcours est trop souvent jalonné d’obstacles : trottoir encombré, scooters en travers, carrefour problématique, trottoir infranchissable en fauteuil.
  • Soyons réalistes, exigeons une mobilité propre et respectueuse!
Share