[20 minutes] Le futur téléphérique urbain en cinq chiffres

TRANSPORTS Les appels d’offres pour l’Aérotram sont quasiment parés au décollage. Cinq choses à savoir sur ce nouveau mode de transport qui devrait permettre de traverser la Garonne 2020…

Le « Téléphérique urbain sud » vient de passer le cap de la concertation publique sans vraiment rencontrer d’hostilité, même si certains proposent un tunnel pour traverser les coteaux de Pech-David.

Tisséo peaufine désormais son « appel à conception » pour cette nouvelle ligne aérienne de 2,6 km entre l’Oncopole et le campus des sciences, via le CHU de Rangueil. Cette desserte qui permettra de franchir la Garonne devrait entrer en service en 2020. Et être prolongée, d’une part vers Montaudran, d’autre part vers Basso-Cambo.

10 minutes

Le temps de parcours en téléphérique entre l’Oncopole et l’Université Paul-Sabatier(UPS). A l’heure actuelle, relier ces deux points prend en moyenne 45 minutes en transport en commun et une vingtaine de minutes en voiture (en dehors des heures de pointe). La ligne fonctionnera de 5h15 du matin à minuit, avec une cabine « toutes les 1min30 ou 2 minutes ».

lire la suite sur le site de 20 minutes

photo P.Fayolle Sipa

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.