[ActuCôtéToulouse] Harcèlement des femmes dans les transports en commun : la LDH de Toulouse réagit

Un article d’Alice Patalacci paru le 26/11/2016

Face au fléau grandissant du harcèlement des femmes dans les transports en commun, la Ligue des droits de l’homme de Toulouse a travaillé sur quatre solutions, en novembre 2016.

Toutes les utilisatrices des transports en commun ont été harcelées, au moins une fois dans leur vie. Face à ce triste constat, établi par deux études distinctes, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) de Toulouse a tenu une conférence, samedi 26 novembre 2016, sur les solutions à apporter à ce fléau. Nous vous les détaillons.

Former le personnel

Il faut faire connaître ce que subissent presque toute les femmes. Il faut arrêter de rendre cette violence transparente, de la minimiser, avance Philippe Lebailly, responsable de la campagne LDH contre le harcèlement et les violences sexistes dans les transports collectifs.

lire la suite

Share

[La Dépêche] Ils veulent garder l’Occitan et le Cerbère, les trains de nuit Toulouse-Paris

un article de Philippe Emery publié dans la Dépêche le 25/11/2016

Un rassemblement a eu lieu hier soir devant la gare Matabiau, à l’appel de l’association 2 pieds, 2 roues et de l’Autate (association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine) pour sauver les trains de nuit l’Occitan Toulouse-Paris et le Cerbère Port-Bou/Toulouse/Paris, qui doivent tous deux arrêter de circuler le 10 décembre prochain. On relevait la présence de Jean-Luc Gibelin, vice-président de la région Occitanie en charge des transports.

«Le train de nuit est un vrai service public qui met la capitale à une heure de Toulouse, le temps de s’endormir et de se réveiller», argumente avec humour Sébastien Bosvieux, président de l’association 2 pieds, 2 roues et habitué de ce mode transport ferroviaire et nocturne, «c’est un moyen économique (20 € pour les sièges inclinés, 35 € pour les couchettes si on s’y prend à l’avance) et pratique, voire convivial car on partage un compartiment, ce qui est propice à la discussion. Moi, je le prends une ou deux fois par mois pour des raisons personnelle ou professionnelle. Avec des boules Quies et un peu d’habitude, on n’est même pas gênés par les gros ronfleurs. On part à 22 h 30 pour arriver à 6 h 50 à Paris (l’Occitan) ou à 1 heure du matin pour arriver à 7 h 30 (le Cerbère), ce qui laisse devant soi une journée entière. Un autre avantage est qu’on peut amener son vélo avec soi, un local spécial est aménagé, contre un modique supplément. Ces trains sont le plus souvent complets alors que les réservations sont ouvertes par la SNCF plus tard que pour des TGV par exemple, peut-être pour que ces trains de nuit ne soient pas trop visibles. Il n’y a plus malheureusement ni bar, ni resto, ni service ni même distributeurs automatiques qui avaient été installés un temps. Il n’y a plus de douches en gare ni à Matabiau ni à Austerlitz. La SNCF fait tout pour décourager ces trains nocturnes, on dirait». lire l’article complet

Share

1er décembre Focus groupe usager-es

La Commission particulière du débat public vous convie avec l’appui de l’AUTATE à une réunion dédiée aux usagers du train.

Jeudi 1er décembre de 19h00 à 21h00
à La Boutique du Débat
SMTC Agglomération Toulousaine
Commission du Débat Public
10 place Occitane
31000 Toulouse

Accès métro : Station Jean Jaurès

Accès Bus : Arrêt Saint-Georges

La Commission nationale du débat public a décidé l’organisation d’un débat sur le projet de 3ème  ligne de métro à Toulouse. Porté par le Syndicat Mixte des Transports en Commun – Tisséo, celui-ci présente en effet de très forts enjeux en termes d’environnement, d’urbanisme et d’aménagement du territoire.

 

Share

[20minutes] Le harcèlement dans les transports de la ville rose, c’est une réalité

Un article de Julie Rimbert publié le 26/11/2016

TRANSPORTS La section toulousaine de la Ligue des droits de l’Homme propose des mesures concrètes pour limiter le harcèlement sexiste dans les transports en commun…

Avoir plus de présence humaine, repenser l’urbanisme et l’éclairage de certaines stations pour stopper le harcèlement sexiste dans les transports toulousains, trop souvent banalisé. Partant du constat que 80 à 100 % des femmes utilisant les transports en commun ont déjà été victimes de harcèlement, la section toulousaine de la Ligue des droits de l’homme (LDH) veut travailler sur ce sujet avec Tisséo, qui est ouvert à cette proposition.

Tous les âges concernés

Avec l’aide de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports et plus localement l’ Association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine et des environs (AUTATE), la LDH a ainsi potassé les deux derniers rapports sur le harcèlement sexiste remis en 2015 et 2016 au gouvernement.

lire la suite

Share

Stop au harcèlement sexiste et aux violences sexuelles dans les transports collectifs

En présence de Christiane DUPART, responsable nationale de la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports) et de Marie-Pierre BES, présidente de l’AUTATE (association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine), la Ligue des Droits de l’Homme a lancé ce samedi 26 novembre 2016 sa campagne contre le harcèlement et les violences sexistes dans les transports collectifs.

Deux études récentes réalisées par le Haut Conseil à l’Egalité femmes-hommes (HCE fh) en 2015 et par la FNAUT en 2016 montrent l’ampleur du harcèlement et des violences sexistes dans les transports collectifs et leurs conséquences sur la vie des femmes.

Lire le communiqué de presse LDH harcèlement sexiste dans les transports

Share

Contribution du Collectif du Désert de l’Ouest de la Métropole

Collectif initié par l’AUTATE (Association des Usagers des Transports de l’Agglomération Toulousaine et de ses Environs), soutenu par les associations Tournefeuille Avenir Environnement, Plaisance Environnement, et par un grand nombre de citoyens sur

Contribution du Collectif du désert de l’Ouest de la Métropole (PDF)

Pétition :

Laissez une chance aux transports en commun à l’ouest de Toulouse

Share