Tag Archives: SNCF

[actuCôtéToulouse] Ils lancent une pétition pour améliorer la desserte ferroviaire vers Labège

Un article de David St Sernin publié le 22/04/2016

En plein débat sur le projet de desserte en métro de Labège, une association voudrait déjà que l’on améliore la desserte ferroviaire depuis Toulouse. Elle lance une pétition.

Alors que les élus se crispent depuis plusieurs années sur la manière dont il faudra, un jour, desservir Labège en métro, les citoyens se mobilisent et proposent des alternatives pour améliorer la desserte du sud-est toulousain, cela sans attendre plusieurs années.

L’Association des Usagers des Transports de l’Agglomération Toulousaine et de ses Environs (AUTATE), qui s’est relancée il y a quelques mois, a lancé jeudi 21 avril une pétition « pour mettre en place une desserte ferroviaire efficace vers Labège en attendant le métro».

Pas de desserte en train de Labège depuis Toulouse entre 8 h 15 et 10 h 15…

lire la suite

Share

[La Dépêche] C’est la nouvelle bataille du rail : un manifeste pour sauver nos trains

Un article de Gilles-R. Souillés publié le 08/04/2016

Plusieurs ligne ferrovaires sont menacées de disparition autour de Toulouse. Un collectif engage la résistance pour maintenir un service public performant au service des usagers.

Agir avant qu’il ne soit trop tard… La libéralisation des transports et la perspective de la disparition de plusieurs trains de nuit et intercités passant par la gare Matabiau d’ici à la fin de l’année (lire ci-contre) ne passent pas à Toulouse.

Autour du Parti communiste et des syndicats de cheminots, le comité de défense et de promotion du rail vient d’engager la résistance en lançant un manifeste pour sauver le service public ferroviaire. «L’état a laissé se dégrader le réseau en se désengageant petit à petit et justifie maintenant les fermetures de lignes par leurs déficits, souligne Bernard Marquié ancien vice-président du conseil régional. On a laissé la SNCF saborder volontairement la qualité et la régularité de ces lignes. C’est intolérable»

lire la suite

Share

[La Dépêche] Ligne Toulouse-Tarbes : la modernisation est sur les rails

Un article de Guillaume Atchouel paru le 1/04/2016

C’est mercredi soir qu’a eu lieu, à Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne) le lancement officiel des travaux de modernisation de la ligne de chemin de fer Toulouse-Tarbes. Ce démarrage de chantier a été donné par Carole Delga, présidente de la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, Alain Quinet, directeur général délégué de la SNCF et Pascal Mailhos, le préfet de la région.

Ce chantier, qui consiste à remplacer 300 km de rails (150 km sur deux voies), le ballast, les traverses mais aussi des aiguillages et plusieurs autres équipements, se déroulera jusqu’en 2020. Ces travaux, d’un montant de 450 millions d’euros, sont financés par la SNCF Réseau à hauteur de 430 M€ et de 20 M€ par la Région.

lire la suite

Share

[actuCôtéToulouse] Toulouse. La gare SNCF de Saint Agne sera rénovée jusqu’en septembre 2016

un article d’Anthony Assema paru le 22/03/2016

Jusqu’au mois de septembre 2016, la SNCF modernise la gare de Toulouse Saint-Agne, un noeud multimodal qui génère un grand flux de voyageurs. Voici ce qui va changer.

Pour la SNCF de Midi-Pyrénées, l’année 2016 est placée sous le signe du relooking et de la modernisation des gares toulousaines, à l’image de la plus importante, celle de Matabiau.

> LIRE AUSSI : Toulouse. Tout ce qui va changer à la gare SNCF de Matabiau en 2016

Mais un autre lieu bien fréquenté va faire l’objet de travaux : il s’agit de la gare de Saint-Agne, dans le sud-est de la ville après Saint-Michel. Chaque jour, la gare, véritable noeud multimodal avec la connexion avec la ligne B du métro, accueille plus de 3000 voyageurs.

