All posts by pascalbarbier

problèmes sur les horaires et passages des bus

Bonjour,

Je me permets de vous contacter concernant le réseau de transport de Toulouse Tisséo Il y a de gros problèmes sur Toulouse, le métro a été arrêté pendant plus d’un mois au mois d’Août 2017 je vous laisse imaginer le désespoir pour se rendre au boulot par bus ou à pied pas le choix et payer 50 euros pour utiliser ses jambes.

Mais il n’y a pas que cela, il y a des problèmes sur les horaires et passages des bus (bus qui passe ou non) aucune information de leur part à nous de nous débrouiller. Quand on les joint au téléphone ils sont incapables de donner des raisons et nous disent d’aller remplir un formulaire sur le site. (formulaire qui ne sert à rien puisque rien ne change) Ce matin encore je suis arrivé en retard au boulot puisque mon bus13 qui passe normalement à 6h55 n’est pas passé. Les Toulousains sont à bout de nerfs. Merci de faire remonter ces informations.

Dans l’attente je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, de mes salutations distinguées.

Share

usagers : ligne 67 + problèmes avec les poussettes

Bonjour,

Usagers ponctuels de la ligne 67, nous avons vu votre mot sur l’arrêt Cabanon.

Nous sommes à la fois usagers et voisins. Nous sommes déçus de l’horaire du dernier bus en semaine et que le dimanche il n’y ait rien. La mise en place pour les bus du matin du bus chenille est un plus. Par ailleurs, nous descendons à l’arrêt clinique Pasteur…

Rien n’est fait pour les poussettes on descend tant bien que mal sans renverser la poussette la hauteur est importante. Il faut se battre pour avoir de la place avec la poussette car pas de place assise les gens ne se lèvent pas mais râlent… dans le métro idem faut se battre et prendre des remarques des autres usagers qui n’aiment pas qu’on aille travailler en utilisant les transports en commun du coup on prend la voiture.

Share

FNAUT infos n°262 : des RER dans les villes de province, un projet réaliste

FNAUT Infos n°262 mars 2018 (PDF)

Les grands projets ferroviaires ne concernent pas que les voyages à longue distance ou le transport du fret.

De nombreuses métropoles de province possèdent une étoile ferroviaire sous-utilisée.

A partir de l’exemple des S-Bahn développés en Allemagne et dans les pays voisins, la FNAUT propose de mettre en place des services ferroviaires diamétraux à haute fréquence ou « RER », complémentaires des services TER traditionnels et desservant le cœur de ces agglomérations.

Étroitement connectées aux transports urbains, ces offres ferroviaires attractives permettraient d’absorber une circulation automobile envahissante et d’éviter la construction de nouvelles infrastructures routières.

Le cas de Toulouse est traité à la page 4.

Share

lignes 49, 73 sur l’Union

Bonjour,

J’ai envoyé 3 messages à ce sujet, 2 à Tisséo et un à la mairie de L’Union. La mairie ne m’a simplement répondu qu’elle faisait suivre le courrier à Tisséo et Tisséo a botté en touche.

La déviation prive tout un quartier de desserte, aucun arrangement provisoire n’a été prévu : cette déviation va perdurer jusqu’en novembre 2018.

Mon premier courrier à Tisséo concernait une demande d’aménagement provisoire, aller/retour de bus … Une telle demande n’est pas du ressort de Tisséo et a été transmise à Tisséo Collectivités.

Ma deuxième demande, que je viens de reformuler, demandait pourquoi le bus 49 ne s’arrêtait pas à l’arrêt Bayonne du bus 76. Réponse à côté : « à cause de la déviation ». En effet, à cause de la
déviation il ne peut pas desservir son arrêt, mais il passe avec la
déviation devant l’arrêt du 76 mais ne prend pas ou ne dépose pas de passager. De plus la zone est très mal desservie, les bus partant tous à la même heure des Argoulets.

Share

Bus 70

Ayant déjà contacté Tisséo plusieurs et ayant reçu une seule réponse bateau et nullement suivie d’effet je tente ici.

Je prends tous les mercredis et jeudi soirs le bus 70 à l’arrêt Passerelle Haedens ou Pont du béarnais en direction d’Aeroconstellation. Je sors du travail (situé sur le boulevard de la marquette) à 17h et le 70 est censé passer à 17h12 à Passerelle Haedens. Or il passe systématiquement en avance de quelques minutes. Pas le bout du monde me direz-vous? Certes, mais quand le suivant est vingt minutes plus tard, tout à coup cela prend une tout autre importance de rater celui-là simplement parce que les chauffeurs ne respectent pas les horaires!

Le comble du comble c’est quand vous avez réussi (en courant comme un dératé) à l’attraper et qu’il s’arrête à l’arrêt Ponts-Jumeaux (juste en suivant) pendant quelques minutes de plus « pour assurer la ponctualité du service »!
J’ai appelé plusieurs fois Tisséo et j’ai également écrit sur leur site sans succès… je suis vraiment fatiguée de ce service à contretemps.

Une utilisatrice toujours plus tentée de prendre sa voiture.

Share

Mobilités du quotidien : le rapport DURON

L’actualité sur le rapport Spinetta et le projet de suppression du statut des futurs cheminots a fait passer au second plan le rapport Duron sur le financement des infrastructures de transport.

