Témoignages

Pour nous transmettre un témoignage, rien de plus simple : envoyez un mail à contact@autate.fr

Demande de remboursement pour les journées de grève

Copie courrier

OBJET : DEMANDE DE REMBOURSEMENT DE MON ABONNEMENT MENSUEL POUR LES
JOURNÉES DE GRÈVE ET D’INTERRUPTION DE TRAFIC
Madame, Monsieur,
Je vous demande par la présente le remboursement du montant de mon abonnement de travail “Pack illimité” pour les journées de grève et d’interruption de trafic du mois de mai ou un avoir sur mes prochaines échéances. Ne considérez en aucun cas un avoir sur d’autres billets de train, je ne suis pas assez masochiste pour emprunter la SNCF le week-end ou en vacances.
L’éventuel bus de remplacement pour les jours de grève ne constitue pas une alternative pour moi, étant donné l’allongement démesuré de mon temps de trajet qu’il occasionne.
Je profite de ce courrier pour vous dire que le service TER est tout simplement honteux et indigne des sommes que la Région déclare y consacrer dans les médias. Aller au travail tous les jours sans savoir si l’on sera à l’heure pour sa première réunion ou si l’on pourra rentrer le soir est malheureusement une habitude.
Je vous vois maintenant capables de décisions drastiques comme l’interruption totale du trafic du 23 au 27 mai, en prévenant les usagers le vendredi 20 au soir : pourquoi ne pas aller plus loin et affronter une grève de plusieurs mois pour que quelque chose change enfin. Je suis prêt à prendre mes dispositions. C’est le genre de question que vous devriez poser aux usagers plutôt que vos questionnaires hypocrites à grands frais d’instituts
d’études.
Veuillez trouver ci jointe mon attestation annuelle d’abonnement.

L.R.

Share

Acheter un ticket Colomiers-Pibrac ?!

Bonsoir,
J’ai une carte pastel Tisséo. J’habite à Pibrac.
Quand je veux aller de l’aéroport de Blagnac à Pibrac, je prends le TRAM jusqu’aux Arènes et ensuite le train jusqu’à Pibrac. Il y a un problème : impossibilité d’acheter un ticket pour la partie Colomiers-Pibrac. Aux Arènes il n’y a pas de distributeur et à Colomiers le temps d’aller acheter un ticket, le train est reparti. La seule solution est de ne pas payer le trajet, c’est ce que je fais. Pour le moment je n’ai jamais été contrôlé. A quand le prolongement de la ligne C ?

Je suis à Pibrac depuis 20 ans, chaque année on nous dit que dans deux ans le prolongement sera effectif. Nous attendons!!!!
Pouvez-vous m’éclairer?
E.C.

Share

TER-Vélo

En rentrant , dimanche 15 mai, de Narbonne par train TER de 16h02 – j’ai eu la surprise de constater que les contrôleurs appliquaient scrupuleusement le règlement – Pas plus de 6 vélos accrochés – Sur le parcours jusqu’à Toulouse, une quinzaine de cyclistes sont restés à quai alors que c’est vrai, les crochets étaient occupés mais le train n’était pas très rempli. Je pense qu’une action de l’asso auprès du conseil régional s’impose.


En plus du témoignage précédent , j’ai assisté également au refoulement de 10 cyclistes en gare de Matabiau le jeudi 5 mai ! Dans la gare, ce jour là, il y avait affluence de cyclistes pour prendre le train 7306 de 8h15 en direction de Narbonne dont un groupe arborant des teeshirts « 350 ans du canal du midi ». Le train a été annoncé avec 1/4h de retard pour raison d’affluence (…de cyclistes !)- Il y avait heureusement ce matin là, des voitures avec plateforme derrière la cabine du chauffeur et plateforme pour vélos à l’arrière. Mais malgré cet équipement et devant l’affluence (30 cyclistes …) tous n’ont pu monter !

Comme Dimanche 15 mai, les longs WE sont des jours de départ pour nos cyclotouristes …le long du canal du midi ! et le succès de la formule TRAIN + VELO pour entreprendre quelques jours d’escapade va en augmentant! A quand un service du type Train Vélo Loire du mois de Juin au mois de Septembre ainsi que sur les grands WE du mois de mai ???

