Gare SNCF de Mérenvielle

Je me permets de vous contacter afin de tenter de réagir aux nouveaux horaires du TER de la ligne Auch – Colomiers – Toulouse.
En effet, le dépliant concernant les horaires du 9 décembre 2018 au 5 juillet 2019 vient de paraître sur le site de la SNCF…
Je suis hospitalier, réside à Lasserre et me déplace depuis la rentrée en combinant vélo et TER. Travaillant à l’Hôpital Purpan, de jour comme de nuit, j’ai renoncé à la voiture. Dans l’air du temps…
Sauf que le nouveau programme des transports…élimine l’arrêt de Mérenvielle 1 transport sur 2. Non que les trains soient supprimés, mais l’arrêt est sauté. Il faut se déplacer jusqu’à Brax ou l’Isle Jourdain pour avoir la chance de pouvoir monter dans un TER qui passe par une gare située à 2km de mon village, soit avancer de 10km, adieu l’interface vélo/TER. Faire la moitié du chemin en voiture…quelle eco-citoyenneté !
Comment a-t-on pu en arriver là ?
Le train ne s’arrête plus… Alors que le discours du président de la république met en avant l’accès aux transports en commun, alors que la Présidente de Région présente le Train (à Hydrogène) comme un axe écologique d’avenir… Pourquoi dépenser des milliards en matériel si on ne permet pas aux usagers l’accès aux rames ?
La suppression de cet arrêt en gare de Mérenvielle ne modifie en rien les horaires, cela ne modifie en effet pas les horaires de passage suivants (comparaison avec l’année précédente).
Comment la population va se tourner vers de nouvelles solutions si on ne les leur rend pas accessibles. On supprime des arrêts car pas assez d’usagers comptabilisés la semaine dernière… Mais doit-on attendre d’avoir 10 personnes attendant sur un quai vide pour créer un besoin ? Quel statisticien peut développer un tel modèle d’incohérence ? Le train doit être là afin que les usagers se tournent vers lui, s’il n’y en a pas comment générer de la demande ?
Je vous ai joint deux images des-dits horaires, vous constaterez que pour aller sur Toulouse, il faut attendre 2 h,  4 h. Le travailleur de nuit n’a plus droit au Train de 18h54… Et que le retour se fera…à 10h15 ou 12h40. Embauchant à 20h et finissant à 8h, la mobilité est bien complexe.
La suppression de l’arrêt ne génère pas de gain de temps, le train est toujours en retard car les lignes ne se croisent pas entre L’isle Jourdain et Brax, il y a quotidiennement un décalage, que le fait de sauter une gare ne résoudra jamais. Non seulement le TER ne s’arrête pas à Mérenvielle, mais il passe 5mn à quai à la gare suivante !
La station de Mérenvielle connaît depuis deux ans une croissance exponentielle, drainant les usagers des communes avoisinantes (Mérenvielle, Lasserre, Pradères les Bourguets, Ségoufielle, et même Lévignac). Le parking est neuf et sous-dimensionné, comme tous ceux de la ligne.
Cette suppression est un non-sens.
Aucune étude ne pourra dire qu’il faut la rétablir puisque jamais vous n’aurez sur le quai des personnes qui attendent un train fantôme…Alors que pour la supprimer il a suffit d’observer l’activité pendant 48h et d’en déduire une loi statistique infaillible… Tout le monde ne travaille pas sur des horaires de bureau, certains œuvrent de nuit, les week-ends et fériés… Tout le monde ne dîne pas devant le JT…
Le rôle de la SNCF et de la Région est d’amener les usagers à transformer leurs habitudes, à renoncer à des modes de transports individuels. Accompagner les usagers c’est leur dire : regardez, là vous auriez pu vous déplacer autrement, et leur en donner la possibilité. Si la gare n’est pas desservie, en quoi la mission est-elle remplie ?
J’en suis même à me dire que du coup la SNCF, en me vendant un abonnement mensuel entre deux gares fantômes en est même à faire de la vente illicite… Car entre l’achat et l’usage, les termes on été quelque peu modifiés.
TER 1.jpgTER 2.jpg
Share

Avis sur la LINEO 9

J’ai pris la semaine dernière (25 novembre 2018) la L9. Pour une ancienne habitante de Croix Daurade que je suis, l’aménagement dans la montée vers l’Union qui permet de doubler toute la file de voitures ainsi que la priorité au franchissement du périph (améliorable tout de même) est aussi un élément très attractif qui doit contribuer au succès de la L9.

