Témoignages

Pour nous transmettre un témoignage, rien de plus simple : envoyez un mail à contact@autate.fr

Les principaux problèmes en transport en commun depuis Colomiers

S’il ne fallait retenir que deux points :
– la liaison avec Blagnac : quasi impossible ou alors avec un temps infini, totalement dissuasif quand on a une bagnole. D’autres personnes pourraient en témoigner aussi.
– aller (et revenir) à Toulouse : il faut en vouloir… le train est vraiment le meilleur moyen mais la régularité est un gros point faible (milieu de journée et durant les vacances, en soirée n’en parlons pas, c’est rien du tout). Le L2 a apporté un grand mieux (surtout en soirée) mais il est clairement mensonger de parler de ligne express : pas ou peu de voies réservées, un trajet acrobatique dans St Martin (je ne comprends pas ce tracé en zig zag, très inconfortable et une vraie perte de temps) et au final une durée de trajet peu concurrentielle face à la voiture. Un vrai Linéo 2 devrait permettre de faire Colomiers-Gare –> Arènes en 25 minutes max en période de pointe sinon c’est vraiment pas très intéressant (les stats doivent être très nettes, notamment le soir, c’est une navette Tlse-Colomiers qu’il faut, peu importe les arrêts intermédiaires).
Sinon, les liaisons vers les autres villes sont tout simplement inefficaces ou inutiles en l’état actuel (aller à Tournefeuille en bus ne me viendrait même pas à l’esprit) : je regrette que le 63 ne fonctionne que pour les (quelques) salariés d’Airbus qui le prennent alors que son tracé vers Compans est vraiment une bonne alternative au L2 (rive gauche / rive droite).
Pour finir, je trouve inadmissible qu’il n’y ait AUCUNE borne Tisséo pour acheter des tickets ou des abonnements… c’est vraiment incompréhensible.

Share

1 heure 20 entre Tournefeuille et Blagnac

A l’aller, je viens de l’université du Mirail et je prends le métro puis aux arènes le Lineo 3 que je n’attends pas. Dans le bus, je demande au chauffeur l’arrêt de la mairie de tournefeuille, comme il ne sait pas (il vient de commencer sur cette ligne il y a une semaine), je regarde l’affichage dans le bus et je trouve le nom de l’arrêt « les chènes ». Je remarque que personne ne monte ou ne descend aux arrêts entre Toulouse et Tournefeuille. Le trajet dure 30 minutes. Je lui demande aussi à quelles heures il repasse dans l’autre sens, pour rentrer de ma soirée au cinéma UTOPIA. Il m’indique passer à 10 ou à 40 de chaque heure. Du coup, à 22h, je me dirige vers l’arrêt où j’arrive à 22h05. En fait, je vois sur le panneau d’affichage que c’est à 20 et 50. Tanpis, j’attends. J’arriverai chez moi, à blagnac à 23h20 : récit.

Le lineo 3 fut très rapide : 3 personnes étaient dans le bus à Tournefeuille et ils sont descendus comme moi aux Arènes. Le bus s’est arrêté à un seul arrêt sur tout son parcours. Au final, nous étions 5. J’ai dû attendre 20 minutes aux arènes et ensuite comme le tram est très lent, je ne suis arrivée à mon vélo garé place du relais qu’à 23h15. Du coup, j’ai trouvé dommage qu’il n’y ait pas une correspondance entre le Lineo 3 et le tramway vers l’hippodrome. Car quand je rate le T1 je dois attendre au moins 20 minutes pour le suivant : Donc parfois à 1 ou 2 minutes près, je perds beaucoup de temps. On peut aussi imaginer un bus qui prenne la rocade vers blagnac en correspondance avec le lineo 3 à la sortie de tournefeuille. Car au final, 1 heure 20 pour faire le trajet entre l’UTOPIA Tournefeuille et Blagnac, c’est rédhibitoire.

Share

Diminution des trains entre Toulouse et Colomiers

Vous trouverez en PJ le constat que je viens de faire entre le dernier trimestre 2018 et le début 2019 du nombre de trains affectés au transport entre Toulouse et Colomiers.

