Communiqué de presse sur le LINEO 3 : à l’ouest, rien de nouveau

On nous avait promis un tramway, puis un BHNS, et finalement on a eu un LINEO : la solution au rabais qui n’est pas à la hauteur du retard dans le développement des transports en commun dans l’ouest de l’agglomération.

Cette ligne remplace un bus existant (65) en améliorant sa fréquence, son amplitude et son temps de trajet, nous dit-on. Pour la fréquence et l’amplitude horaire, pas besoin de travaux. En revanche, on attendait que les 43 millions d’euros soient dépensés pour aménager des voies réservées aux bus. Finalement, à peine 25% du trajet en est pourvu, l’argent ayant essentiellement servi à refaire la voirie et les trottoirs.

De fait, nos premiers tests confirment que le gain en temps de trajet est trop faible pour espérer que les usagers basculent de manière significative de la voiture aux transports en commun. Les habitants de Tournefeuille et de Plaisance n’en seront que plus insatisfaits, car les embouteillages persisteront.

L’Association des Usagers des Transports de Toulouse et son Agglomération (AUTATE) demande un plan d’envergure pour rattraper le retard accumulé au fil des années : mise en voies réservées des bus actuels (63, 67 et 48), création d’une nouvelle ligne pour couvrir les zones blanches, revoir la définition de la ceinture sud pour lui faire traverser Tournefeuille et la prolonger vers Blagnac (création de lignes transversales plutôt que renforcement du schéma en étoile) et acter le prolongement d’une ligne de métro (A ou 3ème ligne) vers l’ouest.

Photo dans le bus lineo 3 pris dans le trafic automobile, 11 janvier 2019

Share

5 thoughts on “Communiqué de presse sur le LINEO 3 : à l’ouest, rien de nouveau”

  1. Bonjour,
    Ce mini reportage confirme ce que j’ai vécu lundi 7/1 au matin lors de la mise en service de cette nouvelle ligne; peu de files réservées, uniquement au niveau de Tournefeuille et un budget démesuré pour si peu d’améliorations. Que des jeunes et des retraités dans le bus.
    Je laisse M.Lattes rebondir sur votre analyse.
    Cdt

  2. Et je me souviens d’une réunion de présentation du BHNS en 2013 par la municipalité précédente, salle hargneuse, invectives, « on n’en veut pas ». C’était honteux à voir. Les toulousains n’ont que ce qu’ils méritent, que les mécontents d’aujourd’hui aillent demander des comptes aux détracteurs d’hier, notamment l’éphémère « Action sauvegarde du quartier St Cyprien » qui a effrayé tout le monde avec une infox (« ils vont abattre les platanes à Etienne Billières ! »). Martine Martinel résumait bien le climat: « 22h30 fin de la réunion sur le BHNS qui va passer notamment par la venue E.Billières.
    Au stade des études préliminaires je suis un peu déconcertée par celles et ceux qui réclament de l’écoute et passent trois heures à faire des procès d’intention et parfois à « brailler » en continu.
    C’est dommage pour celles et ceux qui veulent vraiment des informations et pour les élus et les techniciens qui s’échinent à expliquer avec précision. Parfois transparaissent les grosses ficelles de la manipulation politique pré-électorale.
    J’adore ce quartier mais un slogan tel »Touche pas à mon quartier » me dérange vraiment. ». Qu’elle avait raison… !

  3. J’habite le quartier de Lardenne et on peut dire que depuis son ouverture la L3 ne tient absolument pas les promesses : « un bus toutes les 9 minutes en heure de pointe et tout les 12 minutes en heures creuses « .
    Mes enfants prennent tous les jours le bus pour aller au collège et notamment le matin entre 7h et 8h et depuis l’ouverture de Lineo 3 : un bus seulement tous les quarts d’heure a 20 minutes , aucun bus ne tient les horaires annoncés, les chauffeurs refusent du monde et sont obligés de tasser les gens pour monter à l’intérieur du bus. Cris, mécontentement , inconfort des passagers c’est la panique. Depuis le 7 janvier la situation est la même.
    En conclusion le service est fortement dégradé par rapport à l’ancien ligne 65.
    Bref 2 ans de travaux extrêmement long, faute de bonne coordination, 43 million d’euros dépenses pour un résultat pire qu’avant.
    Qu attends donc Tisséo pour augmenter la cadence des bus afin de tenir leurs promesses?.

  4. Au départ de quartiers (peu ou non desservis) de Tournefeuille, il faut prévoir une correspondance à Plaisance du touch avec le Linéo 3 soit encore 1h05 de bus contre 25 minutes en voiture.
    Les automobilistes ne sont pas prêts de lâcher leur voiture… Constat déjà formulé au Président de Tisséo qui ne semble ni surpris ni gêné par la non optimisation du Linéo 3 qui aurait dû être en SITE PROPRE de bout en bout (Plaisance-Arênes) et offrir un réel service rapide de transport. Grand temps de mettre les utilisateurs, associations au centre des discussions et projets dans les communes plutôt que de s’apercevoir trop tard de projets bâclés !!

  5. C’est ma semaine sans voiture: je teste le Lineo 3 pour rejoindre Arènes depuis Tournefeuille.
    20h00: le bus est annoncé dans 5 mn, 5mn plus tard il est annoncé dans 6 mn puis après 15 mn d affichages aléatoires, le bus est arrivé.
    Retour Arènes 21h20: le bus de 21h30 n’est pas passé, celui de 22 heures n’est pas parti. 1h10 d’attente pour une fréquence de 30mn. Je comprends que ça va être difficile de lacher la voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.