[La Dépêche] Trains régionaux, LGV… Les priorités pour 2016

Cette année, SNCF Réseau va mobiliser 180 M€ pour moderniser les TER et sécuriser le réseau. En 2016, se dérouleront aussi les États généraux du Rail pour fixer les priorités de la grande Région.

La candidate Carole Delga l’avait promis lors de la campagne : élue à la tête de la grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, elle remettrait à plat l’ensemble des dossiers ferroviaires. C’est ainsi que cette année 2016 verra la tenue des États généraux du rail voulus par la nouvelle présidente pour dessiner les priorités en matière de transport et d’intermodalité.

En attendant cette échéance, SNCF Réseau (ex-RFF) et SNCF-Mobilités observent une certaine réserve quant aux projets qui pourraient découler de ces assises ferroviaires.

Les deux régions désormais confondues, c’est 800 trains par jour, dont 550 TER, et 37 millions de voyageurs par an. «Alors que les deux conventions qui lient la SNCF et le conseil régional arriveront à échéance au 31 décembre 2016, il va s’agir de construire ensemble une nouvelle offre de services et de dessertes, avec des solutions Toulouse-Tarbesinnovantes et des tarifications adaptées. La dynamisation de la liaison Toulouse-Montpellier sera un des premiers chantiers», expliquaient hier, à l’occasion d’un point presse Jacques Rascol, directeur régional SNCF Mobilités, et Pierre Boutier, son homologue pour SNCF Réseau.

Sans doute faudra-t-il attendre encore un an pour que le nouvel exécutif se prononce sur les principaux axes de travail. La mise en service du TER à 1 euro, comme c’est déjà le cas en Languedoc-Roussillon, constitue l’exemple le plus emblématique… Hier, ont été développés les différents objectifs que s’est fixés la SNCF pour cette année.

lire la suite

Un article de Jean-Marie Decorse paru le 26/01/2016

Photo DR

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.