Témoignages

Pour nous transmettre un témoignage, rien de plus simple : envoyez un mail à contact@autate.fr

galère d’usager pendant l’été

Ce matin (le 17/07/2017), que des mauvaises idées:

1. Mauvaise idée de travailler alors que Tisseo est en vacances.
2. Mauvaise idée de prendre deux bus  34 + 78 pour aller bosser.
3. Mauvaise idée pour le 34 d’arriver à Paul Sab juste après le départ du 78.
4. Mauvaise idée pour le 78 d’être cadencé toutes les 20 minutes.

Résultat:

1. Personne (ou presque) dans le 34 : plus les bus sont rares plus ils sont vides, plus les bus sont vides plus ils sont rares.
2. Encore des gens debout dans le 78 : il a beau être rare celui-là, on l’aime troooooooooooooooooop !

Ce soir (le 17/07/2017), ça continue :

Donc à la seconde heure de « pointe » de la journée, c-à-d 18h00, le 78 arrive toujours glorieusement avec un bus toutes les 20 minutes. Résultat évidemment, même (surtout ?) pendant les vacances, il est plein lorsqu’il arrive à la fac de pharmacie. Ou plutôt derrière, à cause des travaux rue des Maraîchers.

Donc il poursuit sa route tant bien que mal sur les ralentisseurs du campus, et il passe par l’entrée principale de la fac, soit juste à côté de l’entrée du métro Paul Sabatier, et à 50m de la gare de bus. Mais… les chefs de Tisséo ont de l’humour, il n’a « pas le droit » (dixit le chauffeur) de descendre ses passagers à cet endroit, il lui faut faire tout le tour du quartier, soit quelques centaines de mètres pleines de voitures et de feux rouges (3 exactement).

Il a pu me faire descendre à l’arrêt Pont Ducoing, j’ai alors rejoint à pied l’arrêt Pont Ducoing dans l’autre sens (ce qui suppose traverser un tas de routes pas bien faites pour ça)… et l’honnêteté m’oblige à reconnaître que j’ai finalement eu mon bus 34.

Là, gros bouchons sur la rocade, donc gros bouchon route de Narbonne à la hauteur de Jules Julien…. mais, ô joie le 34 dépasse toutes les voitures grâce à son couloir de bus ! Donc tout est bien qui finit bien, et merci les couloirs de bus !

Emmanuel C.

Share

aller en train à Colomiers, très pratique

J’ai 17 ans et un frère de 7 ans, je l’ai amené l’autre jour de canicule (jeudi) à la piscine une bonne partie de la journée. On y est allés en train.
Nous habitons à Toulouse à coté de la gare Matabiau et nous sommes allés à la piscine de Colomiers qui se trouve tout à côté de la gare de Colomiers : en 20 minutes, on y était. C’est super pratique et mon frère était bien content.

Pénélope

Share

Le parcours du combattant pour renouveler sa carte senior !

