Dédommagement suite au TER perturbé

Fin novembre, la ligne La tour de Carol – Toulouse a été perturbé tous les jours pendant 1 semaine. Message envoyé par une usagère sur le site de réclamations de la SNCF

Gare de départ: Pins Justaret
Gare d’arrivée: Saint Agne

Depuis 1 semaine, il y a des problèmes tous les jours sur ma ligne : trains supprimés ou retardés (jusqu’à 1 heure) et quand le train passe, il est en capacité réduite. Je paye un abonnement à l’année, j’aimerai pouvoir voyager dans des bonnes conditions et pouvoir compter sur la ponctualité. Ces problèmes répétitifs entraînent de l’agacement et beaucoup de fatigue et l’obligation de prendre mon véhicule pour me rendre à mon travail. Je souhaiterai obtenir un dédommagement financier sur mon prochain prélèvement.

Réponse

Dans votre mail du 1 er décembre 2016, vous souhaitez un dédommagement sur votre abonnement Pins Justaret –St Agne suite aux perturbations que vous rencontrez.
Si je comprends votre mécontentement, je regrette de devoir vous informer qu’un dédommagement n’est pas possible en ces circonstances. SNCF ne peut en effet prendre une telle décision qu’à un niveau global, pour tous les abonnés d’un axe ou d’une région, selon l’ampleur de la situation.
Je tiens à vous assurer que toutes les équipes TER mettent continuellement tout en œuvre pour offrir à tous les voyageurs une qualité de service à la hauteur de leurs attentes et pour les acheminer, en toute sécurité et dans les meilleurs délais, vers leur destination. Toute leur attention est focalisée sur la régularité des trains, afin qu’elle se rapproche de la norme qualité que s’est fixée SNCF, et qui fait partie de ses priorités majeures.

L’usagère réécrit

Je vous remercie pour votre réponse. Je regrette qu’une décision d’indemnisation doit se prendre au niveau global. Pouvez-vous me dire dans quelles circonstances un dédommagement est possible ? Je pense que vous n’avez pas conscience de la situation. Le train sur celle ligne a été en capacité réduite, en retard ou supprimé tous les jours de la semaine du 28 novembre au 2 décembre. Vous ne vous rendez pas compte des conséquences : fatigue, colère, stress,et retard à mon travail tous les matins. Et le soir, incertitude et angoisse à savoir à quelle heure je pourrai rentrer chez moi. Si ces motifs ne sont pas valables pour prétendre à un geste commercial, il faut m’expliquer. Reconnaissez au moins que cette semaine a été extrêmement perturbée. Votre conclusion me fait sourire et ne sert à rien. Ce ne sont que des mots, mon quotidien en tant qu’usager de la SNCF est bien différent.

Réponse : J’ai pris connaissance de votre courriel dans lequel vous me faites part de vos observations au sujet de la réponse du Service Clients du 5 décembre.
En situation de perturbation, selon teneur des événements, seule l’Autorité Organisatrice des Transports est compétente en matière de dédommagement qui s’appliquerait, dans cette éventualité, à tous les abonnés concernés.
Malgré la vigilance des équipes SNCF, certains imprévus peuvent affecter la bonne marche des circulations ferroviaires et entraîner des retards ou des suppressions, voire la composition de certains trains. Dans ces circonstances, SNCF informe les voyageurs et met tout en œuvre pour prendre en charge les voyageurs en toute sécurité dans les meilleurs délais

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.