Mon « expérience » passager :

J’ai testé la L9 de bout en bout, d’abord en allant de Jeanne d’Arc au terminus de l’Union puis retour jusqu’à Empalot. Malheureusement c’était un lundi, jour creux.

Je viens du métro où les bus sont bien fléchés mais quand on sort on a du mal à voir l’arrêt qui est assez banal. Le panneau lumineux annonce une arrivée dans 3mn, en fait 5 mais pas grave.

Départ donc de Jeanne d’Arc à 16h50. Peu de circulation, le bus file vers le faubourg Bonnefoy. Pas de site propre, le bus mord souvent sur les voies de tourne à gauche, les voitures doublent le bus quand il est à l’arrêt. Quand il y a de la circulation, le bus doit se retrouver derrière pas mal de voitures alors que si les voitures étaient empêchées de doubler, il pourrait avoir la voie libre. Le bus va vite (trop vite?) dans le faubourg et à Croix Daurade alors qu’il n’y a pas d’aménagement.

On passe le périph sans problème ce jour là.  Le site propre dans la montée vers l’Union permet au bus de foncer carrément alors qu’avant c’était galère. Il prend sa priorité en sortant de la voie réservée. On arrive au terminus à 17h15. 25 mn depuis Jeanne d’Arc. Grand parking.

Retour vers le centre-ville à 17h20. Pas de site propre dans ce sens. Un aménagement qui donne la priorité dans le franchissement du périph, suffisant aux heures de pointe ??? j’en doute. Passage à Jeanne d’Arc à 17h50. 30 min depuis l’Union.

Je continue sur les boulevards, le bus est derrière d’autres bus sur la voie réservée. On attend parfois que le bus devant démarre. Une voiture Tisseo oblige à décrocher. Rue de Metz pas de souci, le bus tourne quai de Tounis puis prend le boulevard maréchal Juin. Là l’aménagement est difficilement compréhensible pour les voitures , la voie réservée s’arrête puis revient (j’y passe souvent, plein de voitures passent sur la voie réservée). Mais ce jour là ça passe bien et on arrive à la station de métro Empalot à 18h15. 25 min depuis Jeanne d’Arc.

Claudette

Share

L’offre de transport en commun au Faubourg Bonnefoy

Que pensez-vous de la LINEO 9 ?

Dès la première semaine de l’inauguration de la LINEO 9 avec Croix Daurade et L’Union, la LINEO 9 a été totalement remplie et même saturée aux heures de pointe. Il n’est plus possible de s’asseoir dans le bus au niveau du faubourg. Et ce n’est pas les aménagements qui poussent à prendre la LINEO 9, car quasiment rien n’a été aménagé au niveau du faubourg. ainsi, il faut toujours de 15 à 20 mn pour le traverser entre 8h et 9h en semaine.

Le succès tient bien à la réouverture avec un bus fréquent d’un axe naturel de communication de la métropole : la route d’Albi.

Car il faut rappeler qu’avec l’inauguration de la ligne A du métro, le faubourg Bonnefoy a été coupé de sa liaison bus régulière avec Croix Daurade, L’Union et Saint Jean qui constituent l’axe normal des échanges de proximité. Cela afin de remplir une ligne A de métro de trop forte capacité pour une ville comme Toulouse sans y rabattre artificiellement les lignes de bus, et cela au dépend des usagers éloignés du métro.

En conclusion, le succès de la LINEO 9 confirme ce que les associations toulousaines de défense des transports en commun défendent depuis les années 1980, ce qu’il faut ce sont des lignes de transports en commun fréquents et si possible prioritaires sur tous les axes principaux de la métropole, que cela soit en bus ou en tramway sur les axes majeurs. Avec la LINEO 9, il est évident que la route d’Albi depuis  Saint Jean nécessite à terme une ligne de tramway.

A cout terme, il est urgent d’aménager le faubourg Bonnefoy avec une voie de bus en site prioritaire en direction du centre ville. Pour que cet aménagement soit qualitatif pour les piétons et les vélos, cela nécessite de supprimer tous les stationnements sur le faubourg en prévoyant des trottoirs larges et en replantant des arbres et installant des bancs et espaces de livraison pour dynamiser commerce et activité.

Jean-Charles Valadier

habitant du faubourg Bonnefoy

Share