Les principaux problèmes en transport en commun depuis Colomiers

S’il ne fallait retenir que deux points :
– la liaison avec Blagnac : quasi impossible ou alors avec un temps infini, totalement dissuasif quand on a une bagnole. D’autres personnes pourraient en témoigner aussi.
– aller (et revenir) à Toulouse : il faut en vouloir… le train est vraiment le meilleur moyen mais la régularité est un gros point faible (milieu de journée et durant les vacances, en soirée n’en parlons pas, c’est rien du tout). Le L2 a apporté un grand mieux (surtout en soirée) mais il est clairement mensonger de parler de ligne express : pas ou peu de voies réservées, un trajet acrobatique dans St Martin (je ne comprends pas ce tracé en zig zag, très inconfortable et une vraie perte de temps) et au final une durée de trajet peu concurrentielle face à la voiture. Un vrai Linéo 2 devrait permettre de faire Colomiers-Gare –> Arènes en 25 minutes max en période de pointe sinon c’est vraiment pas très intéressant (les stats doivent être très nettes, notamment le soir, c’est une navette Tlse-Colomiers qu’il faut, peu importe les arrêts intermédiaires).
Sinon, les liaisons vers les autres villes sont tout simplement inefficaces ou inutiles en l’état actuel (aller à Tournefeuille en bus ne me viendrait même pas à l’esprit) : je regrette que le 63 ne fonctionne que pour les (quelques) salariés d’Airbus qui le prennent alors que son tracé vers Compans est vraiment une bonne alternative au L2 (rive gauche / rive droite).
Pour finir, je trouve inadmissible qu’il n’y ait AUCUNE borne Tisséo pour acheter des tickets ou des abonnements… c’est vraiment incompréhensible.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.