L’offre en T.C. est insuffisante pour cette usagère de Plaisance du Touch

J’habite à Plaisance du Touch et je suis partie travailler à Narbonne de janvier 2015 à décembre 2016.

Avant mon départ, je travaillais à Toulouse. Je prenais la voiture de Plaisance jusqu’au métro Basso Cambo. Les embouteillages commençaient à Tournefeuille, à l’approche de l’avenue du Marquisat. Quand je suis revenue à Plaisance, j’ai eu la surprise de découvrir que les embouteillages commençaient à l’intérieur de Plaisance, en seulement 2 ans de temps. Malgré cela, les constructions continuent sans élargir les rues et aucune modification des horaires des bus.

En 2017, j’ai la chance d’être à la retraite. Quand je vais à Toulouse, j’aménage mes horaires de départ mais je prends rarement le bus (65 ou 67) jusqu’au métro car il n’y a rien après 21h. De même, le week- end, car il y a des bus toutes les 30mn de Tournefeuille à Toulouse et au retour mais pour Plaisance, c’est toutes les 2 heures.

J’ai habité 50 ans la banlieue parisienne. Je prenais rarement la voiture. Je préfère bien sûr la région toulousaine mais la situation des transports en commun est catastrophique. Des amis parisiens ont renoncé à venir passer leur retraite dans la région toulousaine pour ce motif. A partir du moment où l’offre de transports en commun est suffisante, les français ne sont pas fous, ils les utilisent.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.