Témoignages

Pour nous transmettre un témoignage, rien de plus simple : envoyez un mail à contact@autate.fr

Demande d’amélioration des services de la ligne 67

Un Tournefeuillais témoigne et demande:

La ligne de bus 67 Plaisance Monestié – Arènes est en service du lundi au samedi. Les heures de service réguliers sont: 06:20-21:00. Cette ligne de bus qui dessert une partie de la ville de Tournefeuille est utilisée par plusieurs centaines de voyageurs (élèves et travailleurs) tous les jours.

Récemment le bus 67 a été prolongé jusqu’à 21h (19h45 précédemment) du lundi au samedi, c’est déjà une belle victoire. 

Cependant, les dimanches et jours fériés, les personnes qui ne sont pas véhiculées ont des difficultés à se déplacer car il faut marcher environ 30 minutes (aller-retour 1h ) pour emprunter le bus L3 à l’arrêt Chênes; pour les enfants, les personnes malades, handicapées ou âgées, ce n’est juste pas possible. 

Nous n’avons pas tous les moyens de nous offrir une voiture, et avec les beaux jours d’été qui arrivent, les dimanches, moi et beaucoup d’autres personnes ne pourrons pas nous rendre aux centre ville. 

La ville de Tournefeuille s’agrandit, il faut aussi que la municipalité s’adapte à ses changements. Donc nous, les usagers de la ligne 67, aimerions que le bus circule tout les jours de la semaine et les jours fériés.

Merci de prendre en compte nos suggestions pour l’amélioration des services de la ligne 67.

Share

Pourquoi j’apprécie les transports en commun

  • je ne pollue pas
  • je ne conduis pas
  • je n’ai pas peur d’avoir un accident ni d’en provoquer un
  • je n’ai pas d’interactions agressives avec des conducteurs pressés et impolis
  • je ne suis pas stressée
  • je peux penser à ce que je veux
  • je n’ai pas besoin de me concentrer
  • je peux ne rien faire
  • je peux lire et réfléchir
  • je peux me reposer
  • je peux dormir
  • je dépense très peu d’argent
  • je partage les transports en commun avec d’autres personnes différentes et étonnantes
  • je trouve les échanges cordiaux et polis
  • j’aime marcher entre les arrêts
Share

Pour aller à l’Oncopôle

Ce n’est pas facile, et le trajet est long. De plus, l’arrêt « Oncopôle » est trompeur quant à sa destination.

Je m’explique :

En partant de la station Croix de Pierre, il y a 2 lignes de bus qui y mènent : la 11 et la 52. Il me semble que leur trajet est identique sur ce tronçon de parcours (à vérifier). Chacune ne passe que toutes les 20 mn (et encore, en semaine et hors vacances), mais en plus elles passent l’une dernière l’autre, quasiment sans intervalle ! ce qui fait qu’on est obligé d’attendre quasi systématiquement les 20 mn si on a raté de peu le passage. Quant on a un RDV pour l’Oncopôle, c’est stressant.

Pire encore, pour le patient qui se rend pour la 1ere fois à l’Oncopôle, comment croyez-vous qu’il fait ? Eh bien, il descend à Oncopôle ! n’est-ce pas naturel ? Eh bien non, mauvaise pioche ! il a encore 10 mn de marche pour arriver à l’Oncopôle, et une fois arrivé, il voit avec étonnement que le bus duquel il est descendu s’arrête juste devant ! Mais il fallait le savoir, et descendre non pas à Oncopôle, mais à IUC (évidemment c’est très parlant…….) Ajoutez à cela l’angoisse d’un 1er rendez-vous pour une consultation de cancérologie, on peut dire que Tisseo est loin du vécu des gens ordinaires…..

Lors de mon 1er rendez-vous à l’Oncopôle, j’ai demandé à l’accueil s’ils ne pouvaient pas intervenir (ou au moins écrire sur leur livret d’accueil) pour que la station Oncopôle soit celle qui s’arrête à l’Oncopôle et non la suivante. On m’a répondu « oui, je sais, les patients se plaignent souvent, mais ce n’est pas de notre ressort ».

Je me demande comment ça se passera quand il y aura le téléphérique qui partira de Oncopôle ? Comment se fera la jonction avec le bus ? comment les usagers sauront reconnaître ce qui ressort du départ du téléphérique, et ce qui ressort de l’établissement hospitalier Oncopôle ?

Share

Tramway station Purpan

Ce serait bien de lui donner le nom qui correspond le mieux à sa situation géographique : « Pierre Paul Riquet », ou à la limite, « Purpan – Pierre Paul Riquet ». En effet, à cet arrêt, nous sommes devant l’entrée de l’hôpital Pierre Paul Riquet, qui a été « rebaptisé » de Purpan à Pierre Paul Riquet.

Combien de fois ai-je rencontré des personnes, souvent âgées, qui m’interpellent à ma station de départ en me disant « Madame, savez-vous où descendre pour aller à Pierre-Paul Riquet » ? Et qui sont surprises de m’entendre répondre « à Purpan » et qui se demandent pourquoi l’arrêt ne s’appelle pas « Pierre Paul Riquet » ?

Share

Transport en commun à Tournefeuille

Un jeune habitant de Tournefeuille étudiant l’Histoire-Géographie à l’Université Jean Jaurès témoigne:

  • Lineo3: au niveau temps de transports, je n’ai pas constaté de différence par rapport au 65. Les améliorations de fréquence et d’amplitude horaire ne nécessitaient pas de tels travaux.
  • Pour aller à l’Université, je prends le bus 21 qui m’amène rapidement à Basso-Cambo car il prend un bout de rocade Arc-En-Ciel puis du site propre jusqu’à Basso-Cambo. Ensuite je fais la correspondance avec le métro ligne A jusqu’à l’Université. Je suis satisfait par ce trajet que je trouve efficace car rapide.

Share

Faiblesse des transports en commun à partir de Tournefeuille

Témoigange d’un habitant de Tournefeuille:

Habitant rue du Cours d’Eau à Tournefeuille (trop loin du L3), les problèmes de transport en commun sont:

– Faible fréquence même en heure de pointe pour ma fille qui se rend au Collège Labitrie, avec le bus 48. Si elle le rate au retour elle décale de 20 min ou +.

– Pour ma part, aller à la météopole en transport en commun est beaucoup plus long qu’en voiture (12-25min). Il faut prendre le bus 48 (faible fréquence) et descendre à la Mounède puis marcher 15 min pour arriver au cerfacs dans l’enceinte de la météopole. Temps total sans compter le temps d’attente: 30 min. Sinon le vélo 20-25 min mais en passant près des gens du voyage et les risques avec les chiens, ou passer par Ramelet-Moundi mais pas de voie cyclable correcte et voitures garées sur la piste, et traverse difficile du rond-point (celui à l’ouest du viaduc de la rocade arc-en-ciel).

– Pour aller à l’aéroport, 15-20 min en voiture, mais 1h-1h15 en transport en commun, avec 2 ou 3 correspondances et faible fréquence du 48.

– Pour aller diner en ville, pas de départ de bus 48 après 21h de Basso Cambo, et pareil avec les bus qui passent au P+R Tucaut,

Share