[Côté Toulouse] Troisième ligne de métro à Toulouse. Combien ça va coûter et qui va payer

Un article de Hugues-Olivier Dumez paru dans Actu Côté Toulouse le 25 juillet 2016

Lors d’une conférence de presse, lundi 25 juillet, le budget de la 3e ligne de métro à Toulouse a été dévoilé. Voici comment les élus comptent financer ce lourd investissement.

Lundi 25 juillet 2016, le plan de financement de la ligne Toulouse Aerospace Express (TAE) a été présenté en présence de Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse métropole, et Jacques Oberti, président du Sicoval.

C’est peu dire que cette annonce était attendue tant le projet, forcément très gourmand en budget, a suscité le scepticisme dans les rangs de l’opposition municipale et métropolitaine.

lire la suite

Share

[La Tribune] Jean-Luc Moudenc donne son « feu vert politique » pour un métro Ramonville-Labège

Un article de Sophie Arutunian paru dans La Tribune le 25 juillet 2016 (photo Rémi Benoît)
Le président de Toulouse Métropole a présenté ce lundi 25 juillet le plan de financement de la 3e ligne de métro (TAE). Il a annoncé avoir donné son « feu vert politique » à un métro monorail (type Orlyval) entre Ramonville et Labège : pour lui, c’est un geste politique en direction du Sicoval, de la Région et du Département.

Depuis plusieurs mois c’était le point d’achoppement entre le Sicoval et Toulouse Métropole dans le dossier « transports » : la desserte par le métro du Parc Technologique de Ramonville. Pour rappel, le Sicoval souhaitait relier le terminus de la ligne B (Ramonville) à Labège (terminus de la future ligne TAE) par une ligne de métro, afin de desservir cette zone d’emplois. Jean-Luc Moudenc s’y opposait, assurant que la fréquentation de la ligne ne valait pas la peine d’investir autant d’argent (180 M€).

Share

[La Dépêche] Carole Delga : «Une desserte directe : Ramonville-Labège / Cadène»

Un article de Philippe Emery paru dans la Dépêche du midi le 23 juillet (photo crédits E.Grimault)

Interview de Carole Delga, présidente de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Sur les 150 millions d’€ que la région souhaite allouer au projet Mobilités, combien irait à la 3e ligne ?

Les équipes de la Région et de SMTC-Tisséo travaillent actuellement sur les différents volets proposés dans le cadre du projet Mobilités 2020-2030. Toutefois, il est encore trop tôt pour détailler la répartition de ces 150 M€. Il s’agit d’une enveloppe globale destinée à soutenir différents projets et en particulier les opérations du projet Mobilités favorisant l’intermodalité, le but étant de décongestionner la Métropole et de favoriser des déplacements plus faciles pour ses habitants. Je pense notamment aux gares et aux stations de métro qui constitueront des pôles d’échanges comme ceux de la gare Matabiau ou des Arènes. Au vu de la situation, il est nécessaire de jouer la complémentarité entre les modes de transports. L’attente est forte de ce point de vue. La Région entend jouer pleinement son rôle dans ce domaine si crucial de la vie quotidienne de nos concitoyens. Elle sera particulièrement attentive à ces aspects qui constituent des enjeux essentiels dans la desserte future de l’aire urbaine toulousaine.

lire la suite

Share

[La Dépêche] Région, département : sous conditions

Un article paru dans la Dépêche du midi le 23 juillet 2016

Le conseil départemental de Haute-Garonne a fait savoir récemment qu’il serait «prêt à s’engager financièrement à hauteur de 201 millions d’€ pour permettre d’assurer la faisabilité des projets structurants et efficaces au service de tous les territoires du périmètre des transports urbains» (dans le cadre du projet Mobilités 2020-2030), dont 102 millions d’€ affectés au projet de 3e ligne de métro, «sur les tronçons Colomiers-Gare/Airbus Saint-Martin et Labège La Cadène/Airbus Defence and Space» (Palays)

Autrement dit, le département abondera le financement de la 3e ligne à condition que celle-ci ne soit pas une liaison purement toulousaine et desserve aussi Colomiers et Labège, en intermodalité avec les liaisons SNCF qui desservent les gares de Colomiers et Labège.

