Position de l’AUTATE par rapport à la pétition « stop à l’asphyxie à l’ouest » : lettre aux Maires

https://www.mesopinions.com/petition/autres/stop-asphyxie-blagnac-nord-ouest-toulousain/58338

A Monsieur le Maire de Blagnac,

Copie à :

Mme Lysiane Maurel maire d’Aussonne, M. Patrice Rodrigues maire de Beauzelle, M. Alain Topan maire de Cornebarrieu, M. Michel Simon maire de Gagnac, M. Edmond Desclaux maire de Mondonville, M. Jean-Louis Miegeville maire de Seilh.

Monsieur, Madame,

Vous avez lancé, dernièrement, avec d’autres maires, une pétition « Stop à l’asphyxie de Blagnac et du nord-ouest toulousain » qui comprend trois volets, dont le dernier porte sur les transports en commun, sur lequel nous souhaiterions réagir. Je reprends ici votre paragraphe :

Les pétitionnaires sont amenés à demander d’améliorer les transports en commun :

  • augmentation de la fréquence de la ligne de tramway T1,
  • augmentation de la fréquence des lignes 70  et 30,
  • création accélérée de la ligne Optimo (Colomiers / Cornebarrieu / Blagnac / Fenouillet) en prenant en compte la desserte des communes d’Aussonne et de Seilh.

Du point de vue des usagers des transports en commun, ces propositions sont largement insuffisantes, eu égard à la situation d’asphyxie.   

Je reprends dans ce courrier, nos principales idées générales et détaillées, déjà présentées lors du débat public sur la 3ème ligne et de l’enquête sur le plan mobilités :

  • il faut empêcher les voitures solo et donner systématiquement la priorité aux transports en commun par tous les moyens possibles :
    • étudier l’aménagement et la création de lignes nouvelles (y compris sur la rocade),
    • sites propres pour tous les bus et tramways,
    • augmenter la fréquence des bus et tramways,
    • renforcer les horaires au moment des vacances scolaires,
    • adapter la tarification (gratuité lors des pics de pollutions et le dimanche, par exemple),
    • accroitre l’affichage et la publicité accrues pour ces modes de déplacement,
    • relancer les bus arc-en-ciel,
    • réunir les entreprises et relancer les transports en commun de leurs salariés (ouvrir les navettes airbus à d’autres usagers, par exemple).

Point par point :

  1. Le tramway
    • Il est trop lent et mal connecté aux autres modes :
    • le connecter à la LINEO 1 par un bus depuis les Sept-deniers
    • augmenter la fréquence
    • le mettre en site propre à hauteur de la station Airbus (sauf riverains)
    • mettre des trams express (qui pourraient ne pas desservir certaines stations en heures de pointe)
    • prolonger tous les tramway 1 jusqu’au parc des expositions (et pas seulement lors des salons)
    • mettre des parking relais au parc des expositions
  2. la ligne aerospace express :
    • le tramway T2 a couté très cher
    • la LAE doit être annulée et reportée
    • si elle est maintenue, la prolonger jusqu’au parc des expositions
  3. Les bus :
    • Mettre en place un Bus entre barrière de Paris et le tram, avenue d’Elche 
    • Augmenter la fréquence du bus 70 pendant les vacances scolaires
    • Penser à re-prolonger le 66 vers Blagnac
    • Relancer les bus arc-en-ciel
    • Remettre un bus Bus transversal Est-Ouest dans blagnac fréquent (ancienne ligne 25)  

Les temps de parcours :

Ce point nous parait essentiel car il est évoqué par les automobilistes comme argument en défaveur des transports en commun. Du coup, je vous joins ce tableau et vous conseille de vous en servir lorsque vous négociez des améliorations du réseau de transport en commun.

Par ailleurs, et cela est plus anecdotique, nous souhaiterions aussi savoir quelles sont les mesures d’incitation à réduire l’usage de la voiture, et donc à utiliser les transports en commun, que vous mettez en place pour les employés de votre mairie.

Nous serons très attentifs à vos réponses et vous adressons nos sincères salutations,

La présidente

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.