  • De Colomiers vers Toulouse Arènes 7 trains ont été supprimés sur 47
  • Dans l’autre sens ce sont 6 sur 46


Le constat est sans appel, alors que l’on souhaite diminuer l’usage du véhicule individuel, l’offre de transport public est complètement amputée. Alors que cette ligne qui relie les deux villes les plus importantes du département devrait être améliorée, doublée et cadencée, c’est exactement le contraire qui se produit: on supprime massivement des trains.
On est vraiment très loin de « rallumer l’étoile ».
Il y a une discordance totale entre le discours des élus de la Région et de la Métropole sur ce sujet.

Share

Réduction de l’offre sur Balma

Je vous transmets une info balmanaise qui illustre nos discussions sur les évolutions de la qualité de service global sur le réseau Tisseo, en lien avec la mise en place des Lineo et le projet de 3e ligne de métro.
Lors d’une réunion publique organisée par Tisseo et la Mairie de Balma au mois de décembre concernant le prolongement du Lineo 1, ont été annoncées la fusion des lignes 84 et 77 (sans augmentation de la fréquence par rapport à la desserte actuelle du 84) et la modification du parcours du 72 (qui mettra désormais 10′ de plus sur son parcours entre Gramont et le centre ville).
Vous trouverez ci-dessous le schéma figurant sur le dépliant distribué lors de la réunion publique

Le gain pour les balmanais est minime, puisqu’à mon sens l’intérêt principal du Lineo 1 est la desserte de la nouvelle clinique (peu Balmanais habitent sur la desserte du Lineo)

Personnellement, je trouve cette dégradation du service déplorable.

Anne-Laure

Share

Application vocale mal-voyants

Alors que j’attendais le lineo 1 à Jean Jaurès vers 23h15, trois personnes mal-voyantes se sont approchées de l’arrêt de bus et l’une d’entre elles a sorti un boitier de sa poche déclenchant une application vocale qui lui a indiqué les prochains passages. Ils ont râlé car leur bus était annoncé, dans 20 minutes, mais toutes les autres personnes présentes à l’arrêt étaient contentes d’entendre les prochains horaires. J’ai trouvé cela très pratique.

Amélie, 11 janvier 2019

Share

Trains vers Auch supprimés

Bonjour,je me permets de vous contacter au sujet de la suppression d’un certain nombre de trains sur la ligne Auch Toulouse et par voie de conséquence sur l’ensemble des gares de « banlieue » desservies (Colomiers, Brax etc…). Peut être avez vous déjà été saisis par d’autres usagers sur cette problématique? Avez-vous à votre niveau eu connaissance de ces modifications? savez-vous si une action collective a été engagée et/ou prévue? je n’ai pas encore tout comparé, mais il y a au moins trois trains qui ont été supprimés sur des horaires de pointe (matin, midi et soir)… on croit rêver!
Merci d’avance pour votre réponse
Sébastien

Share

Gare SNCF de Mérenvielle

Je me permets de vous contacter afin de tenter de réagir aux nouveaux horaires du TER de la ligne Auch – Colomiers – Toulouse.
En effet, le dépliant concernant les horaires du 9 décembre 2018 au 5 juillet 2019 vient de paraître sur le site de la SNCF…
Je suis hospitalier, réside à Lasserre et me déplace depuis la rentrée en combinant vélo et TER. Travaillant à l’Hôpital Purpan, de jour comme de nuit, j’ai renoncé à la voiture. Dans l’air du temps…
Sauf que le nouveau programme des transports…élimine l’arrêt de Mérenvielle 1 transport sur 2. Non que les trains soient supprimés, mais l’arrêt est sauté. Il faut se déplacer jusqu’à Brax ou l’Isle Jourdain pour avoir la chance de pouvoir monter dans un TER qui passe par une gare située à 2km de mon village, soit avancer de 10km, adieu l’interface vélo/TER. Faire la moitié du chemin en voiture…quelle eco-citoyenneté !
Comment a-t-on pu en arriver là ?

Continue reading

Share

Avis sur la LINEO 9

J’ai pris la semaine dernière (25 novembre 2018) la L9. Pour une ancienne habitante de Croix Daurade que je suis, l’aménagement dans la montée vers l’Union qui permet de doubler toute la file de voitures ainsi que la priorité au franchissement du périph (améliorable tout de même) est aussi un élément très attractif qui doit contribuer au succès de la L9.

