le tram en site propre

L’autre jour, un soir vers 17h, je suis montée à l’arrêt Patinoire, direction Palais de Justice et j’ai mis 20 minutes jusqu’à Ancely car le tram était coincé dans les embouteillages de la route de Grenade. Il y a un feu très court à hauteur de Servanty Airbus, qui ralentit beaucoup la circulation. Et comme les personnes sont très sensibles à la rapidité des transports, avec un pareil mode, elles sont pas prêtes de changer. D’ailleurs, le tram, sur blagnac a très mauvaise réputation.

Denise,

Share

Tournefeuille : témoignage d’une famille de cyclistes, plutôt non usagère des TC

Je suis instit et j’ai la chance d’habiter Tournefeuille et d’y travailler ; un luxe que nous payons avec un loyer élevé mais qui nous permet de circuler, tous les quatre, en vélo.

Mon mari va ZI du Chapitre en vélo presque tous les jours ; 30 minutes de vélo contre 1 heure d’embouteillage en voiture. Il a essayé le bus (48 + métro + 12) mais si ça marche plutôt bien à l’aller, c’est long au retour !

Je vais à l’école maternelle G Lapierre en vélo presque tous les jours. Si je suis fatiguée ou chargée, je prends la voiture (7 minutes sans bouchon, jusqu’ à 20 minutes après 17h00 pour rentrer). Impossible en bus, j’en ai pour plus d’une demie heure donc démotivant (marche + 48+ 21)

Le « grand » va au lycée en vélo tous les jours ; ou en skate quand il commence à 9 ou 10H00 car le parking vélo est saturé après 8H00… en attente d’agrandissement. 15 minutes de vélo matin et soir, au moins il prend l’air! Il achète chez Tisséo les 10 déplacements à 4€ mais il les utilise uniquement quand nous allons en ville.

La « petite » va au collège en vélo tous les jours. Elle n’a pas de carte bus scolaire. Donc, si besoin, elle utilise le bus de ville (4€ les 10), très très rarement. Le bus lui sert à aller en ville avec nous, et parfois chez une amie si elle a la chance d’être sur une des deux lignes qui desservent la maison (67 et 48).

Pour les activités périscolaires, vélo en journée, voiture en soirée (pas de bus direct pour aller à la médiathèque, à l’école de danse ou à la médiathèque donc voiture sinon c’est trop long) au moins l’hiver. A la rentrée et bientôt avec le retour du beau temps, nous privilégions le vélo!

Pour aller en ville, excepté le dimanche parce qu’il n y a pas de bus, nous prenons de préférence le bus, sauf en soirée, sinon, nous ne pouvons pas rentrer! Parfois, nous laissons une auto à Basso Cambo ou aux Arènes

Voilà pour nos usages des transports en communs et de nos déplacements familiaux.

Share