Share

Toulouse-Muret

Que pensez vous de la fermeture de la voie du 21 au 26 mai prochain non stop entre Toulouse et Muret pour rattraper le retard des travaux de voie actuels, en douce, sans aucune communication envers la clientèle ? Les destinations de Tarbes et Foix sont impactées, aucun train pendant 6 jours.
L’infra est en train d’organiser les travaux pour cette période et de mobiliser son personnel 6 jours consécutifs, y compris le we, en 3×8, avec l’entreprise Meccoli
C’est dans 1 semaine et demi ! Les billets de train sont en vente normalement comme si rien ne se passait, black out absolu. Les usagers sont pris en otage, une fois de plus.
Jean Marc C

Share

« Les amoureux qui s’bécottent sur les bancs publics » …

Brassens n’aurait jamais eu l’idée d’écrire ces paroles si le mobilier de Tisséo avait été en service. Il n’aurait jamais eu le loisir d’observer des amoureux tant ces bancs sont inconfortables. Bien sûr ce n’est pas des bancs publics, même s’ils sont à destination du public. C’est le mobilier JC Decaux. Choisi par Tisséo. Donc par nos élus… Calculé idéalement pour ne pas avoir envie de s’y asseoir. C’est de la haute ingénierie : la matière, métallique et froide en hiver. La longueur, trois personnes peuvent s’y asseoir serrées si elles font montre de bonnes manières, encore faut-il qu’elles soient calibrées « normalisées ». Enfin la profondeur, qui permet de distinguer repose-fesses et chaise. Et lorsque vous êtes assis sur cette lame d’acier perforé vous découvrez les joies de la cambrure. Un boudin métallique d’une dizaine de centimètres de diamètre sert de dossier. Le bonheur c’est quand vous reprenez la position verticale ! Et il se peut que vous passiez de 10 à 20 minutes avant que votre bus arrive…

Il y a quelques années les syndicats avaient protesté contre une chaise mise à disposition du personnel de surveillance : elle avait été calculée avec une légère pente afin que la personne assise, si par mégarde s’assoupissait, tombait ! C’est la même logique, mélange de violence, d’ironie et de quand-à-soi à l’égard des autres…

Bref, imaginons, vous êtes à Esquirol… Autrefois les bancs étaient les mêmes mais il y avait en plus des bancs de granit gris qui depuis ont été retirés. Merci aux journaux gratuits qui ont souvent servi d’isolation en hiver, entre mes modestes rondeurs et la froideur de la pierre… Il y avait des potelets de pierre, mobilier urbain, sur lesquels beaucoup d’entre nous s’asseyaient. Simples reposes-fesses, froids eux aussi… Aujourd’hui, alors que pas moins de 5 lignes de bus différentes passent, que l’espace a été réaménagé, il y a en tout et pour tout six places assises !!!

Encore êtes vous assis me direz-vous ? Prenons par exemple l’arrêt de bus St Michel Marcel Langer ou bien l’arrêt Palais de Justice… Là il n’y aucun abri-bus. Juste un poteau marquant l’arrêt. On nous a pourtant dit qu’il fallait un mètre quarante de débattement pour pouvoir installer un abri-bus. On l’a bien compris. Et pourtant depuis plusieurs années nous nous gelons, nous nous abritons sous l’auvent des commerces lorsqu’il pleut, alors qu’il serait possible, souhaitable et nécessaire d’installer des abris-bus, dans les deux sens à ces arrêts.

Et Basso Cambo ? Vous y passez à Basso Cambo ? Il y a 11 lignes de bus dont c’est le terminus. Là aussi des travaux ont permis d’agrandir l’aire de circulation des bus. Croyez-vous que des abris bus, ou même des bancs aient été installés ? Que nenni… Le 21 plante son arrêt seul, désert, en plein courant d’air. Ou que la salle d’attente permette de surveiller le prochain départ du bus ? Non pour cela il faut rester dans le métro… Et puis depuis que les bus sont fermés aux terminus pour cause de vigipirate renforcé et que les usagers ne peuvent plus s’installer dans les bus et se mettre à l’abri, la qualité du service a encore diminué.

J’en aurai fini avec le mobilier de Tisséo, lorsque je vous aurai fait part de mon sentiment vis-à-vis des pubs qui tapissent les parois. Vous savez ces images hors de toute réalité vantant des ailleurs enchanteurs et le plus souvent dénudés… Alors quand Brassens chantait que c’est sur ces fameux bancs que les amoureux avaient vécu le meilleur de leurs amours, je dirais que c’est sur ces fameux bancs que nous nous sommes désolés de la médiocrité de notre société.

Les plus dérangeantes sont celles pour la lingerie féminine ; des femmes dénudées, souriantes, contrastent avec la grisaille de l’hiver.

Share