Trains urbains

[Pétition] Labège : en attendant le métro, mettons en place une liaison ferroviaire efficace !

La desserte en transports en commun de la zone de Labège a été récemment le théâtre de nombreuses propositions qui se sont toutes focalisées sur le métro.

Desservir Labège en métro sera une solution très efficace, avec une fréquence élevée et une large amplitude horaire, mais celle-ci ne sera pas réalisée avant au moins 8 ans.

En attendant, il existe déjà une desserte efficace et rapide en transports en commun depuis le centre-ville de Toulouse : la ligne de TER Toulouse/Castenaudary. Globalement ponctuelle, celle-ci est d’une rapidité incomparable avec une liaison Toulouse Matabiau / Labège Innopole en seulement 10 minutes, avec en plus la possibilité d’emporter son vélo à bord !

Empruntée déjà aujourd’hui par de nombreux salariés, cette liaison souffre d’un défaut majeur : aucun TER ne circule entre 8h15 et 10h15 dans le sens Toulouse -> Labège ! Celles et ceux qui désirent utiliser le train sont donc obligés de partir tôt, et certains ne peuvent pas le faire. Or, la ligne est pourtant déjà cadencée le soir avec un train toutes les 30 minutes entre 17h30 et 19h30 dans le sens Labège -> Toulouse.

Nous demandons donc à la SNCF et à la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées d’augmenter la fréquence de la ligne Toulouse/Labège Innopole en ajoutant 2 trains le matin dans le sens Toulouse -> Labège Innopole, avec un départ à 8h45 et un autre à 9h15.

De cette manière, la desserte de Labège sera bien plus efficace immédiatement, utilisable par de nombreux salariés qui ne veulent plus se retrouver coincés dans les bouchons, et permettra de patienter jusqu’à la mise en service d’une liaison plus performante (métro, train ou tram).

A moyen terme, nous demandons à la région un véritable cadencement de cette ligne, avec un train toutes les 15 minutes, et la constitution d’un réseau Toulousain de trains urbains (type RER) , avec par exemple une liaison Castelnau d’Estrétefonds – Escalquens avec de nouvelles haltes aux Herbettes et à Malepère.

Pour appuyer cette demande, l’AUTATE a mis en ligne une pétition.

Nous invitons toutes les personnes qui soutiennent cette demande à signer cette pétition.

 

Share

[La Dépêche] «Une halte sinon gare !» le collectif bientôt en action

Un article de Laurence Desmoulin publié le 04/04/2016

Depuis des années, Lespinasse demande la mise en place d’une halte ferroviaire, mais sans succès. Après deux manifestations de grande ampleur et près d’un millier de signatures, la mairie et maintenant un collectif de citoyen se mobilisent pour que Lespinasse ne soit pas la seule ville traversée par le TER, sans arrêt prévu !

Des Lespinassois, qui ne veulent pas regarder les trains passer ou être isolés de la métropole toulousaine souhaitent agir pour que leur ville puisse profiter d’une halte ferroviaire. Le collectif citoyen «Lespinasse, une halte sinon gare !» a tenu sa première réunion officielle le jeudi 24 mars à 18 h 30, à l’hôtel de ville. Le maire est venu à leur rencontre pour les féliciter de leur démarche citoyenne en faveur de Lespinasse.

lire la suite

Share

[La Dépêche] Ligne Toulouse-Tarbes : la modernisation est sur les rails

Un article de Guillaume Atchouel paru le 1/04/2016

C’est mercredi soir qu’a eu lieu, à Portet-sur-Garonne (Haute-Garonne) le lancement officiel des travaux de modernisation de la ligne de chemin de fer Toulouse-Tarbes. Ce démarrage de chantier a été donné par Carole Delga, présidente de la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, Alain Quinet, directeur général délégué de la SNCF et Pascal Mailhos, le préfet de la région.

Ce chantier, qui consiste à remplacer 300 km de rails (150 km sur deux voies), le ballast, les traverses mais aussi des aiguillages et plusieurs autres équipements, se déroulera jusqu’en 2020. Ces travaux, d’un montant de 450 millions d’euros, sont financés par la SNCF Réseau à hauteur de 430 M€ et de 20 M€ par la Région.

lire la suite

Share

[France 3 Midi-Py] Les États généraux du rail, une consultation citoyenne régionale en 80 jours

Un article de Fabrice Dubault paru le 25/03/2016

La présidente PS de région Carole Delga était à Baillargues ce vendredi matin. Un déplacement au cours duquel elle a lancé les Etats généraux du rail et de l’intermodalité. Une vaste consultation citoyenne pour penser les transports ferroviaires de demain en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Embarquement à 9 heures ce vendredi matin, en gare de Montpellier Saint-Roch, pour Carole Delga. Direction Baillargues.

