[La Dépêche] Téléphérique urbain sud : deux systèmes de câbles au banc d’essai

Deux systèmes s’affrontent pour le projet de téléphérique urbain sud entre Oncopole et Rangueil. Leurs atouts et inconvénients. le choix du constructeur sera fait en fin d’année 2016.

Le projet de téléphérique urbain Sud (Tus), imaginé pour effacer le dénivelé de 100 m et franchir la Garonne entre Oncopole et colline de Rangueil progresse.

Les techniciens du SMTC-Tisséo, l’autorité organisatrice des transports de l’agglomération, et de la Smat (société pour la mobilité de l’agglomération toulousaine) œuvrent aujourd’hui, après avoir validé la concertation fin 2015, sur l’établissement du cahier des charges, avant de lancer l’appel à candidatures pour choisir un constructeur (lire ci-dessous). Deux techniques s’affrontent : le 3S, à trois câbles (2 porteurs, 1 tracteur), et le monocâble (un câble unique, à la fois porteur et tracteur, supporte et tracte la cabine).

Pour Francis Grass, président-directeur-général de la Smat, «les deux systèmes sont étudiés, ils présentent la même capacité de transport, soit l’équivalent d’un tram, pour un coût d’exploitation inférieur à celui d’un bus. La sécurité et le coût de fonctionnement sont équivalents. Les différences sont assez subtiles».

lire la suite

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.