Synthèse avis des usagers Juin 2019 (quai de la daurade)

47 personnes ont répondu à ce questionnaire, proposé essentiellement lors du week-end « Toulouse 2031 ». Plusieurs réponses sont possibles pour chaque question.

  • Tranche d’âge : 30 personnes de plus de 50 ans, 8 entre 35 et 50 ans, 8 entre 20 et 35 ans, 1 de moins de 20 ans.
  • 2 personnes n’utilisent jamais les TC, 18 disent les utiliser parfois, et 21 souvent
  • Les TC sont plus utilisés pour les déplacements personnels (29) que pour les déplacements domicile – travail (12)
  • Tous les TC sont utilisés, avec le plus souvent plusieurs modes au cours d’un même trajet : métro (37), bus (29), tram (19), train (13).
  • Les modes de déplacement individuels sont : la marche (27), le vélo (21), la voiture (14) le 2 roues motorisé (3).

Ce qui inciterait le plus à utiliser les T C :

  • La fréquence : 29. Elle est globalement jugée très insuffisante
  • Le prix : trop élevé pour 20 personnes
  • La durée des trajets, qui nécessiterait d’être réduite pour 17 personnes
  • L’offre de trajet, trop faible, pour 16 personnes
  • Le confort vient en dernier lieu, pour 5 personnes.

En ce qui concerne le prix : la gratuité est souhaitée par 30 personnes ; 16 estiment normal que le prix soit fonction de la situation de l’usager (âge, handicap, situation socio-économique,…) ; 4 estiment que tout le monde devrait payer le même prix.

Des suggestions :

  • Rendre plus facile l’intermodalité en réservant des espaces pour les vélos
  • Développer les offres périphériques, ne pas tout relier au centre ; des bus pour les liaisons de banlieue à banlieue ; + de bus
  • Des RER vers le nord toulousain, et vers le sud
  • Améliorer les correspondances
  • Mettre des navettes gratuites en centre-ville
  • Augmenter l’amplitude horaire du métro
  • Plus d’amplitude horaire pour les bus

Et maintenant, les témoignages

  1. La fréquence des bus de la ligne 12 est insuffisante, notamment pendant les vacances scolaires. Elle est aussi insuffisante pour les personnes qui souhaiteraient se rendre à leur travail en période « normale » : jusqu’à 20 minutes d’attente
  2. J’ai totalement cessé de me rendre à mon travail en transports en communs (train + car) pour les raisons suivantes :
    • Fréquences insuffisantes (ligne Toulouse – Cahors)
    • Annulation de trains du matin de plus en plus fréquentes (et à la dernière minute)
    • Le prix de l’abonnement (222.90 euro/mois) ; le train n’est plus un moyen de transport fiable et abordable.
  3. La ligne 54 s’arrête à 21 h, beaucoup trop tôt ; sa fréquence est trop réduite entre les pics de fréquentation liés au travail « classique » 8 h – 17 h
  4. Trop de monde dans les transports quand il pleut.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.