[La Dépêche] Transports en commun : «Le harcèlement sexiste est sous-estimé»

Un article de Silvana Grasso paru le 29/01/2017

Le problème du harcèlement sexiste est devenu une réelle question de société. Pourtant, il y en a encore pour «banaliser» le phénomène voire parfois déceler dans les réflexions déplacées, une forme de compliment. Hier, à l’appel de la Ligue des Droits de l’Homme, l’association des usagers de transports de l’agglomération toulousaine, (Autate) a distribué des tracts à la station Arènes pour dire «Stop au harcèlement sexiste et aux violences sexuelles» dans les transports en commun. «Avec le chiffre de 100 % des utilisatrices des transports en communs victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste ou de violences sexuelles, comme l’a révélé le Haut-Conseil à l’Egalité Hommes-Femmes, le sujet ne doit plus être banalisé, avance Philippe Lebailly, de la Ligue des Droits de l’Homme. Même si seulement 2 % des femmes osent porter plainte».

275 incidents, 37 cas avérés

lire la suite

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.