[La Dépêche] TGV : Barcelone ne fait pas recette

Après un an et neuf mois d’expérimentation, le TGV direct Toulouse-Barcelone, a été suspendu discrètement à l’arrivée de l’automne dernier. Lancée fin 2013 et assurée par un train à grande vitesse de la Renfe, à la livrée blanche et au long nez aplati, la liaison avait pourtant séduit pas mal de Toulousains attirés par un aller-retour rapide et possible dans la même journée entre la métropole toulousaine et la cité de Gaudi, en un plus de trois heures. Depuis le début 2014, après un changement d’horaires, le train partait à 8 h 11 pour arriver en gare de Barcelone à 11 h 31. On pouvait repartir à 18 h 35, retour à Matabiau à 21 h 42. Le gain de temps par rapport aux trains existant jusque-là, avec changement à Narbonne, était de l’ordre d’une demi-heure, mais il s’accompagnait surtout d’un gain de visibilité et de confort en l’absence de toute rupture de charge. Las, la liaison directe avait certes trouvé son public pendant les beaux jours mais la fréquentation (concurrencée aussi par les bus dont le Ouibus de la SNCF) tombait en automne et hiver, hormis les week-ends, explique-t-on à la SNCF. Celle-ci a donc préféré donner rendez-vous aux habitués du train catalan le 3 avril prochain et ce jusqu’en septembre. Les horaires ne sont pas encore calés définitivement. Cette nouvelle liaison sera celle du sport, puisqu’elle devrait faciliter les échanges de part et d’autre des Pyrénées durant l’Euro de foot (avec un Espagne -République Tchèque le 13 juin) et la finale du Top 14 de rugby au Camp Nou (le 24 juin). Sans oublier le Grand Prix de Formule 1 de Barcelone à Montmelo, le 15 mai.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.