De nouveaux abris voyageurs…

lire la suite

Share

[France 3 Midi-Py] SNCF : des usagers du TER Auch/Toulouse font grève des billets de train

Un article d’Hanissa Harraou paru le 17/03/2016

Il n’y a pas que la SNCF qui peut faire grève. Une poignée de voyageurs de la ligne Auch/Toulouse a décidé de ne plus acheter de titres de transports. Ils demandent que le terminus de ce trajet soit de nouveau la gare Matabiau et non plus les Arènes comme c’est le cas depuis décembre 2015.

En décembre dernier, les usagers gersois de la ligne Auch-Toulouse ont eu une une mauvaise nouvelle : le train qu’ils empruntent tous les matins depuis pour aller travailler, ne s’arrête plus à la gare de Toulouse Matabiau, mais 15 minutes plus tôt, à l’arrêt Saint-Cyprien-Arènes. Une situation inacceptable pour ces voyageurs, qui ont décidé de ne plus acheter leur ticket de transport.

lire la suite

Share

[La Dépêche] Les métropoles veulent davantage de trains entre Toulouse et Montpellier

Le premier accord-cadre de partenariat entre les deux métropoles régionales, Montpellier Méditerranée et Toulouse Métropole, sera signé par les deux présidents, aujourd’hui à 10 heures à Toulouse et demain après-midi à Montpellier. Outre une coopération renforcée des deux collectivités en matière de tourisme et d’attractivité internationale, cet accord comprend notamment un volet important sur les transports. «Les deux métropoles considèrent comme absolument prioritaire la réalisation d’un tronçon (TGV) Toulouse-Narbonne (et) en attendant, elles plaident pour l’amélioration de la qualité, en durée comme en cadencement, de la liaison ferroviaire actuelle Montpellier-Toulouse» peut-on lire dans cet accord. «Le barreau ferroviaire Toulouse-Montpellier ne peut attendre», soulignait François Chollet, ambassadeur de Toulouse Métropole auprès de Montpellier Méditerranée, mardi soir devant les membres du Codev réunis en assemblée générale.

Mardi, Carole Delga, présidente de la grande région, reçue par Guillaume Pepy, patron de la SNCF, lui rappelait «la nécessité d’accorder les moyens qui répondront aux demandes de la Région». Actuellement, il n’existe que onze trains par jour reliant Toulouse et Montpellier en un temps variant de 2 h 05 à 2 h 35 (la plupart avec changement à Narbonne), alors qu’il ne faudra que 2 heures pour relier Bordeaux à Paris en 2017, avec 16 TGV quotidiens. Jacques Rascol, directeur régional SNCF-Mobilités, a estimé récemment : «On pourrait arriver à treize trains Montpellier-Toulouse».

Share

[Côté Toulouse] Tout ce qui va changer à la gare SNCF de Matabiau en 2016

Un article de paru dans Actu Côté Toulouse le 27/01/2016

La SNCF Midi-Pyrénées (fusionnée avec Languedoc-Roussillon) a présenté les projets 2016 pour la gare Matabiau. Aménagements, services, sécurité : voici ce qui vous attend.

L’année 2016 sera le symbole de quelques changements autour et dans la gare Matabiau de Toulouse. C’est ce qui ressort des annonces faites par la direction de la SNCF en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon (fusionnée en même temps que la fusion des deux régions au 1er janvier 2016), lundi 25 janvier 2016. Tour d’horizon.

Dans la gare : le hall arrivées relooké, le « We Bike » annoncé

Après une année 2015 marquée par l’arrivée du WiFi et le réaménagement du hall départs et l’installation de davantage de places assises, et plus confortables, 2016 verra la poursuite du relooking intérieur de la gare Matabiau. Pas besoin de s’appeler Stéphane Plaza pour remarquer certains aspects sombres de la gare, peu propices au sentiment de sécurité.

Ainsi, d’ici la fin de l’année, des travaux se dérouleront dans le hall arrivées, qui aura la même physionomie que le hall départs avec davantage de luminosité et de places assises.

lire la suite

Share

[La Dépêche] Trains régionaux, LGV… Les priorités pour 2016

Cette année, SNCF Réseau va mobiliser 180 M€ pour moderniser les TER et sécuriser le réseau. En 2016, se dérouleront aussi les États généraux du Rail pour fixer les priorités de la grande Région.

