Pétitions

Pétition : POUR DES BUS SOIRS & WEEKENDS OUEST de TOULOUSE

Une pétition initiée par le collectif Le désert de l’ouest

A l’ouest de Toulouse, entre 21heures et 5h30 du lundi au vendredi, aucun transport en commun n’existe. Le désert commence aux portes du métro Basso Cambo.
Le projet de Lineo3 (remplaçant l’actuelle ligne 65) entre dans sa phase préparatoire de travaux et sera mis en service en septembre 2018. Ce projet répond à l’attente d’augmenter l’amplitude horaire avec des bus de 5h30 à 0h30, 7J/7.
Dans cette tranche horaire, la circulation routière est fluide. Attendre la mise en place de zones réservées aux bus est parfaitement inutile pour satisfaire un temps de trajet performant.

Puisque le besoin est acté dans le projet Lineo3, pourquoi ne pas anticiper le budget de fonctionnement et faire circuler le bus 65 dès février 2017 sur la plage 21h-0h30 ?
Nous demandons dès l’hiver 2017 une mise en circulation du bus 65 sur la plage 21h – 0h30, 7J/7.

Share

Oui au train de nuit !

Nous relayons la pétition de Association des Usagers du Train Perpignan-PortBou; Vélo en Têt

La SNCF et l’État se désengagent des trains de nuit, et de nombreuses lignes disparaissent.

Le train de nuit offre pourtant des services uniques :

  • Il maintient un lien entre les territoires périphériques et la capitale.
  • Il dessert directement de nombreux territoires ruraux et de montagne.
  • Il permet de voyager pendant notre sommeil pour arriver le matin, sans journée perdue, ni frais d’hébergement.
  • Il est une alternative moins énergivore aux transports routiers et aériens. Il est donc à favoriser pour la transition écologique dans les transports.

Nous ne voulons pas que les trains de nuit disparaissent comme les tramways ont disparu il y a 50 ans.

Nous interpellons les élus, SNCF et usagers, pour relancer le service public du train de nuit, un maillon important d’un système de transport d’avenir et écologique au service de nos territoires.

——————————–

Les trains de nuit ont besoin de vous !

Plus d’infos, d’idées d’actions, et une enquête sur les dysfonctionnements et le potentiel des trains de nuit sont disponibles sur:

https://ouiautraindenuit.wordpress.com

Voir aussi: https://twitter.com/ouiautraindnuit

www.facebook.com/ouiautraindenuit

Share

PÉTITION CONTRE L’IMPLANTATION DU TÉLÉPHÉRIQUE SUR LE LYCÉE BELLEVUE À TOULOUSE

Nous relayons la pétition du CVL LYCÉE BELLEVUE

Une pétition papier a aussi été lancée dans le lycée, celle-ci a déjà rassemblé plus de 1000 signatures.

Les élèves (représentés par le CVL), le personnel de l’établissement et les parents d’élèves du Lycée Bellevue s’inquiètent de l’implantation de la gare de l’Aérotram et du parcours de la ligne téléphérique dans et au-dessus du Lycée Bellevue. Le choix du site d’implantation de la gare de départ/arrivée du téléphérique « Aérotram », telle qu’il est actuellement présenté, menace le patrimoine bâti et paysager du Lycée polyvalent Bellevue et le quotidien de plus de 2250 élèves et de 200 membres du personnel. En amputant le parc Bellevue d’une partie de sa superficie, en implantant des pylônes dans ce parc, en survolant les bâtiments où travaillent élèves et personnels, en produisant une nuisance sonore, l’Aérotram actuellement en projet modifierait profondément le site du lycée Bellevue et perturberait la tranquillité, le bon fonctionnement et sans doute la sécurité des usagers et du personnel, tout particulièrement par le survol permanent du site. Les flux très importants prévus devant le lycée entraîneraient des problèmes de sécurité pour les lycéens et personnels du lycée comme pour les usagers du téléphérique. Le va et vient incessant de cabines constituerait une dégradation de la qualité des conditions d’apprentissage des élèves. Le projet pourrait engendrer la suppression d’un, voir deux terrains de sport et la destruction de l’entrée du lycée. Ce n’est pas la réalisation du projet en lui-même que nous jugeons négativement, mais bien son implantation sur un site scolaire et son impact prévisible sur le Lycée Bellevue.

Malgré les propositions faites par le lycée lors de réunions, la mairie, les chefs de projets et autres acteurs concernés refusent une modification du projet.

C’est pourquoi nous vous invitons à signer cette pétition, espérant ainsi faire enfin réagir Tisséo, Toulouse Métropole, la Mairie, et SMTC.

Share