« merci de votre patience » pendant les travaux ligne A

L’affiche en pièce jointe est placardée dans toutes les stations. On y parle de ma patience. Ma patience ? Je n’ai pas été patient. Du fait de les choix de vie, pas de véhicule personnel mais transports en commun entre Roseraie et plus loin que Basso Cambo, le métro m’est indispensable. Ce n’est pas de la patience que j’ai eu, mais une mise devant des conditions de transport à la limite de l’inacceptable mais qu’était obligé d’accepter. Et quand je voyais l’affluence dans ces bus « de substitution » je pense que je n’étais le seul.

« Merci de votre patience » ? « Merci de ne pas avoir eu le choix » oui.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.