[La Tribune] : Requiem pour le PLB, une métropole toulousaine est-elle possible ?

Une tribune de Christian Lavigne publiée dans la Tribune du 09/03/2016 Photo Crédits : DR

Pour Christian Lavigne, premier vice-président de Tisséo de 1977 à 2014 et ancien vice-président du Sicoval chargé des Transports, le dossier PLB illustre l’arrogance toulousaine vis-à-vis des autres territoires composant l’agglomération toulousaine. L’ancien maire PS de Labège estime qu’il est temps d’en finir avec l’éclatement territorial entre Toulouse Métropole, le Sicoval, la Cam et les autres.

« C’est fait. Le maire de Toulouse a imposé sa volonté au terme d’une trop longue période de pseudo consultation qui ne trompait que ceux qui le voulaient bien…

Le sud-est toulousain et le Sicoval ne seront pas desservis par la ligne B qui ne sera pas prolongée. C’est un fait concret et tangible, avec ses conséquences immédiates pour les citoyens.

Le reste ? Le reste relève de contours improbables qui caractérisent la politique des actuels responsables de Toulouse Métropole.

On peut aussi constater que depuis mars 2014, les dirigeants du Sicoval ont bien facilité la tâche au maire de Toulouse. Leur unité de façade, y compris sur ce dossier, ne leur permettait pas de dégager la force, la pugnacité voire l’agressivité nécessaires pour résister à la pression de Toulouse. Le retour fracassant de certains se solde finalement deux ans après par « plus de métro » et un transfuge de l’ex-UMP au fauteuil de maire de Labège. Pas vraiment un retour gagnant.

Le temps n’est plus à développer des argumentaires techniques ou politiques. Le temps n’est plus à la négociation car tous les stades de celle-ci ont été épuisés.

lire la suite

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.