Philippe Duron a été nommé, dans le cadre des assises de la mobilité, président du conseil d’orientation des infrastructures de transport (vocation à être pérenne) qui prend la suite d’une commission Duron des infrastructures mises en place par le gouvernement précédent. Son objet : évaluer la capacité de financement des infrastructures de transport mais aussi de mobilité (pistes cyclables, pôles d’échanges multimodaux, cheminements piétons) et établir des priorités sur leur financement.

3 scénarios ont été élaborés :

  • Le scénario 1 est celui dans lequel l’Etat prolonge la trajectoire financière déjà actée pour 2018-2020 sur les années ultérieures (48 Md € en 20 ans). C’est déjà de 25% supérieur à la dépense de la période 2012-2016 qui avait par exemple permis sur le ferroviaire de lancer un plan de régénération du réseau (mais à ce rythme il faudrait plus de 10 ans pour le mettre réellement à niveau), de remettre à niveau l’entretien des routes nationales qui avaient été délaissées d’où ensuite des coûts plus élevé. Durant cette période, les aides aux investissements des collectivités sur les transports urbains ont été minimes.

Le rapport Duron considère que ce scénario est très insuffisant. L’AUTATE considère que le scénario 1 qui verrait seulement le prolongement du niveau d’investissement des dernières années est totalement inacceptable.

  • Le scénario 2 c’est déjà 60 Md € en 20 ans et le scénario 3 prévoit 80 Md €.

A Toulouse, au sens du périmètre Tisseo :

  • la régénération des voies ferrées n’est pas impactée parce qu’il y a eu un plan , toujours en cours, de remise à niveau . Mais le rapport préconise le traitement du noeud ferroviaire de Matabiau, et aussi sur la modernisation des voies (signalisation en priorité),
  • l’entretien des routes nationales n’est pas non plus concerné car, sur le périphérique, les travaux d’isolation phonique et de traitement des eaux sont en cours,
  • par contre les subventions aux métros, tramways, LINEO sont essentielles pour le PDU de Toulouse, mais l’Etat a depuis très longtemps privilégié les infrastructures les moins coûteuses et qui réduisent la voirie  pour favoriser le report modal. En clair, le taux de participation de l’Etat à la 3ème ligne de métro risque d’être assez faible.
  • le rapport Duron enfin vise « le développement des nouvelles mobilités par les collectivités » intéressantes mais à traduire concrètement : aires de covoiturage? pistes cyclables ?…

Autres sujets traités : la tarification. Le rapport préconise un rééquilibrage progressif entre la part payée par le contribuable et celle payée par l’usager (actuellement de 20 à 30%). Déjà beaucoup de collectivités ont relevé leurs tarifs (ex de Nantes qui n’arrivait pas à financer simplement l’entretien de ses 3 lignes de tramway).

L’AUTATE se félicite que les toutes premières priorités soient l’amélioration de la qualité des réseaux existants et le développement de la performance des transports en ville pour lutter contre la congestion routière et la pollution. Toutes les formes de mobilité sont concernées : le ferroviaire (régénération du réseau, suppression de passages à niveau, diminution du bruit et priorité aux nœuds ferroviaires pour les nouveaux investissements Toulouse-Matabiau et les Aménagements Ferroviaires du Nord de Toulouse (AFNT) permettant d’augmenter le nombre d’aller-retour TER), le routier (entretien du réseau national revalorisé), les transports en commun en ville, les pôles d’échanges multimodaux, les cheminements piétons et vélos, les innovations.

L’AUTATE soutient en particulier les préconisations du rapport relatives au développement des RER, qui rejoignent parfaitement sa proposition de réseau de trains métropolitain sur l’étoile ferroviaire toulousaine.

Pour satisfaire les besoins, même seulement les plus urgents, il faut un effort d’investissement à la hauteur des enjeux, c’est vital pour l’avenir de notre agglomération, la santé de ses habitants et la préservation de son environnement.

Share

Commissions territoriales SMTC de mise en place Projet Mobilités

L’actualité de l’AUTATE, c’est notre participation à toutes les Commissions Territoriales de Tisseo Collectivités dans le cadre de la mise en place du Plan de Mobilités 2025-2030. On pousse pour des bus en sites propres, dédiés au transport en commun à 100% et ouvert à nos amis cyclistes.

Pour avoir le compte-rendu, contactez-nous

 

Share

Rencontre avec les voyageurs de la ligne SNCF Toulouse-Muret

Rencontre avec les voyageurs de la ligne SNCF Toulouse-Muret

Le 1er mars, des adhérents de l’Autate ont distribué des tracts dans les gares de Portet et de Muret et dans des trains (bien chargés). La même opération avait été faite entre Toulouse et Labège la semaine précédente. L’objectif était de recueillir le ressenti des usagers, et de les inviter à témoigner sur leur vécu dans les transports en commun en contactant l’AUTATE (tél, sms, mel).

Beaucoup de voyageurs ont fait part de leur mécontentement sur le fonctionnement de la ligne : suppressions de trains (le jour même d’ailleurs), trains classiques surchargés les lundi et vendredi alors qu’il y a des trains à 2 niveaux (Régiolis 2N) en milieu de semaine, parking de Portet saturé avec à la clé de fortes amendes pour ceux qui se garent hors des places aménagées, gare de Portet fermée trop tôt et pas d’abri sur le quai en direction de Muret.

Ces informations seront compilées pour appuyer des demandes d’amélioration au Conseil régional et à la SNCF.

Share