Le Département met une autre condition à son aide, celle d’un prolongement métro de la ligne B du terminus de Ramonville au site de l’INPT, en connexion avec la future 3e ligne.

Ce que, pour l’instant, Jean-Luc Moudenc s’est toujours refusé à faire, préférant évoquer une éventuelle liaison par téléphérique entre Ramonville et INPT.

lire la suite

Share

[La Dépêche] Métro : la sécurité en question après la panne

un article de Philippe emery paru dans la Dépêche du midi le 21 juillet 2016 (photo DDM)

De nombreux usagers se sont plaints après l’arrêt de la ligne A du métro pendant 1 h 20 lundi après-midi, estimant n’avoir pas été suffisamment informés et pris en charge par Tisséo, dans un contexte d’après attentat de Nice plutôt angoissant. Tisséo répond en précisant que des agents ont été dépéchés dans les rames bloquées pour effectuer la procédure normale d’évacuation des usagers par le tunnel, en bordure des voies, et que cette procédure a correctement été menée. Tisséo précise que l’incident a été provoqué au départ par une alerte d’ouverture de portes palières (porte forcée ou coup volontaire dans la porte) qui a entraîné le blocage immédiat de trois rames entre deux stations (Esquirol et Saint-Cyprien, Jaurès et Capitole), dans le tunnel.

lire la suite

Share

[Libération] Trains de nuit, c’est en partie fini

Un article de Philippe Brochen paru dans libération du 21 juillet 2016 (Photo Eric Estrade AFP)

A terme, seules deux lignes nocturnes vont perdurer. Par ailleurs, l’Etat entend optimiser trois lignes de jour «structurantes à haute performance» actuellement hors jeu du réseau TGV.

La décision était attendue, elle est désormais officielle. L’Etat entend serrer les boulons sur le financement des «trains d’équilibre du territoire» (TET). «Ils ne répondent plus de manière satisfaisante aux attentes des voyageurs, à la fois en termes de dessertes comme de qualité de service, a déclaré ce jeudi le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies. Depuis 2011, la fréquentation a chuté de 20%, rendant l’exploitation de ces lignes financièrement insoutenable.» Selon Alain Vidalies, le déficit des TET devrait dépasser 400 millions d’euros en 2016. Résultat: le 1er octobre, quatre lignes SNCF de trains de nuit sur les huit en circulation ne seront plus.

Voici, avec la redimension de trois lignes «structurantes à haute performance», les annonces phares du secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies faites ce jeudi matin. Détail des opérations.

lire la suite

Share

[Côté Toulouse] Toulouse. Le débat sur la 3e ligne de métro déterminera « s’il faut faire le projet »

Un article de David St-Sernin paru dans Actu Côté Toulouse le 20 juillet 2016 (photo Tisséo)

Le débat public sur la 3e ligne de métro va démarrer en septembre 2016 pour trois mois. Son président, Jacques Archimbaud nous parle des questions soulevées et du contexte

Alors que le débat public sur le projet de 3e ligne de métro doit débuter en septembre 2016 jusqu’en décembre 2016, Jacques Archimbaud qui préside la commission garante de la bonne tenue des échanges nous précise les enjeux du débats, les questions qui vont être soulevées mais aussi la façon dont il appréhende le projet et le contexte dans lequel il s’est développé. Interview.

Côté Toulouse : Comment est composée la commission qui va organiser le débat public?

lire la suite

Share

[Côté Toulouse] Passagers bloqués dans le métro. Que s’est-il passé sur la ligne A lundi 18 juillet ?

Un article de Nelly Lesage paru dans Actu Côté Toulouse le 20 juillet

Le 18 juillet, la ligne A du métro de Toulouse a été interrompue dans l’après-midi, bloquant plusieurs usagers pendant plus d’une heure. Avec une grosse colère au rendez-vous.

Lundi 18 juillet, le fonctionnement de la ligne A du métro toulousain a été suspendu suite à une panne survenue à 14 h 29. L’incident a paralysé l’intégralité de la ligne pendant plus d’une heure, le trafic ayant repris à 15 h 49 selon les indications de Tisseo.

LIRE AUSSI : Poignées d’évacuation actionnées. La ligne A du métro interrompue plus d’une heure à Toulouse

lire la suite

Share
Share
Aller à la barre d’outils