Ligne 30 : temps de trajet/fréquence/synchronisation

Suite à votre appel à témoignage relayé par l’AUTATE, je souhaite vous faire part de mon expérience concernant la ligne 30.

Je réside à Castelginest, commune proche de Fenouillet, et je travaille à côté de l’aéroport, avenue Didier Daurat. Lors de mon installation il y a 5 ans, j’ai étudié les possibilités pour aller travailler en transport en commun, notamment via la ligne 30. J’ai essayé de réaliser un trajet en voiture jusqu’à Fenouillet avec la prise du bus 30, et un trajet avec un bus qui relie Castelginest à Fenouillet (ligne 113) puis le trajet avec la ligne 30.

Dans les deux cas, les temps de trajet sont trop longs à cause de la ligne 30. En effet, il faut compter une heure du terminus de Fenouillet à l’aéroport, à cause de l’itinéraire actuel. Cette durée rend son utilisation trop longue vis à vis de la voiture.

Le trajet me semble donc trop étalé, au moins pour les personnes situées en bout de ligne. Je ne sais pas s’il faudrait supprimer des arrêts, ou envisager 2 lignes avec 2 itinéraires (dont un raccourci pour les habitants de la zone de fenouillet) mais dans tous les cas, cela ne convient pas actuellement pour les personnes qui travaillent.

De plus, les horaires ne sont qu’en début et en fin de journée. Il n’existe pas de rotation entre midi et deux heures, ce qui ne permet pas aux personnes effectuant une demi-journée de travail d’utiliser la ligne 30. De même, son extension au samedi pourrait être judicieux, surtout que la ligne dessert l’aéroport et le centre commercial de Fenouillet (récemment agrandi) qui sont deux équipements qui fonctionnent ce jour-là.

Il faudrait aussi envisager de synchroniser les horaires avec les autres lignes, comme la 113 (qui a son terminus à Fenouillet et dessert les communes depuis Fenouillet). A titre d’exemple, le 113 arrive à Fenouillet à 7h21, alors que le départ précédent a lieu à 7h10 et le suivant à 7h50. De même à l’arrivée de 8h24, où le départ précédent a lieu à 8h15 et le suivant à 8h40. Cette simple synchronisation pourrait permettre d’utiliser en synergie la ligne 30 et la 113.

En conclusion, la ligne 30 ne permet pas aux habitants du nord-est de l’agglomération (zone de Fenouillet, Castelginest, Saint-Alban, Pechbonnieu, etc.) de se passer de la voiture pour venir travailler à Blagnac. Ceci est dommage, car il y a une vraie demande, et celle-ci va d’autant plus croître avec les projets d’aménagement liés au boulevard urbain nord. Sans une solution efficace de liaison avec Blagnac, ce sont de nouvelles voitures qui viendront encombrer la ville, contribuant à l’asphyxie actuelle.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.