Témoignages

Pour nous transmettre un témoignage, rien de plus simple : envoyez un mail à contact@autate.fr

Revoir le fonctionnement de Mobibus

Comme je le soulevais l’autre jour à TO7, pour suivre une activité à laquelle participent deux personnes handicapées, il semblerait que l’organisation de ce transport Mobibus soit très compliquée. Le sentiment d’un des chauffeurs était que beaucoup de choses ne sont pas harmonisées, et que c’est un peu la panique. Y a-t-il moyen de mettre les choses à plat et de réfléchir à une harmonisation qui faciliterait la vie des personnes à mobilité réduite comme celles des personnes qui s’en chargent et dont le travail est générateur de stress ? Merci Cordialement.

Gisèle V.

Share

dédommagement pendant les travaux Ligne A ?

Est-ce que Tisséo à prévu de suspendre le prélèvement mensuel ou de proposer un dédommagement pendant la fermeture de la ligne A pendant les mois de juillet et aout pendant 3 ans de suite ?

Pour ma part j’utilise la ligne A de bout en bout et je ne prendrais pas le bus de substitution car je pense que ma durée de trajet va atteindre 1h30 le matin et autant le soir. J’ai déjà testé il y a 2 ans pendant les coupures de la ligne A par moitié et je me suis rendu compte que prendre le bus de substitution est impossible vu la durée du trajet.

De plus, je prends 3 semaines de congés d’été en septembre, cela va revenir à ne pas prendre le métro pendant 4 mois sur l’année, 3 année de suite.

Que propose Tisséo ? Est-ce que l’Autate peut demander quelque chose à Tisséo ?
Salutations.
CM – adhérente AUTATE

Share

le site voyages-sncf oublie la gare d’Austerlitz ?

Pour réserver un billet de train de nuit entre Toulouse et Paris, via le site voyages-sncf, c’est un vrai jeu de piste :

1/La gare d’Austerlitz est la SEULE gare de Paris à n’être pas proposée comme choix d’arrivée. Il faut cliquer sur « Paris (toutes gares intra muros) » ou « trouver votre gare sur une carte », ce que j’ai fait.

2/une fois cliqué sur « trouvez votre gare sur une carte », on tombe sur une première carte mondiale

3/une fois cliqué sur Paris, on trouve une carte de Paris

4/On peut enfin sélectionner notre gare d’Austerlitz.

Le train de nuit, ça se mérite ? !

Share

Baisse du service à Frouzins

L’offre de transport baisse sur Frouzins : les bus (ligne 57) sont moins fréquents que l’année dernière. En octobre, Tisséo SMTC ont réduit une nouvelle fois le nombre de services entre 8h et 9h le matin. Dans cette tranche horaire nous sommes passés de 1 bus toutes les 12 mn (il y a quelques années), à 1 bus toutes les 15 mn (jusqu’en octobre 2016) et maintenant 1 bus toutes les 20 mn (en période scolaire, mais pendant les vacances scolaires, la fréquence est restée à 1 toutes les 15 mn).

Résultat : plusieurs fois par semaine, en période scolaire, le bus est bondé, jusqu’à ne plus s’arrêter pour prendre de passagers aux arrêts.
Des usagers ont écrit (et incité d’autres usagers à écrire) à Tisseo pour décrire la situation et réclamer le rétablissement de la fréquence de 1 bus toutes les 15 mn au minimum.

Tisséo est parfaitement au courant, les chauffeurs (à qui les usagers se plaignent) ont relayé le mécontentement général.
Réponse de Tisséo du genre « nous mettons tout en œuvre ….. ».

Share

Sécurité maximale pour le Noctambus mais pas le métro

Je suis jeune et je prends de temps en temps le service Noctambus. Je suis étonné des mesures très fortes de sécurité qui existent autour de ce service alors qu’il n’y a pratiquement rien sur le métro : le jeudi soir, quand on prend le Noctambus avant d’attendre le bus il y a une navette Tisseo qui arrive et 2 hommes (un de la sûreté et un de la prévention) qui sortent de cette navette. Ensuite, le Noctambus arrive et il y a aussi un agent de sûreté dans le bus. Sécurité maximale donc pour le bus. La navette devance le bus jusqu’à Saint-Michel et retourne à Marengo SNCF. L’agent dans le bus, quant à lui, surveille que le voyage se passe bien. Donc 3 agents de sécurité pour le Noctambus et pratiquement rien pour le métro.

Share

être assis ou être debout, telle est la question

Récemment il y a eu des travaux à l’arrêt Pont Neuf. Bonne nouvelle me direz vous. C’est en général l’occasion d’amélioration… Pour le confort de l’abri bus rien de nouveau pour l’usager. Toujours ce ban étroit et métallique qui refroidit en cette saison. Toujours ce boudin qui borde le ban, vous rentre dans les reins et vous donne l’avantage de vous cambrer et de redresser le menton ! olé !  Bref le confort façon Decaux validé par le choix de nos élus !

