Linéo : la FCPE s’inquiète de la desserte du lycée Raymond-Naves en septembre

Un article de Philippe Emery paru dans La Dépêche du midi le 14 février 2018

Pour le lire en ligne

L’arrivée du Linéo 9 qui doit relier Toulouse à L’Union à la rentrée de septembre ne fait pas que des heureux, notamment chez les parents d’élèves du lycée Raymond-Naves. L’apparition de cette ligne à plus haute fréquence et amplitude horaire élargie (de 5h30 à minuit) se traduit en effet par une réorganisation du réseau de bus existant, avec la fusion programmée des lignes 75 et 74 en une seule ligne, dénommée 68.

Circuits directs conservés

«La ligne 75 dessert Castelmaurou, lycée Raymond-Naves et Argoulets, et permet donc une liaison directe pour le lycée», explique Carine Yannoto, présidente des parents d’élèves FCPE du collège Romain Rolland de Saint-Jean,

«avec la nouvelle organisation, les lycéens devront emprunter le 68, fusion du 75 et du 74 de Castelmaurou à Saint-Jean, traverser la place Mitterrand et la nationale pour prendre le 73 jusqu’à l’Union où ils prendront le Linéo 9 jusqu’à Raymond-Naves.

C’est beaucoup trop long, compliqué et peut présenter des dangers à Saint-Jean pour les élèves», assure la responsable FCPE.

«Pas du tout», rétorque-t-on du côté de Tisséo Voyageurs, où l’on assure que le problème est résolu, après de nombreuses réunions de concertation avec les élus du Nord-est toulousain. «Le 75 et le 74 (Rouffiac-Clinique de l’Union-Balma) sont en effet fusionnés dans la ligne 68 , qui desservira Castelmaurou, Saint-Jean, Rouffiac, clinique de l’Union et Balma, avec un niveau d’offre et de fréquence supérieur. Les scolaires de Rouffiac et Castelmaurou pourront prendre un service de bus le matin et deux l’après-midi pour les retours, directs entre ces communes et le lycée Raymond-Naves, reprenant le circuit de la ligne 75. Ceux qui ne prendront pas ces courses spécifiques n’auront à prendre que le 68 et le 73, avec changement à Saint-Jean, sur une place Mitterand pacifiée donc en toute sécurité. Le 73 mène les élèves à Atlanta, à deux pas du lycée, comme le 75», explique Jérôme Kravetz, responsable réseau bus de Tisséo Voyageurs.

La responsable FCPE s’étonne du fait que le futur super bus Linéo 9 s’arrête à L’Union et n’ira pas jusqu’à Saint-Jean.

«L’espace nécessaire pour le terminus de Linéo à Saint-Jean sur la place Mitterrand pose problème, explique Jérôme Kravetz, «mais l’extension jusqu’à Saint-Jean est en projet pour après 2020, dans le cadre du plan Mobilités».

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.