Mon « expérience » passager :

J’ai testé la L9 de bout en bout, d’abord en allant de Jeanne d’Arc au terminus de l’Union puis retour jusqu’à Empalot. Malheureusement c’était un lundi, jour creux.

Je viens du métro où les bus sont bien fléchés mais quand on sort on a du mal à voir l’arrêt qui est assez banal. Le panneau lumineux annonce une arrivée dans 3mn, en fait 5 mais pas grave.

Départ donc de Jeanne d’Arc à 16h50. Peu de circulation, le bus file vers le faubourg Bonnefoy. Pas de site propre, le bus mord souvent sur les voies de tourne à gauche, les voitures doublent le bus quand il est à l’arrêt. Quand il y a de la circulation, le bus doit se retrouver derrière pas mal de voitures alors que si les voitures étaient empêchées de doubler, il pourrait avoir la voie libre. Le bus va vite (trop vite?) dans le faubourg et à Croix Daurade alors qu’il n’y a pas d’aménagement.

On passe le périph sans problème ce jour là.  Le site propre dans la montée vers l’Union permet au bus de foncer carrément alors qu’avant c’était galère. Il prend sa priorité en sortant de la voie réservée. On arrive au terminus à 17h15. 25 mn depuis Jeanne d’Arc. Grand parking.

Retour vers le centre-ville à 17h20. Pas de site propre dans ce sens. Un aménagement qui donne la priorité dans le franchissement du périph, suffisant aux heures de pointe ??? j’en doute. Passage à Jeanne d’Arc à 17h50. 30 min depuis l’Union.

Je continue sur les boulevards, le bus est derrière d’autres bus sur la voie réservée. On attend parfois que le bus devant démarre. Une voiture Tisseo oblige à décrocher. Rue de Metz pas de souci, le bus tourne quai de Tounis puis prend le boulevard maréchal Juin. Là l’aménagement est difficilement compréhensible pour les voitures , la voie réservée s’arrête puis revient (j’y passe souvent, plein de voitures passent sur la voie réservée). Mais ce jour là ça passe bien et on arrive à la station de métro Empalot à 18h15. 25 min depuis Jeanne d’Arc.

Claudette

Share

L’offre de transport en commun au Faubourg Bonnefoy

Que pensez-vous de la LINEO 9 ?

Dès la première semaine de l’inauguration de la LINEO 9 avec Croix Daurade et L’Union, la LINEO 9 a été totalement remplie et même saturée aux heures de pointe. Il n’est plus possible de s’asseoir dans le bus au niveau du faubourg. Et ce n’est pas les aménagements qui poussent à prendre la LINEO 9, car quasiment rien n’a été aménagé au niveau du faubourg. ainsi, il faut toujours de 15 à 20 mn pour le traverser entre 8h et 9h en semaine.

Le succès tient bien à la réouverture avec un bus fréquent d’un axe naturel de communication de la métropole : la route d’Albi.

Car il faut rappeler qu’avec l’inauguration de la ligne A du métro, le faubourg Bonnefoy a été coupé de sa liaison bus régulière avec Croix Daurade, L’Union et Saint Jean qui constituent l’axe normal des échanges de proximité. Cela afin de remplir une ligne A de métro de trop forte capacité pour une ville comme Toulouse sans y rabattre artificiellement les lignes de bus, et cela au dépend des usagers éloignés du métro.

En conclusion, le succès de la LINEO 9 confirme ce que les associations toulousaines de défense des transports en commun défendent depuis les années 1980, ce qu’il faut ce sont des lignes de transports en commun fréquents et si possible prioritaires sur tous les axes principaux de la métropole, que cela soit en bus ou en tramway sur les axes majeurs. Avec la LINEO 9, il est évident que la route d’Albi depuis  Saint Jean nécessite à terme une ligne de tramway.

A cout terme, il est urgent d’aménager le faubourg Bonnefoy avec une voie de bus en site prioritaire en direction du centre ville. Pour que cet aménagement soit qualitatif pour les piétons et les vélos, cela nécessite de supprimer tous les stationnements sur le faubourg en prévoyant des trottoirs larges et en replantant des arbres et installant des bancs et espaces de livraison pour dynamiser commerce et activité.

Jean-Charles Valadier

habitant du faubourg Bonnefoy

Share