La candidate Carole Delga l’avait promis lors de la campagne : élue à la tête de la grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, elle remettrait à plat l’ensemble des dossiers ferroviaires. C’est ainsi que cette année 2016 verra la tenue des États généraux du rail voulus par la nouvelle présidente pour dessiner les priorités en matière de transport et d’intermodalité.

En attendant cette échéance, SNCF Réseau (ex-RFF) et SNCF-Mobilités observent une certaine réserve quant aux projets qui pourraient découler de ces assises ferroviaires.

Les deux régions désormais confondues, c’est 800 trains par jour, dont 550 TER, et 37 millions de voyageurs par an. «Alors que les deux conventions qui lient la SNCF et le conseil régional arriveront à échéance au 31 décembre 2016, il va s’agir de construire ensemble une nouvelle offre de services et de dessertes, avec des solutions Toulouse-Tarbesinnovantes et des tarifications adaptées. La dynamisation de la liaison Toulouse-Montpellier sera un des premiers chantiers», expliquaient hier, à l’occasion d’un point presse Jacques Rascol, directeur régional SNCF Mobilités, et Pierre Boutier, son homologue pour SNCF Réseau.

Sans doute faudra-t-il attendre encore un an pour que le nouvel exécutif se prononce sur les principaux axes de travail. La mise en service du TER à 1 euro, comme c’est déjà le cas en Languedoc-Roussillon, constitue l’exemple le plus emblématique… Hier, ont été développés les différents objectifs que s’est fixés la SNCF pour cette année.

lire la suite

Un article de Jean-Marie Decorse paru le 26/01/2016

Photo DR

Share

[La Dépêche] Retards dans les TER : les chiffres officiels loin de la réalité du terrain

Transports

 

L’association de consommateurs UFC Que Choisir Toulouse a relevé 717 incidents en 5 mois sur le réseau TER. Elle demande un droit au remboursement automatique en cas de retards récurrents.

L’amélioration est «insignifiante». Sur les 10 premiers moins de l’année 2015, le taux de ponctualité «officiel» des TER de Midi-Pyrénées est de 89,4 %. Soit à peine 0,4 % de mieux que sur les 10 premiers mois de 2014, où, selon l’association de consommateurs UFC Que Choisir Toulouse, 89 % des trains avaient été ponctuels dans notre région.

Et encore, l’association donne ici les chiffres issus des données officielles de la SNCF. Or, ceux-ci ne prennent pas en compte les trains déprogrammés, ni les retards de moins de 6 minutes.

Retard de 18 minutes en moyenne

Pour concrétiser en chiffres le quotidien des Toulousains, l’UFC Que Choisir a lancé en mai 2015 l’application mobile «Anti-retards». Celle-ci permet aux utilisateurs des trains régionaux de signaler les incidents rencontrés (annulations, retards). En cinq mois, explique l’UFC, les utilisateurs de l’application ont fait remonter 717 incidents : 71 % concernaient des retards, et 29 % des annulations de trains.

Le retard moyen constaté en Midi-Pyrénées grâce à l’application s’élève à 18 minutes. Et dans 50 % des cas (!), la SNCF n’a communiqué aucun motif d’explication aux voyageurs.

«Trop, c’est trop. Il est temps que les candidats aux régionales (6 et 13 décembre prochains, N.D.L.R.) s’engagent, explique Sylvie Pradelle, présidente de l’UFC Que Choisir Toulouse. Et qu’ils le fassent précisément».

L’association préconise deux solutions pour améliorer le quotidien des usagers, et inciter la SNCF à véritablement agir pour la ponctualité de ses trains : un droit au remboursement automatique en cas de retards récurrents sur les lignes, et une politique de bonus/malus, qui ferait baisser les paiements de la région en cas de retards trop nombreux.

«Actuellement, on privilégie le TGV, qui transporte très peu de personnes, en regard des millions de voyageurs quotidiens qui prennent le TER dans notre région», explique Danielle Charles, de l’Association des usagers des transports de l’agglo toulousaine et environ (1). Avec plusieurs autres associations d’usagers, elle souhaite «faire pression sur l’exécutif politique».

lire la suite sur La Dépêche

illustration : photo DDM

Share