Mais je m’y suis assise malgré tout. Attendre debout un bus durant 13 minutes ou plus …. Et là je me suis rendu compte que l’abri était monté à l’envers. Comment ça me direz vous ? Et bien la publicité qui se trouve à droite habituellement est à gauche à cet arrêt. Et la vitre transparente qui permet de voir le bus arriver pendant que vous l’attendez assis, cette vitre est opacifiée par une publicité.

Conclusion vous êtes devant une alternative : attendre assis, ne pas voir le bus arriver et le louper. Car si vous ne  faites pas signe au chauffeur, il ne s’arrête pas. Aucun arrêt n’est obligatoire !  Ou alors l’attendre debout, le voir arriver, lui faire signe.

DC

Share

Travaux en ville

C’est une carte de curiosité qui doit dater de 91 ou 92
Qui peut nous dater cette photo  et a des anecdotes sur la construction ?
Qui se souvient de la galerie marchande du métro Jean Jaurès qui a fait un flop commercial à l’époque ? Les commerçants qui s’étaient engagés dans cette aventure y ont laissé des plumes.
Pensez vous que les futurs travaux de la 3ème ligne de métro seront plus faciles pour les riverains ?  plus courts ? moins pertubants ?
Et qu’avec les argiles gonflantes sur lesquelles sont construites nombre de maisons, aucune ne subira de préjudice ?
On se souvient par exemple du restaurant «  le belge » sur le boulevard dont les fondations ont bougé. Il affirmait que c’était les trous du métro qui avait fait bouger l’immeuble. Le propriétaire avait mis la clé sous la porte et a campé de nombreuses semaines comme un clochard devant son resto fermé : il demandait la reconnaissance du préjudice à la SMAT.
Share

Ligne 30 : temps de trajet/fréquence/synchronisation

Suite à votre appel à témoignage relayé par l’AUTATE, je souhaite vous faire part de mon expérience concernant la ligne 30.

Je réside à Castelginest, commune proche de Fenouillet, et je travaille à côté de l’aéroport, avenue Didier Daurat. Lors de mon installation il y a 5 ans, j’ai étudié les possibilités pour aller travailler en transport en commun, notamment via la ligne 30. J’ai essayé de réaliser un trajet en voiture jusqu’à Fenouillet avec la prise du bus 30, et un trajet avec un bus qui relie Castelginest à Fenouillet (ligne 113) puis le trajet avec la ligne 30.

Dans les deux cas, les temps de trajet sont trop longs à cause de la ligne 30. En effet, il faut compter une heure du terminus de Fenouillet à l’aéroport, à cause de l’itinéraire actuel. Cette durée rend son utilisation trop longue vis à vis de la voiture.

Le trajet me semble donc trop étalé, au moins pour les personnes situées en bout de ligne. Je ne sais pas s’il faudrait supprimer des arrêts, ou envisager 2 lignes avec 2 itinéraires (dont un raccourci pour les habitants de la zone de fenouillet) mais dans tous les cas, cela ne convient pas actuellement pour les personnes qui travaillent.

De plus, les horaires ne sont qu’en début et en fin de journée. Il n’existe pas de rotation entre midi et deux heures, ce qui ne permet pas aux personnes effectuant une demi-journée de travail d’utiliser la ligne 30. De même, son extension au samedi pourrait être judicieux, surtout que la ligne dessert l’aéroport et le centre commercial de Fenouillet (récemment agrandi) qui sont deux équipements qui fonctionnent ce jour-là.

Il faudrait aussi envisager de synchroniser les horaires avec les autres lignes, comme la 113 (qui a son terminus à Fenouillet et dessert les communes depuis Fenouillet). A titre d’exemple, le 113 arrive à Fenouillet à 7h21, alors que le départ précédent a lieu à 7h10 et le suivant à 7h50. De même à l’arrivée de 8h24, où le départ précédent a lieu à 8h15 et le suivant à 8h40. Cette simple synchronisation pourrait permettre d’utiliser en synergie la ligne 30 et la 113.

En conclusion, la ligne 30 ne permet pas aux habitants du nord-est de l’agglomération (zone de Fenouillet, Castelginest, Saint-Alban, Pechbonnieu, etc.) de se passer de la voiture pour venir travailler à Blagnac. Ceci est dommage, car il y a une vraie demande, et celle-ci va d’autant plus croître avec les projets d’aménagement liés au boulevard urbain nord. Sans une solution efficace de liaison avec Blagnac, ce sont de nouvelles voitures qui viendront encombrer la ville, contribuant à l’asphyxie actuelle.

Share