Mr MC retraité, né le 13 juillet reçoit de la part du point info sénior une invitation écrite à renouveler sa carte de transport en commun Tisséo. On lui demande de bien vouloir se munir de sa carte d’identité, d’un avis d’imposition, d’un justificatif de domicile (facture) et bien sûr de sa carte périmée de transport.
Le lundi 3 juillet il se rend au point info sénior, service municipal de la mairie qui jusqu’alors délivrait une carte de gratuité des transports pour l’agglomération. On le sait depuis janvier pour le moins, le maire est décidé à supprimer la gratuité mise en place depuis Baudis au profit d’une tarification qui fait payer tous les retraités sauf ceux qui ont 811 euros par mois.
Arrivé dans la cour de l’espace Duranti, il découvre une file d’attente de 5 m dépassant de l’entrée. Dans le rang on l’informe que du retard a été pris suite à une panne informatique. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur les personnes âgées attendent patiemment parfois sous le soleil tapant, parfois sous une bruine infime.
A l’entrée, le personnel visiblement débordé par la situation, informe que l’attente sera longue. Il y a 3 personnes pour recevoir et chacune prend environ ¼ d’heure pour résoudre la demande de chacun.
Il décide néamoins d’attendre. A l’intérieur on vérifie qu’il possède tous les documents demandés. On lui demande s’il sait quelle tarification il prendra ? Oui celle qui est annuelle à 100 euros. On l’informe que la mairie ne prend que les chèques ou la carte Visa : la mairie refuse l’argent en espèce émis par l’état.
Un ticket numéroté lui est attribué, le 76. On en est au 57. Muni d’un bon livre, le temps passera assis. A 13 h 30 soit une heure et demi plus tard c’est son tour. Il passe au guichet. Et là l’employé l’informe que pour obtenir l’abonnement annuel à 100 euros, il ne peut le faire qu’à partir du 6 juillet et qu’il faudra revenir ultérieurement. Après toute cette attente Mr MC s’étonne avec exaspération que cette information n’ait pas traversé la cloison qui sépare les employés de l’accueil des employés qui reçoivent.
Au mieux l’employé peut proposer un billet pour 10 euros couvrant la période du 14 juillet au 31 pour 10 euros ou un ticket de 10 déplacements pour 4 euros. Mais s’exclame Mr MC, dix euros c’est le tarif pour un mois et vous me le proposez pour quinze jours : c’est du vol !
Mr MC assez énervé de ces situations retourne à l’accueil afin d’informer la salle d’attente des conditions d’obtentions et en l’occurrence de la non obtention et de la non mise en place de la tarification pourtant propulsée depuis de nombreux mois.
Monsieur le maire, on a vu aujourd’hui que vos employés travaillaient sans concertation commune dans des conditions de travail très pénibles pour tous : accueil sans confidentialité dans une salle aveugle, attente dans les mêmes conditions, personnels très sollicités car pas assez nombreux, soumis aux décibels des dialogues et des réclamations … Pas de chance, votre image auprès des retraités a été fortement altérée aujourd’hui…

Share

carte Tisséo et ligne C

Je suis actuellement titulaire d’un abonnement Tisséo demandeur d’emploi. Celui-ci arrive à expiration prochainement. Je voudrais prendre un abonnement Tisséo multi-modal. Or celui-ci ne donne accès à la Ligne C qu’entre les stations Arènes et Colomiers (d’après le personnel Tisséo). Alors qu’en fin d’année dernière, avec ce forfait, je pouvais valider mon pass à la station Lycée International.
C’est pour cela que je vous envoie ce message. Qu’en est-il vraiment?
Est-ce que la zone de couverture à changer depuis le mois de Décembre 2016?

D’avance merci. CordialementJ.

Share

refaire sa carte Tisséo pour les seniors

Depuis cette année, on ne peut plus, en tant que retraité, faire la carte Tisseo dans les mairies autour de Toulouse.

Par exemple, à Blagnac, j’allais chaque année à l’espace senior mais ils m’ont dit, qu’ils n’avaient plus les machines et du coup, il faut aller à un point Tisseo à Toulouse.

Dommage et trop loin par rapport à mon domicile.

signé Françoise, adhérente à l’AUTATE

Share

Des abribus à Blagnac et à Toulouse

Les usagers de Blagnac demandent 2 abribus qui manquent dans des endroits très fréquentés :

-devant la mairie, 70 direction Lycée. Les travaux vont durer plusieurs mois, arrêt déplacé, il ne reste qu’1 poteau isolé non abrité

-près du centre commercial, bus 17 rare, arrêt Joseph Strauss sans banc ni abri) et on est obligés d’attendre par terre sur le trottoir.

A Toulouse, les usagers demandent également des abribus :

A Basso Cambo : les usagers sont assis sur le trottoir en attente du 117 . C’est une ligne peu fréquente donc il faut attendre son bus.  Il n’y a pas de banc, rien pour s’assoir…

Share

pas assez de place dans le train : on reste à quai !

« Aujourd’hui la SNCF innove. Le même train que tous les autres jours est aujourd’hui trop petit pour le même nombre de passagers et de vélos que tous les autres jours. Alors on ne part pas. On attend sur un quai que quelqu’un trouve un plus grand train et vienne nous chercher. En attendant, on bronze ! »

Toulouse Matabiau – Montauban, 7h45, 40 minutes de retard, trop de vélos selon la SNCF, pas assez de place selon les passagers.

Share