[La Dépêche] Sévère tour de vis à Tisséo pour 2016 : les syndicats lancent une alarme sociale

Lignes de bus supprimées, modifiées ou sous-traitées au privé, réduction du parc de bus et de l’offre kilométrique, emplois de chauffeurs menacés, les syndicats FO, Sud, CGT et CFDT lancent une alarme sociale.

Moins de bus à l’heure de pointe sur une vingtaine de lignes, donc encore davantage d’attente pour les usagers, des lignes supprimées (25, entre Aéroport et Blagnac-E. Zola, et 68, en partie remplacée par un prolongement de la 27), modifiées ou sous-traitées au privé (17, 30, 49, 51, 55, 71, 82, 109 et 111), réforme de 76 bus diesel que l’achat de 25 nouveaux bus articulés hybrides pour les lignes Linéo ne va pas compenser (51 bus en moins sur un parc de 593 bus), c’est un véritable électrochoc social (avec une menace sur près de 80 postes) qui a traversé, hier, le comité d’entreprise de la régie Tisséo, soulevant l’inquiétude des représentants syndicaux.

lire la suite

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.