Focus groupe usagers : compte-rendu

Compte-rendu Focus Group des usagers du train 5/12/2016 organisé conjointement par l’AUTATE et la CNDP

Dans cette réunion des usagers du train, sont réunis des usagers des lignes Tlse-Colomiers, St Martin du Touch, Castelnau d’Estretefonds et des associations de quartiers. Dont :

– Denis Brun (association des usagers train Lacourtensourt; maire adjoint Castelnau d’Estretefonds « urbanisme, développement durable, transports »)

– Pierre Bailles (comité quartier Arènes-St Cyprien, urbaniste)

– Bernard Sellier (2P2R)

– J.Bernard X (Arènes-Colomiers)
– Michel Gauthier (usager Matabiau-Colomiers)

– Jonathan Goetz, Etudiant en géographie

– Mr Brosse (usager St Martin du Touch)

– Pascale Dufour (usagère du POLT ; collectif pour la réouverture guichet SNCF aux Arènes)

– Guillaume Drijard (UCQ)

– Benoît, Jean-Charles, Elisabeth pour l’AUTATE

– Nathalie Durand, Christian Leikine pour la CNDP

Deux directions émergent dans la réflexion :

  • 1/ne pas réaliser la TAE mais un projet alternatif
  • 2/si la TAE se réalise, comment la connecter, quels choix faire en priorité ?

Débat : les notes prises reflètent des moments de discussion qui peuvent être parfois contradictoires. Un Live Tweet a été fait durant l’échange et des personnes ont réagi à ces échanges via Twitter.

  1. La TAE (« Toulouse Aérospace Express »= 3ème ligne de métro)
  • Pas de projet TAE possible sans mise à niveau de l’étoile ferroviaire.
  • Dans la ligne TAE, la partie Sud pose problème car elle double la ligne B et le train.
  • Le Nord se justifie + : le nord de l’agglomération toulousaine est asphyxié, c’est le parent pauvre de l’étoile ferroviaire. Les AFNT doivent se faire (Aménagements Ferroviaires du Nord de Toulouse).

Échange sur Twitter : rocade sud et ouest: 135000 véhicules par jour, c’est le plus fort nombre de véhicules sur la rocade =donc un tracé Colomiers-Portet-Labège


=> défauts principaux de la TAE = manque de connexions avec les nœuds structurels existants

  1. l’Ouest
  • La Zone aéroportuaire ouest est servie uniquement par le Transport à la Demande (TAD) que personne ne prend. Aucun transport en commun, et la TAE ne va pas résoudre cela.

=> échange par Twitter : il faudrait un tramway Colomiers Cornebarrieu terminus T1 Fenouillet et prolonge T2 vers terminal T1 (et vers Matabiau)

  1. Développement de l’étoile ferroviaire et autorités organisatrices
  • Dans notre débat, sur la question du RER, il y a des personnes favorables à l’idée de pousser la région à prendre en charge les RER ; d’autres personnes pensent que le SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun = Tisséo) pourrait gérer tous les transports de l’agglomération.
  • On parle aussi d’une AOM (Autorité Organisatrice de la mobilité).
  • Options proposées :
  • le SMTC gérerait les cadencements et les haltes, la région Occitanie gérerait les gares.
  • Option d’un cadencement à l’extérieur et TAE fait le reste. Est-ce intéressant par rapport à l’étoile ferroviaire ? Il faut une étude comparative.

Échange sur Twitter : -prolongement et doublement capacitaire ligne B, et création d’un Réseau Express Métropolitain. Une Lineo doit être créée puis transformée en tram : Balma Malepère Ramonville. 

  1. L’étoile ferroviaire
    – On conseille à notre association de faire un crowdfunding (financement participatif) pour faire expertiser le contre-projet de l’étoile ferroviaire- On n’a pas de comparatif. Si la TAE avance, la SNCF va retirer « ses billes » sur la rénovation Colomiers-Toulouse et le financement sera gelé pour les 1,8 km de voie à doubler.
  1. Urbanisme-transports- On met « la charrue avant les bœufs », c’est-dire la TAE avant la vision globale de l’agglomération.- CPDP (Commission Particulière du Débat Public) : Le maître d’ouvrage dit que TAE est 1 projet d’aménagement urbain pour contenir l’étalement urbain, redensifier le centre- Un discours de densification émerge. Avant on parlait des zones d’emplois.

    -Grâce au débat, il apparaît que ce projet TAE soulève des questions d’ urbanisme

    – Le maître d’ouvrage parle de 490 hectares à densifier le long du tracé de la TAE mais on ne sait pas où ils sont. Il y a déjà des zones très denses le long du tracé.

Échange sur Twitter :« Alors que Malepère va sortir de terre avec ses 15 000 hbts ! OUI au PLB et à un nouveau Borderouge à Malepere !

-La Vache déjà densifiée, densification Côte Pavée?

Échange sur Twitter : je n’y crois pas, enfin légère mais pas suffisante.
Ah! La Vache!  pas assez de place pour faire des parkings relais conséquents sinon trop loin des lignes.

Densifier sur du dense? Voirie ? Écoles?

  • Il y a déjà une vingtaine de ZAC (Zone d’aménagement concerté) à Toulouse

– Les communes ont des objectifs de production de logement (25% de logement sociaux). Il faudrait d’abord avoir un débat d’urbanisme

– Le BUN (Boulevard Urbain Nord) était un projet vendu comme urbanisation. On aura alors une densité sans les transports

– On est en train de faire un projet pour les futurs habitants qui résout pas pour le présent

– 15000 personnes/an de plus sur agglo c’est juste une hypothèse.

– Si on met toutes les billes dans TAE il n’y aura plus d’argent pour la ceinture sud

– Le développement de l’étoile ferroviaire permettrait le développement des villes proches et non le « trou noir » (qui absorbe tout) de l’agglo toulousaine.

– On parle de la guerre des communautés d’agglo, parfois même quand c’est la même couleur politique

Échange sur Twitter : on se demande pourquoi il y a tant d’abstention!


-On veut densifier. Les nouveaux habitants seront-ils d’accord? Le rêve du pavillon, du jardin font que les nouveaux ont peut-être envie de s’installer dans des villes secondaires => favoriser le train.

-les petites villes se battent pas pour accueillir une population mais pour les nouveaux équipements publics, il n’y a plus d’argent.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.