Galère pour aller à l’Oncopole

Témoignage  de Catherine, adhérente (recueilli au Bazar au Bazacle 2017) :

J’ habite les Amidonniers et je travaille à l’ Oncopole. Je prends le bus Linéo 1 et le bus 13.

-Les Lineo 1 sont plus fréquents. Par contre, je remarque le manque de qualité du transport à bord : problèmes de véhicule (amortisseurs, freins), revêtements et qualité des routes, conduite des chauffeurs trop brusque.  Cela n’est pas confortable pour les personnes âgées et je suggère que les chauffeurs attendent qu’il soient assis.

-Sur la ligne 13 : elle ne s’arrête pas exactement à l’Oncopole et qu’il faut marcher pour accéder aux différents établissements. En plus, son trajet est très long et sinueux. il faut 24 minutes de Saint-Cyprien (de nombreux salariés de l’hôpital habitent encore là, cela date du temps où il était en bord de Garonne) à l’Oncopole (là où il a déménagé). https://www.tisseo.fr/sites/default/files/Tisseo_ligne_13web.pdf
[note de l’AUTATE : si on compare avec le vélo c’est 19 minutes et 21 en voiture]
Je pourrais aller chercher le métro à Empalot après 1/2 heure de marche. Ou le bus 52.
Les abribus près des établissements de santé sont nuls et peu protecteurs.
Le trajet gare Matabiau-Oncopole me  parait beaucoup trop long (entre 36 et 40 minutes sur le site Tisseo).
[note de l’AUTATE :  pertinence de l’idée de relancer la gare SNCF Oncopole qu’il faudrait déplacer selon notre projet]

[suggestion de l’AUTATE pour un trajet alternatif en attendant de meilleures connexions :

L1 -> B -> 52/11.

Ou prendre le 13 à Bagatelle pour éviter pas mal de virages.]

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.