80 jours de concertation et de réflexion

C’est le début d’un long voyage, celui des Etats généraux du rail et de l’intermodalité, avec au programme, 36 réunions publiques dans les préfectures et sous-préfectures de la région. Accompagnées d’une vaste consultation de la population sur l’avenir des transports ferroviaires en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Le tout en 2 mois et demi, soit 80 jours, d’avril à juillet.

lire la suite

Share

[20Minutes] Montpellier: Etats généraux du rail et épineux dossiers pour Carole Delga

Un article de Jerome Diesnis publié le 25/03/2016

TRANSPORT C’était l’une des priorités de la candidate socialiste. Elue à la tête de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, elle doit composer avec les écologistes au sein de sa majorité.

role Delga (PS) en avait fait l’un des axes importants de sa campagne : « La mobilité est un enjeu majeur d’aménagement, d’équilibre et d’attractivité d’un nouveau territoire qui a la taille d’un pays, explique-t-elle. Avec 56.000 voyageurs quotidiens qui empruntent 500 trains sur 20 lignes TER, le rail est au cœur de la vie quotidienne et des préoccupations de nos concitoyens ».

Elue à la présidence de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, elle présente ce vendredi les états généraux du rail et de l’intermodalité, qui seront lancés à la mi-avril. 20 Minutes fait le point sur les principaux dossiers liés au rail dans la région.

La LGV. L’ensemble des collectivités s’est positionné pour la mise en place de la ligne à grande vitesse (LGV) reliant Montpellier à Perpignan, dernier tronçon manquant entre Paris et Barcelone.

lire la suite

Share

[actuCôtéToulouse] Toulouse. La gare SNCF de Saint Agne sera rénovée jusqu’en septembre 2016

un article d’Anthony Assema paru le 22/03/2016

Jusqu’au mois de septembre 2016, la SNCF modernise la gare de Toulouse Saint-Agne, un noeud multimodal qui génère un grand flux de voyageurs. Voici ce qui va changer.

Pour la SNCF de Midi-Pyrénées, l’année 2016 est placée sous le signe du relooking et de la modernisation des gares toulousaines, à l’image de la plus importante, celle de Matabiau.

> LIRE AUSSI : Toulouse. Tout ce qui va changer à la gare SNCF de Matabiau en 2016

Mais un autre lieu bien fréquenté va faire l’objet de travaux : il s’agit de la gare de Saint-Agne, dans le sud-est de la ville après Saint-Michel. Chaque jour, la gare, véritable noeud multimodal avec la connexion avec la ligne B du métro, accueille plus de 3000 voyageurs.

De nouveaux abris voyageurs…

lire la suite

Share

[Touléco] Début des États généraux du rail et de l’intermodalité le 21 avril

Un article paru le 28/03/2016

Du 21 avril au 7 juillet, pas moins de trente-six réunions publiques se tiendront dans la grande région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées afin de consulter la population sur ses attentes autour du train et des différents modes de transport. Des questionnaires papiers et électroniques permettront de recueillir les doléances sur les TER, les trains Intercités, les lignes à grande vitesse (LGV), les gares ou les tarifs.

lire la suite

Share

[France 3 Midi-Py] SNCF : des usagers du TER Auch/Toulouse font grève des billets de train

Un article d’Hanissa Harraou paru le 17/03/2016

Il n’y a pas que la SNCF qui peut faire grève. Une poignée de voyageurs de la ligne Auch/Toulouse a décidé de ne plus acheter de titres de transports. Ils demandent que le terminus de ce trajet soit de nouveau la gare Matabiau et non plus les Arènes comme c’est le cas depuis décembre 2015.

En décembre dernier, les usagers gersois de la ligne Auch-Toulouse ont eu une une mauvaise nouvelle : le train qu’ils empruntent tous les matins depuis pour aller travailler, ne s’arrête plus à la gare de Toulouse Matabiau, mais 15 minutes plus tôt, à l’arrêt Saint-Cyprien-Arènes. Une situation inacceptable pour ces voyageurs, qui ont décidé de ne plus acheter leur ticket de transport.

lire la suite

Share

[TOULéco]Plus de neuf millions d’euros pour moderniser la ligne SNCF entre Saint-Agne et Portet Saint-Simon

Dans le cadre de la modernisation de la ligne Toulouse-Tarbes, la SNCF entreprend des travaux sur le tronçon Saint-Agne-Portet Saint-Simon du 15 février au 8 juillet 2016. L’investissement de 9,5 millions d’euros consisteront à moderniser la voie 1 entre Saint-Agne et Empalot et les deux voies entre Empalot et la gare de Portet Saint-Simon avec le remplacement des constituants de la voie (rails, ballast, traverses) sur près de 17 kilomètres.

Afin de ne pas gêner la circulation des TER, des trains de marchandises ou des trains Intercités, les travaux seront réalisés de nuit et en semaine de 22h30 à 6h du matin. D’ici 2020, l’axe de 150 kilomètres entre Toulouse et Tarbes sera entièrement modernisé pour un montant total de 450 millions d’euros financé par la SNCF Réseau (à hauteur de 430 millions d’euros) et le Conseil régional Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (20 millions d’euros).

publié dans Touléco le 15/02/2016

Share

[ActuCôtéToulouse] SNCF : le calendrier des travaux sur le réseau ferroviaire à Toulouse en 2016

La SNCF prévoit des travaux d’amélioration des voies cette année. Voici l’impact qu’ils peuvent avoir sur la circulation, et les lignes concernées à Toulouse et dans la région.

200 millions : c’est, en euros, le montant des travaux prévus par SNCF Réseau (ex-RFF) sur les voies ferrées de notre région en 2016.

lire la suite

un article d’Anthony Assemat paru le 12/02/2016

Share